FILE - In this Feb. 26, 2019 file photo, Albert Bourla, chief executive officer of Pfizer, prepares to testify before the Senate Finance Committee hearing on drug prices, on Capitol Hill in Washington. On Monday, Nov. 9, 2020, Pfizer said that an early peek at the data on its coronavirus vaccine suggests the shots may be a surprisingly robust 90% effective at preventing COVID-19, putting the company on track to apply later this month for emergency-use approval from the Food and Drug Administration. (AP Photo/Pablo Martinez Monsivais, File)

Qui sont les Juifs derrière les vaccins contre le coronavirus?

On ne peut échapper à leur présence à la pointe des entreprises leaders dans la course à la recherche d’un vaccin qui préviendra le coronavirus.

Une femme tient une petite bouteille étiquetée avec un autocollant «Vaccine COVID-19» et une seringue médicale sur cette illustration prise le 10 avril 2020. (crédit photo: REUTERS)
Une femme tient une petite bouteille étiquetée avec un autocollant «Vaccine COVID-19» et une seringue médicale dans cette illustration prise le 10 avril 2020. (crédit photo: REUTERS)
L’individu ne représente pas nécessairement la meute, mais lorsque l’individu atteint la renommée ou la notoriété, il ou elle est immédiatement associé pour le meilleur et pour le pire par l’ami et l’ennemi au pays ou à la foi dans lequel il est né. Cela est particulièrement vrai dans le cas des Juifs, qui, après tout ce qui est dit et fait, représentent un pourcentage infime de la population mondiale. Néanmoins, il est étonnant de voir combien d’individus accomplis il y a eu, dans un certain nombre de domaines, dont les détails biographiques, tels que publiés par Wikipédia, incluent la mention du fait qu’ils sont nés dans une famille juive. Il y a beaucoup moins de références à une personne née musulmane, hindoue, bouddhiste, épiscopalienne, catholique, protestante, anglicane, mormone, etc., bien que compte tenu de leur influence politique, on mentionne de plus en plus les évangéliques.

Pour en revenir à la sélection des Juifs, on ne peut échapper à leur présence à la pointe des grandes entreprises dans la course à la recherche d’un vaccin qui préviendra le coronavirus .

Le vétérinaire et biotechnologiste grec Albert Bourla dirige Pfizer, et le médecin-chef de Moderna , le Dr Tal Zaks, est un Israélien qui a obtenu son doctorat à l’université Ben Gourion du Néguev et qui donne des interviews en hébreu aux médias israéliens.

Les deux hommes ont été assez secrets sur leur vie privée. Pour les Israéliens, il suffit de savoir que Zaks, malgré les différents postes élevés qu’il occupe en Amérique, est l’un des nôtres, mais en Grèce, en particulier à Thessalonique, où Bourla et sa femme sont nés et ont grandi, les réactions sont mitigées. D’une part, les Grecs sont fiers que l’un des leurs soit au sommet du totem d’une entreprise qui aidera à sauver le monde du COVID-19. De l’autre, il y a déjà eu de viles accusations antisémites contre Bourla et les Juifs en général, des accusations similaires aux commentaires négatifs du président américain Donald Trump sur les Chinois.

Bourla est issue d’une famille séfarade de bijoutiers et de promoteurs immobiliers qui a fui l’Espagne et vit en Grèce depuis plus de cinq siècles. Les membres de sa famille faisaient partie des rares survivants de la communauté juive autrefois florissante de Thessalonique, qui a été pratiquement détruite par les nazis. Il a quitté la Grèce à l’âge de 34 ans pour poursuivre une carrière dans le secteur pharmaceutique et a rejoint Pfizer en 1993. Il a représenté la société dans diverses divisions de différents pays et s’est hissé au sommet. Bien qu’il vive en Amérique depuis plusieurs années, il continue d’entretenir une maison en Grèce.

En avril 2019, M. Bourla a été nommé «leader grec le plus éminent» de l’industrie pharmaceutique mondiale par l’ambassadeur des États-Unis en Grèce Geoffrey R. Pyatt, lors de la cérémonie de remise des Prix Galien Greece. Quant aux insultes antisémites diffamatoires qui sont apparues dans certains médias grecs, elles ont été publiquement condamnées par le Bureau central des communautés juives de Grèce.

7 Commentaires

  1. Je suis de votre avis Francois je suis même fatigué de cet antisemitisme de bas etage de haine gratuite de la part de personnes ignorantes qui n’ont jamais lu un livre de leur vie. Oui malheureusement ça alimente les complotistes qui pullulent sur le net et qui croient toutes les vidéos truquées qui les arrangent. Oui cet antisemitisme me fatigue réellement et on peut pas faire grand chose.

  2. Mettre en avant les juifs sur le vaccin, c’est alimenter le complotisme anti-juif, et valider le « ils veulent dominer le Monde! » Parmi les chercheurs, les puissants de l’industrie pharmaceutique, il y a bien sûr des juifs, et alors?
    Il y a aussi en France des juifs, j’en connais, qui défendent le Pr Raoult qui préfère le soin à l’attente hypothétique d’un vaccin efficace et sans danger pour un virus mutant…Et qui en ont marre de se confiner avec des masques usagés , irrespirables, dans l’attente du « Dieu Vaccin »!

    • Et alors, on s’en fout des complotistes et des français antisémites, disant antijuifs. Un de ces jours il faudra prendre la valise et partir.. Adieu la France et ses sémites musulmans..

      • d’accord avec vous Alexandre. Cela dit cela fait plaisir de constater que notre peuple est « gifted ». La faute est à la presse qui met toujours en avant la judéité comme si c’était un critère. Mais voir des juifs apporter le génie que D. nous a prêté pour servir le monde me réjouit le cœur. Tikoum ‘olam plutot que la bestialité comme chez certains

  3. LES ARABES DEVRAIENT APPLIQUER LE BDS POUR LES VACCINS CONTRE LA COVID 19 PUISQUE A LA TETE DES PRINCIPAUX LABORATOIRES SE TROUVENT DES JUIFS ET EN PARTICULIER PFIZER.J’ESPERE QU’A CAUSE DU BOYCCOT ILS NE SE FERONT PAS VACCINER !!!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.