Ces 3 aliments oubliés pourraient réellement aider les personnes diabétiques

Par Apolline Henry*

Vous souffrez d’un diabète de type 2 ? Ces 3 aliments sont excellents pour votre santé, et pas compliqués à cuisiner. On vous explique.

En France, environ 5 % de la population est diabétique. Et dans 90 % des cas, il s’agit d’un diabète de type 2 (DT2), une pathologie chronique qui correspond à une mauvaise régulation de la glycémie – c’est-à-dire : du taux de sucre dans le sang.

Quand on souffre de diabète de type 2, il est indispensable d’adopter une alimentation variée, équilibrée et (surtout) allégée en sucres. Car les produits hyper-sucrés (comme les bonbons, les viennoiseries, mais aussi le pain blanc, les glaces industrielles, les sauces en bocaux…) sont responsables de « pics de glycémie » qui favorisent le développement de complications.

Des aliments « oubliés » riches en fibres alimentaires

Une nouvelle étude, publiée récemment par la University of Florence (en Italie), a découvert que 3 aliments « oubliés » étaient bénéfiques pour les patients atteints d’un diabète de type 2 : l’avoine, le riz brun et le millet.

Les chercheurs italiens ont réalisé une méta-analyse en passant en revue 13 études antérieures sur le sujet. Ils ont ainsi découvert que les diabétiques de type 2 qui consommaient régulièrement de l’avoine présentaient un taux de cholestérol sanguin moins élevé que les autres. Des résultats intéressants ont également observés quant à la consommation de millet et de riz brun.

Comment expliquer ces résultats ? Pour les scientifiques, l’intérêt du millet, de l’avoine et du riz brun réside dans le fait que ces aliments « oubliés » sont particulièrement riches en fibres. Or, les fibres alimentaires contribuent à « ralentir » l’absorption du glucose dans la circulation sanguine, limitant ainsi le risque de pic de glycémie. CQFD !

Comment cuisiner l’avoine, le millet et le riz brun ?

Les flocons d’avoine sont parfaits pour le petit-déjeuner : on peut ainsi les préparer en porridge (à l’anglaise) ou les saupoudrer sur un yaourt ou sur une compote sans sucres ajoutés.

Le millet, quant à lui, remplace avantageusement la semoule : on peut le faire cuire dans un volume d’eau salée pour préparer un genre de couscous (avec des légumes cuits à la vapeur), de risotto (avec une bonne sauce à la crème) ou de salade-repas (à la manière d’un quinoa, avec des crudités). À noter : la farine de millet fonctionne bien en pâtisserie.

Enfin, le riz brun constitue une bonne alternative au riz blanc. Il faut toutefois garder en tête qu’il doit cuire entre 25 et 35 minutes dans de l’eau bouillante. On peut alors y ajouter des légumes cuits à la vapeur et/ou des légumineuses pour composer un repas complet et sain. À tester !

JForum.fr avec www.topsante.com/

Source : Nutrition, Metabolism and Cardiovascular Diseases

*Diplômée de l’École publique de journalisme de Tours (EPJT – spécialité magazines) après des études scientifiques (CPGE physique-chimie), je suis journaliste en presse écrite depuis 2013. Mes rubriques de prédilection sont la santé et les médecines douces, la minceur et la nutrition, la psychologie et le développement personnel. Ma passion : expliquer simplement des concepts complexes afin de les rendre accessibles au grand public. En d’autres mots : j’aime la vulgarisation ! Journaliste pour le site web de Top Santé depuis 2015, je collabore régulièrement avec Femme Actuelle, Prima, Les clés de mon énergie et Flow.

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires