Un quotidien belge présente un dessin qui qualifie le quartier juif de «  village du coronavirus  »

 

Les vautours survolent un homme juif à Anvers, en Belgique, dans une caricature du 7 août 2020 que les critiques qualifient d’antisémite. (Pierre Kroll / Le Soir)

JTA ) – Un quotidien belge est vilipendé pour une caricature qui, selon les critiques, qualifie le quartier juif orthodoxe d’Anvers de «village du coronavirus».

Le dessin du 7 août dans Le Soir de « l’artiste » Pierre Kroll, qui a réfuté les nombreuses allégations d’antisémitisme pour plusieurs dessins précédents, (article récent sur JForum, signé de Richard Kenigsman, Michel Lussan-Loïtzanski, Raphaël Jerusalmy et Jean-Marc Alcalay) montre un bus touristique sous le titre «Go Visit Antwerp» (Allons visiter Anvers). Un juif orthodoxe fait du vélo à proximité sans porter de masque facial, dont plusieurs sont aperçus au sol autour du bus. Une bulle au-dessus du chauffeur de bus indique: «Après le zoo, nous irons visiter ‘Coronavirus Village’.» [Animaux bien supérieurs aux Juifs dans l’esprit de Kroll et du Soir belge]

Richard Kennigsman, un satiriste juif-belge bien connu, a écrit sur Facebook que même s’il n’a «pas qualifié Kroll d’antisémite, sa peinture peut être considérée comme telle».

Joel Rubinfeld, le président de la Ligue belge contre l’antisémitisme, a déclaré que la caricature «montre à nouveau que Kroll attaque obsessionnellement les Juifs dans ses œuvres». La caricature du 7 août est «subtile par rapport aux œuvres précédentes de Kroll», a ajouté Rubinfeld, y compris celle d’un diamantaire juif richement vêtu souriant alors qu’il visitait le bureau des impôts au milieu de visiteurs malheureux et pauvres.

Dans une interview accordée à L’avenir en 2010 , Kroll a déclaré qu’il «ne supporte pas d’être accusé d’antisémitisme» parce qu’il ne l’est pas et qu’il a «de nombreux amis juifs».

La communauté juive orthodoxe d’Anvers a connu moins de 20 décès dus au coronavirus, en grande partie grâce à une adhésion précoce et vigilante aux mesures anti-contagion.

Le Soir et deux de ses rédacteurs en chef n’ont pas répondu à la demande de commentaire de JTA.

Adaptation : Marc Brzustowski

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.