Molières 2024: Sophia Aram dénonce « le silence assourdissant » après le 7 Octobre

L’humoriste a interpellé le monde de la culture, lundi soir, et a également remporté le molière de l’humour pour son spectacle « Le Monde d’après ».

Par P.B.

C’était la soirée de Sophia Aram. À la cérémonie des Molières, qui se tenait aux Folies Bergère, lundi soir, elle a été récompensée avec le trophée de l’humour pour son spectacle Le Monde d’après. Mais c’est surtout son discours, quelques minutes avant, dans lequel elle a dénoncé « le silence » du monde de la culture après le massacre du 7 octobre 2023, qui a marqué la soirée.

« J’aimerais tellement faire de cet instant un moment léger, inclusif et bienveillant. Un moment de tendresse entre théâtre privé et public, ou un moment de réconciliation entre Rachida Dati et Kebab, le chien de Gabriel Attal [Dati avait menacé de transformer la chienne du Premier ministre, Volta, en kebab, NDLR]. Je me contenterai d’un message de service », a commencé l’humoriste, qui était sur scène pour présenter le molière de la meilleure comédie.

« Nous qui partageons la liberté de pousser un cri sur toutes les chaînes de France ou de hurler nos indignations sur tout et n’importe quoi dans des tribunes, je pense que nous devrions aussi faire attention à nos silences. Dans le brouhaha de nos indignations faciles, le silence, même relatif, après ce 7 octobre, dans lequel 1 200 Israéliens ont été massacrés, est assourdissant », lance-t-elle.

« Et s’il est évident que nous partageons tous ici les appels au cessez-le-feu. Comment être solidaires des milliers de civils morts à Gaza sans être aussi solidaires des victimes israéliennes ? » demande l’humoriste, applaudie pendant près de 20 secondes. « Comment exiger d’Israël un cessez-le-feu sans exiger la libération des otages israéliens ? Comment réclamer le départ de Netanyahou sans réclamer celui du Hamas ? »

Un prix dédié « à tous les teubés de l’époque »

Pour Sophia Aram, « ce silence qui accompagne les victimes du 7 Octobre et les otages continue de nous diviser et de blesser tous ceux, juifs ou non, qui sont attachés aux droits humains. Il ne tient qu’à nous tous de briser ce silence et la solitude d’une partie de ceux qui nous écoutent au théâtre ou ailleurs. »

Elle revient quelques minutes plus tard après sa victoire du molière 2024 de l’humour pour son spectacle « sur tous les teubés de l’époque : les complotistes, les antivax, les populistes d’extrême droite et d’extrême gauche et les islamistes ». « Je peux leur dédier ce molière, car je sais qu’ils sont tous sur les réseaux sociaux en train de m’inviter à me l’introduire dans le fondement », ironise l’humoriste. Qui préfère « pour de vrai, le dédier à tous les autres ».

JForum.fr avec www.lepoint.fr

 

Caroline Fourest @CarolineFourest
Oh que ces mots courageux, clairs, justes et applaudis font du bien après les #César, la folie des campus, tant de vacarme confus et de silences complices… Vive @SophiaAram
! Et vive les @NuitdesMolieres !

 

 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires