Le tennisman juif argentin Schwartzman en quarts de finale de Roland Garros

Diego Schwarzman, 10e au classement, a battu l’Allemand Struff en deux sets consécutifs ; l’an dernier, il avait été battu par Rafael Nadal, 13 fois champion, en demi-finale

L'Argentin Diego Schwartzman après avoir battu l'Allemand Jan-Lennard Struff lors de leur match du quatrième tour, lors de la 9e journée du tournoi de tennis de Roland Garros, à Paris, en France, le 7 juin 2021. (Crédit : AP Photo/Thibault Camus)L’Argentin Diego Schwartzman après avoir battu l’Allemand Jan-Lennard Struff lors de leur match du quatrième tour, lors de la 9e journée du tournoi de tennis de Roland Garros, à Paris, en France, le 7 juin 2021. (Crédit : AP Photo/Thibault Camus)

Le joueur de tennis juif argentin Diego Schwartzman (10e) s’est hissé en quarts de finale de Roland-Garros sans perdre le moindre set après avoir écarté l’Allemand Jan-Lennard Struff (42e) 7-6 (11/9), 6-4, 7-5 lundi.

Schwartzman (28 ans), demi-finaliste sur la terre battue parisienne lors de l’édition 2020, affrontera Rafael Nadal ou le jeune Italien Jannik Sinner pour une place dans le dernier carré. Il s’agira de son troisième quart de finale à Roland-Garros, son cinquième en Grand Chelem au total.

« Je suis heureux d’être de retour à Roland-Garros, de retour en quarts de finale, un peu moins de peut-être jouer Rafa au prochain tour, mais bon… », a-t-il souri.

S’il n’a pas concédé de manche face à Struff – comme lors de ses trois premiers matches de la quinzaine – le petit Argentin est toutefois passé sept fois à un point de perdre le premier set sur le court Suzanne-Lenglen.

Le puissant Allemand s’était échappé 5 jeux à 1 dans cette manche initiale, avant que Schwartzman ne s’en sorte in extremis au jeu décisif.

Dans le deuxième set, le Sud-Américain a aussi dû combler à deux reprises un break de retard. Dans le troisième au contraire, c’est lui, en tête 4 jeux à 0, qui a eu à contenir le retour de Struff.

« Ce n’était pas un très bon match de ma part, j’ai fait beaucoup d’erreurs, j’étais derrière dans le premier set, j’ai eu deux fois un break de retard dans le deuxième… C’était un match bizarre, a décrit Schwartzman. Mais ça arrive, et l’important c’est d’avoir gagné trois sets, je préfère positiver. »

L’Argentin Diego Schwartzman joue un retour face à l’Allemand Jan-Lennard Struff lors de leur match du quatrième tour, lors de la 9e journée du tournoi de tennis de Roland Garros, à Paris, en France, le 7 juin 2021. (Crédit : AP Photo/Thibault Camus)

Schwartzman, 28 ans, 10e au classement, qui, du haut de ses 170 centimètres, porte le surnom de « El Peque » (le petit), est immensément populaire dans la communauté juive argentine de sa ville natale et est indéniablement le meilleur joueur de tennis juif du monde actuellement.

Mais le meilleur classement pour un joueur juif dans le tennis moderne revient à l’Américain Harold Solomon, qui a atteint la cinquième place en 1980.

Schwartzman a remporté l’Open d’Argentine, sa ville natale, plus tôt cette année pour la première fois.

Il a atteint la finale de ce que l’on appelle la cathédrale du tennis argentin en 2019. Enfant, il jouait au JCC Hacoaj dans la capitale argentine et a y a inauguré une équipe sportive plus tôt cette année.

La JTA a contribué à cet article.

Par AFP 8 juin 2021, 13:16 fr.timesofisrael.com

Lire sur notre site https://www.jforum.fr/schwartzman-battu-par-nadal-sa-famille-a-echappe-au-pire.html

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.