Un éminent rabbin met en garde les démocrates contre une défiance des électeurs juifs

Aux États-Unis, un poids lourd de la communauté juive a lancé un avertissement de taille au Parti démocrate. Dans un sermon prononcé vendredi dernier, le rabbin réformé Ammiel Hirsch a exhorté les démocrates à ne pas tenir pour acquis le soutien des électeurs juifs américains.

De retour d’un séjour en Israël, le rabbin Hirsch a partagé son sentiment de sécurité dans l’État hébreu, loin des ombres de l’antisémitisme qui planent selon lui aux États-Unis. Il a dénoncé la recrudescence de cette forme de haine, non pas en réaction à l’offensive militaire contre le Hamas, mais à l’expression de la vulnérabilité israélienne le 7 octobre dernier.

Le religieux a appelé à ne pas oublier les otages et les exactions commises par le Hamas durant ce qu’il a qualifié de « pogrom d’octobre ». Depuis, les voix anti-israéliennes auraient selon lui commencé à nier ces crimes ou à les excuser.

« Israël est accusé de génocide tandis que les véritables forces génocidaires qui ont déclenché cette guerre sont pardonnées ou oubliées », a déploré le rabbin Hirsch devant sa congrégation new-yorkaise.

Au-delà de la défense d’Israël, le religieux a plaidé pour faire preuve d’empathie envers les civils palestiniens pris dans les affrontements, comme les travailleurs humanitaires tués récemment. Il a insisté sur la réticence d’Israël à cibler des Palestiniens mais sa nécessité de se défendre face au terrorisme.

Dans un ton plus large, le rabbin Hirsch a dénoncé « une pourriture dans la société occidentale » et mis en garde contre un abandon des « valeurs morales » par le monde libéral face à la menace de l’extrémisme. « L’assaut contre la liberté et la décence ne s’arrêtera pas au Moyen-Orient », a-t-il prévenu.

Pointant l’Iran comme un instigateur majeur de déstabilisation régionale, le rabbin a salué la coopération d’Israël avec ses alliés occidentaux et arabes pour contrer la récente attaque de drones iraniens. Une démonstration de force appelant selon lui l’Occident à se « concentrer » davantage sur la menace iranienne.

Mais c’est surtout son appel aux démocrates américains qui marque les esprits. En ces temps troubles, le parti présidentiel ne doit pas considérer le vote juif comme un acquis, a insisté le rabbin Hirsch, évoquant une « inquiétude » grandissante parmi ses coreligionnaires face à une supposée hostilité envers Israël au sein du parti.

Un avertissement de poids, à quelques mois des élections de mi-mandat cruciales pour Joe Biden. La communauté juive américaine, traditionnellement progressiste mais très attachée à Israël, pourrait bien faire vaciller certains équilibres électoraux si les tensions avec le parti démocrate venaient à s’aggraver.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Damran

Enfin, une voix juive se fait entendre de façon directe envers Biden la marionnette.
Nous aimerions maintenant qu’une immense foule juive sorte dans la rue et réclame haut et fort qu’il ne revient pas à Biden de dicter ses ordres à Israël.
Que Sleepy Joe devrait faire baisser l’antisémitisme violent qui frappe les Juifs Américains au quotidien, tant dans la rue que dans les universités.
Enfin, ils devraient rappeler haut et fort qu’ils ont toujours voté « Démocrates » et que cette fois, ils ne sont pas certains de le faire, si rien ne change….

KIGEM

Moins nombreux peut être, mais plus implique certainement, MR BIDEN et Mrs les Démocrates faites bien vos comptes pour les élections à venir des surprises désagréables peuvent arriver.

Pauliltique

Ils sont moins nombreux que les musulmans, donc les démocrates s’ en fichent.