La Suisse refuse de payer pour la sécurité de ses citoyens juifs©

La communauté juive de Suisse continue d'être considérée comme une population de seconde classe par beaucoup de hauts-responsables du gouvernement et d'hommes politiques

Varsovie : au secours du plus grand cimetière juif d’Europe

«Certains sont juste intéressés par la culture juive, d'autres ont leurs ancêtres enterrés ici», explique l'écrivain Jacek Dehnel, l'un des initiateurs du groupe de volontaires sur Facebook.

Les juifs de Rhodes : un monde disparu – vidéo

Vous n’avez certainement jamais entendu parler des juifs de Rhodes. Ils ont été les derniers à être déportés à la fin de la guerre, en août 1944.

Bâle: il y a 120 ans avait lieu le premier Congrès sioniste

Il y a 120 ans, le premier Congrès sioniste avait lieu à Bâle. Cet événement posa les fondements de la création de l’Etat d’Israël.

Constantine 1961: l’exode inoublié par Raphaël Draï Zal

A Constantine , ma ville natale , depuis plusieurs mois déjà l’on  tuait  sans répit .

A 68 ans, elle découvre le visage de sa mère

L'histoire émouvante de Louise Lewkovitz et de sa mère biologique, déportée à Auschwitz.

Qui es-tu Denis Shapovalov ?

Denis Shapovalov est né le 15 avril 1999 à Tel-Aviv (Israël) d'une mère Russe et d'un père Israëlien. Mais sa famille est arrivée au Canada avant même le premier anniversaire du futur tombeur de Rafael Nadal.

Après le BitCoin voici le BitCoen

C'est la première crypto-monnaie pour les juifs religieux

Pas de nouvelle synagogue à Sydney : risque sécuritaire!©

Un commission de l'environnement refuse un permis de construire une nouvelle synagogue à Waverley dans la banlieue haut-de-gamme de Bondi sous prétexte qu'elle représenterait un risque sécuritaire, notamment pour les voisins et les passants

Marc Bloch et Simone Veil face au Kaddish, par M.-R. HAYOUN©

2 façons d’assumer l’héritage juif : "Je ne revendique mon origine que face à un antisémite"(Bloch) 

La bataille pour l’émancipation des Juifs en France par R. Neher Z’l

La Révolution Française, en apportant aux Juifs le droit d'accéder à  la Citoyenneté pleine et entière, a radicalement transformé la relation de l'homme chrétien du 18ème siècle face au Juif.

Juifs en France : de la Libération à la renaissance de l’Etat d’Israël ©

La ville juive a été abandonnée à elle-même par les Nations unies et les pays chrétiens et que ce n’est que grâce à l’esprit de sacrifice de ses habitants juifs qu’elle a été sauvée de l’invasion arabe.

Le judaïsme pluriel : le cas de Simone Veil, par M-R.Hayoun©

Il y a de multiples façons de vivre sa judéité ou son judaïsme, au rebours de certains discours d’analphabètes

Val-d’Oise: un Mohel (circonciseur juif) soupçonné d’abus sexuels

Une Association française des mohalim a été créée en 2014. Le mohel visé par les plaintes n'en est pas membre.

Montpellier : une vieille terre d’asile pour les juifs

A l’arrière des façades du XVIIIe se cachent les vestiges d’un ensemble hébraïque exceptionnel, témoin de la place tenue par la communauté juive dans l’histoire du fabuleux essor médiéval de Montpellier.

Lettre ouverte aux rabbins de Marseille ©

La réaction du Professeur Vana au scandale incompréhensible soulevé par la lecture de la Torah par les Femmes

Le judaïsme libéral en Israël et dans le monde

Le courant du judaïsme réformé, appelé aussi judaïsme libéral, fait couler beaucoup d'encre ces derniers jours en Israël et aux Etats-Unis, en raison de la polémique liée à la création d'un espace de prière mixte revendiqué par ce courant au Kotel, approuvée puis annulée par le gouvernement israélien.

« Nous, Juifs, nous sommes là » ©

Telle était l'idée du Festival Israélien qui s'est tenu ce dimanche place de la République à Paris.

Aristides de Sousa Mendes, le Juste portugais – vidéo

Consul du Portugal à Bordeaux en 1940, Aristides de Sousa Mendes délivra des visas à tous les réfugiés qui se présentaient à lui. Bravant les ordres donnés par Salazar, ce "juste" a permis ainsi à 30 000 personnes dont 10 000 juifs d'échapper au nazis.

En perspective : le documentaire d’Arte d’abord censuré©

Des centaines de milliers de gens ont pu le visionner ce jour-là. Il est, à présent, apparu sur YouTube. Suite à quoi Arte a changé d'avis