Afrique du Sud : BDS écrasé par un géant israélien

1
1444

«BDS échoue» gravement en Afrique du Sud alors que le lobby pro-boycott abandonne sa campagne nationale contre le rachat du géant local des produits laitiers par une société israélienne

avatarpar Ben Cohen

Les partisans de la campagne sud-africaine BDS à Johannesburg se sont rassemblés le 31 mai 2019. Photo: Capture d’écran.

Le lobby influent en Afrique du Sud, prônant un boycott de l’État d’Israël, a été contraint à une reculade, cette semaine, alors qu’il abandonnait les plans d’une campagne de protestation ambitieuse contre la prise de contrôle du géant laitier local Clover Industries par un consortium basé à Tel Aviv.

Dans un communiqué publié mercredi, BDS South Africa – le fer de lance militant du lobby du boycott – a déclaré qu’il soutiendrait plutôt une tentative judiciaire ultime pour contrecarrer l’accord signé par les deux compagnies. L’achat de Clover par la Compagnie Centrale de Mise en bouteilles (Central Bottling Company) israélienne a été approuvé le 25 septembre par la Commission de la concurrence sud-africaine.

«Alors que BDS SA avait initialement prévu de se lancer dans un boycott et une protestation à l’échelle nationale, nous sommes d’avis que ce groupe d’organisations a suffisamment étudié la situation de manière approfondie et élaboré des propositions concrètes, notamment un recours juridictionnel formel devant la Commission de la concurrence” a expliqué un communiqué de BDS South Africa. “À cet égard, nous soutiendrons ces organisations en les guidant dans leur leadership dans la campagne Clover.”

La déclaration ajoute que “malgré ce qui précède, BDS SA ne décourage personne, à titre individuel, d’acheter de nouvelles solutions plus éthiques”.

Lorsque les grandes lignes de l’accord de 354 millions de dollars entre Clover et la Central Bottling Company sont apparues pour la première fois en février, le lobby du BDS a menacé de déclencher ce qu’un activiste pro-israélien en Afrique du Sud a qualifié «d’enfer et damnation».

L’un des partenaires du consortium sud-africain, Brimstone Investments, s’est même retiré de l’accord proposé en raison des pressions exercées par les lobbyistes favorables à BDS.

Mais ces efforts sont restés vains, a déclaré le militant pro-israélien.

«C’est un gros échec (pour BDS)», a déclaré le militant à The Algemeiner dans un courriel vendredi.

Alors que le mouvement BDS en Afrique du Sud conserve un fort soutien parmi les dirigeants syndicaux et le Congrès national africain (ANC) au pouvoir, le secteur privé du pays a montré un enthousiasme croissant pour la coopération avec les entreprises israéliennes. S’exprimant lors d’une récente conférence de femmes chefs d’entreprise à Johannesburg, le président sud-africain Cyril Ramaphosa a fait l’éloge du secteur technologique israélien en tant que modèle à suivre pour le pays.

«Ils dominent (le marché) à pas de géant», a noté Ramaphosa.

Adaptation : Marc Brzustowski

‘BDS Fail’ in South Africa as Pro-Boycott Lobby Abandons National Campaign Against Israeli Company’s Takeover of Local Dairy Giant

1 COMMENT

  1. Le terrorisme ne s’arrêtera jamais. Il faut frapper un bon coup. Je suis cependant certaine qu’Israel survivra ! I’m with Bibi. Am Israël Hai.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.