Meyer Habib à René Trabelsi: “Vous êtes contraint de faire comme si l’Etat d’Israël n’existait pas”

 

Le 10 février, le Ministre tunisien du tourisme René Trabelsi réagissait à un post Facebook du Député Meyer Habib en date du 6 février appelant à « boycotter les boycotteurs » alors que le pouvoir tunisien boycotte les sportifs israéliens et érige la haine d’Israël en politique d’Etat.

Voici la réponse du Député Meyer Habib à la tribune du Ministre tunisien .

Paris, le 12 février 2020

Monsieur le Ministre,

J’ai lu la tribune que vous m’avez adressée. Un mot, un seul, reste introuvable : « Israël ». Vous n’osez l’écrire, vous ne pouvez pas l’écrire sans risquer votre poste. Quel sens peut dès lors avoir le reste de votre propos si vous passez à côté de l’essentiel ? En somme, vous êtes contraint de faire comme si l’Etat d’Israël n’existait pas et je crains que vous serviez de caution, à votre corps défendant, à un gouvernement islamiste, qui a érigé la haine d’Israël en politique d’Etat.

Monsieur Trabelsi, vous êtes l’un des leaders de la communauté juive de Djerba, sans doute une des plus anciennes et des plus belles au monde. Ce n’est pas à vous que je vais apprendre l’attachement millénaire du peuple juif à la Terre d’Israël, et sa capitale Jérusalem, également appelée Sion. Jour après jour, année après année, son nom est rappelé à chaque fête de Pessah, à chaque mariage, chaque prière quotidienne. Et en même temps ! Vous souhaitez que les Français d’origine judéo-tunisienne continuent de se rendre massivement, comme si de rien n’était, dans votre pays qui boycotte et va jusqu’à nier l’existence de l’Etat d’Israël ? Ce n’est pas possible ! Je ne doute pas que certains continueront à venir mais je peux vous assurer, à la lecture des centaines de messages que je reçois de toutes parts ces derniers jours, que l’attachement à la Tunisie est immense mais pas inconditionnel. La déception est justement à la hauteur de cet attachement viscéral. Le plus surprenant est que les messages émanent de Juifs mais également de Musulmans, inquiets face à la dérive islamiste de leur pays.

Peut-être votre tribune vous vaudra la bénédiction de ceux-là mêmes qui exigeaient il y a quelques semaines votre démission pour avoir évoqué la venue de pèlerins israéliens à la Ghriba ! J’aurais eu le mérite au moins de renforcer votre position quelque temps. Mais croyez-moi, ça ne sera pas long : la haine d’Israël qui obsède les dirigeants islamistes tunisiens n’est que le faux nez d’un profond antisémitisme. Vous citez le grand Président Habib Bourguiba, je citerai le Président de la République française : « l’antisionisme, quand il nie l’existence d’Israël, est un antisémitisme. »

Je languis le temps où la Tunisie était synonyme de coexistence pacifique, d’éducation, de tolérance, modèle de droits des femmes dans le monde arabe et de douceur de vivre. Je le rappelais, il y a quelques années encore, en 2005, le Ministre des Affaires étrangères de l’Etat d’Israël Silvan Shalom, natif de Gabès, était accueilli avec fraternité sur le tarmac de Djerba, justement. Il m’avait demandé de l’accompagner. C’était mon premier voyage en Tunisie que ma famille a dû quitter bien avant ma naissance. Jamais je n’oublierai l’émotion qui tous nous a étreints. Mais que reste-t-il de cette dynamique de réconciliation quand votre Président Kaïs Saïed appelle la normalisation avec Israël « haute trahison ». Aveuglé par la haine, obsédé par Israël, il ne trouve rien de mieux que diligenter une « enquête » après la participation d’un jeune sportif franco-israélien de dix-sept ans à un tournoi de tennis…. Sans parler des attaques dirigées contre la grande championne de tennis Ons Jabeur. Son crime ? Avoir affronté une Israélienne, qu’elle a chaleureusement saluée après l’avoir battue… C’est lamentable quand dans le même temps des djihadistes tunisiens qui ont massacré, torturé, saccagé, violé en Syrie et en Iraq rentrent par centaines au pays sans être inquiétés …

Hélas, cet antisémitisme n’est pas nouveau et le siècle passé a été jalonné de plusieurs pogroms en Tunisie sans parler de la Shoah, qui a frappé aussi – beaucoup l’oublient – les Juifs de Tunisie. Malgré un attachement viscéral à leur pays natal, combien ont dû fuir au lendemain de l’Indépendance – puis après la Guerre des Six jours – face aux menaces, brimades et spoliations massives. Cette plaie n’est pas cicatrisée. Je m’étonne du reste que certaines élites tunisiennes, si prolixes sur la « cause palestinienne », restent silencieuses sur ce terrible exode, qui a pratiquement effacé 2.500 ans de présence juive en Tunisie. N’en déplaise à certains, face à la haine, l’Etat d’Israël reste le certificat d’assurance-vie du peuple juif.

Monsieur le Ministre, aujourd’hui hélas je n’ose rêver de normalisation mais le boycott d’Israël ne peut rester sans conséquence. La dhimmitude appartient à un passé à jamais révolu. Alors que l’Egypte et la Jordanie ont conclu des accords de paix, que l’Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, le Bahreïn ou le Maroc se sont engagés sur la voie de la normalisation, la Tunisie s’enfonce dans la haine obsessionnelle et suit les traces de l’Iran. Tant que durera le boycott d’Israël, j’appelle tous mes compatriotes, juifs et non-juifs, d’origine tunisienne ou pas, à sanctionner cet antisémitisme d’Etat. Ne rien dire, c’est cautionner. Élu avec près de 90% des suffrages des Français d’Israël, parmi lesquels beaucoup d’origine tunisienne, je ne peux me taire ! La Tunisie reste très chère à mon cœur mais j’assume, persiste et signe : il faut boycotter les boycotteurs ! Et eux seulement. C’est à vous, Tunisiens, que vous soyez musulmans, juifs, chrétiens ou athées de refuser l’instrumentalisation systématique de la haine d’Israël, de la haine en général, comme ersatz politique. Si le pouvoir tunisien cesse de boycotter, je serai le premier à promouvoir cette destination, à commencer par le pèlerinage de la Ghriba. Une lueur d’espoir, certaines voix commencent à défier la chape de haine, à l’instar des leaders d’opinion arabes, notamment tunisiens, de l’Arab Council for Regional Integration que j’ai eu le plaisir d’accueillir hier soir à l’Assemblée nationale. Optimiste, je continue de croire, comme vous, qu’à terme l’amitié entre nos peuples triomphera.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments distingués.

Meyer HABIB

Monsieur René TRABELSI

Ministre du tourisme et de l’artisanat

20 Commentaires

  1. J’ai des origines tunisiennes et j’ai vécu et étudié en Tunisie une bonne partie de mon enfance et adolescence. J’ai pu moi même constater à quel point certains tunisiens ont une haine gratuite envers Israël et les juifs en général. Ils confondent beaucoup de choses et font souvent des raccourcis.

    Je me suis toujours interrogé sur ce mépris collectif qui anime quelques personnes (heureusement pas tous les tunisiens) et qu’on véhicule et transmet de père en fils au sein de certains groupes depuis des décennies.

    J’ai pu côtoyer pendant mes années d’études supérieures et ma vie professionnelle ainsi que lors de plusieurs voyages dans divers pays du monde des juifs. Je peux dire à quel point j’ai été impressionné par leur gentillesse, honnêteté et talent. Un tableau qui contraste avec les discours de haine et l’image réductrice que de pseudos défenseurs de la cause palestinienne associent aux juifs.

    Mes meilleurs amis ou collègues sont des juifs. On se voue beaucoup de considération et de respect mutuels.

    Être hostil à l’autre parce qu’il a une sensibilité différente est inadmissible.

    Je crois que j’aurais honte de dire à un ami juif que le pays d’où je viens considère comme trahison le fait de lui manifester de la sympathie.

    En quoi ça me regarderait ou avancerait de savoir qu’il a un passeport israélien… De quel droit je me permettrais des jugements ou des prises de position ?

    Les tunisiens sont beaucoup plus intelligents que ça. Juifs ou pas, franco-israélien ou peu importe, où est le problème ?
    Pourquoi vouloir s’impliquer dans un conflit complexe qui ne concerne pas les tunisiens?

    Il est urgent de cesser de nous détester les uns les autres. L’amitié, le respect et l’amour sont les seules valeurs qui fassent triompher l’humanité. La haine de l’autre est destructrice. Sous aucun prétexte nous ne devons nous détester…

  2. Kaïs Saïed, le président tunisien est un islamiste??? !!! loool
    Voilà des gens qui connaissent pas la Tunisie et qui osent quand-même parler de ce qu’ils ignorent…Dommage de diffuser des mensonges…
    Se sont Les islamiques monsieur ( pour faire la différence avec les islamistes) en Tunisie ( parti Nahdha et ses alliés) qui n’ ont pas voté pour la passation d’une lois qui criminalise la normalisation avec l’état d’occupation …. C’est bizarre mais c’est vrai …je peux vous l’expliquer mais je ne vais pas le faire … je suis là juste pour vous dire «arrêtez de dire n’importe quoi sur la cuisine intérieure de la classe politique Tunisienne»
    Vous faites clairement partie de
    ces gens qui aiment en permanence mélanger les significations des mots pour des fins politiques(Antisémitisme/Antisionisme)

    Si le président français ne sait pas faire la différence Le Tunisien en sait bien faire… si les occidentaux sont complexé

    Je suis juif tunisien je ne suis pas d’accord avec le projet sioniste je suis même contre l’idée d’un état religieux ( l’Iran, Israël…),celà fait de moi un antisémites??!!! Du n’importe quoi

  3. Meyer habib , faut laisser trabelsi en paix !! que l’on soit juif ou pas on doit des fois tenir compte de la situation et s’adapter comme l’ont fait d’autres à l’époque qui ont dû leur survie en se convertissant !!
    si trabelsi cite israel et se fait malmener en tunisie , il se passera quoi ? rien du tout !!
    alors doucement !! ne pas citer israel ne veut pas dire ne pas penser à israel !!
    trabelsi ne cite pas israel mais il est moins dur que certains juifs israéliens vis à vis d’israel .

  4. Bonjour,
    J’aimerais savoir à quel jeu joue Mr Habib ? Il est dans une place confortable de député des juifs d’origine française ayant fait leur alya. Ah, non, j’ai mal lu..Il est le député des français expatriés dans plusieurs pays. De quel droit vient il donner la leçon à un ministre (juif ou pas) d’un autre pays ??? Pourquoi ne s’occupe t-il pas aussi de l’occupation turque à Chypre? Ne représente t-il pas les français de Turquie et de Chypre ? Mr Habib est indécent !! On ne l’entend parler que d’Israël !! Il devrait faire de la politique en Israël et pas en France !! Nous avons des institutions, fondations et autres associations qui s’occupent des relations franco-israéliennes et qui s’en occupent bien. On le remercie qu’il reste à sa place !! Pourquoi ses homologues ne parlent ils pas des indiens d’Amazonie, des chrétiens d’Orient, de fustiger l’Egypte ?

  5. Trabelsi aime la Tunisie plus qu’ Israël , je ne le pense pas , mais il aime par contre son poste de Ministre et il y tient.
    Il vendrait père et mère pour les honneurs de ce titre élogieux, alors Israël ça n’est qu’une formalité !
    Mais ce qu’il ignore, c’est qu’en faisant une concession, il y en aura d’autres, jusqu’à être dépourvu de toute sa dignité !
    Triste sort Mr Trabelsi !

  6. Non seulement il faut boycotter, mais informer et avertir nos semblables qu’en choisissant un pitre comme président, les tunisiens commencent à ressembler à leurs anciens occupants durant plus de 5 siècles : les Turcs. Ils s’enfoncent dans les mêmes abysses islamistes. Il faut boycotter encore et encore, même si une frange très mince de tunisiens reste lucide et ne veut de cette dérive. Il faut punir ceux qui engendrent et entretiennent la haine. Que les juifs tunisiens aillent en masse au Maroc. Ils y trouveront non seulement un peuple noble et accueillant, mais en même temps des dizaines de possibilités de péleriner en toute quiétude

  7. Travel ski est un juif de cour ,peut être atteint du syndrome de Stockholm,mais j’espère qu il souffre dans son âme juive ou ce QI il en reste
    Il sortirait grandi et plus en accord avec lui même s il avait le courage de dénoncer et de combattre cette haine immonde anti juive que pratique son pays qui semble revenir à l obscurantiste islamique.
    Si pour d’ aucun la religion est l opium du peuple ,l islam politique est à coup sûr la bestialisation nauséabonde de l homme

  8. Et si ce Mr Trabelsi avait simplement plus de Tunisie en lui que d’ISRAEL, et si au lieu d’être un simple agent de touristes il préfère un poste de ministre, et continuer à être quelqu’un dans son pays même en tant que dhimi c’est son problème mais pas son droit. Il ne faut plus mettre les pieds dans ce pays qui n’est pas loin de prôner la destruction d’ISRAEL et ce n’est pas loin d’être un traître que d’y aller et donc de fournir de l’argent à ceux qui se considèrent être nos ennemis.
    .

    • Bonjour ni destruction ni haine et ni trahison. Juste défendre le peuple palestinien et leur droits.
      Le prix à payer pour la paix dans la région et peut être même dans le monde . Au israélien de trouver la solution. S’ils veulent régler le problème une fois pour toutes. Les extrémistes ,les haineux ,les boycotter. DÉGAGÉ.

      • Traitre, je ne le pense pas, un idiot certainement mais plus encore un dimmi idiot aveuglé comme beaucoup de juifs par le “cavod” qu’on lui octroie pour servir de caution. Hélas c’est un travers de certains juifs de nier leur identité lorsqu’ils sont hissés à certaines positions. Syndrome de Stockholm? attitude de Kapo?
        En tout cas bravo à Mr Meyer Habib qui lui ne fait pas partie de cette catégorie. Merci à lui d’être là.

  9. Tout a été dit.
    Malheureusement pour les tunisiens, soit-disant les plus intellos du Maghreb, ce choix islamiste pour leur dernière chance de vote libre a été funeste. One shot, avec le totalitarisme… Rendez-vous dans un demi-siècle…
    Si vous aurez encore un téléphone.

  10. Pauvre Monsieur Trabelsi .

    Au fond de lui même il aime Israël mais que peut il faire ?

    Il ne lui reste qu’une chose : Quitter ce pays de toute urgence et retourner à la maison .

    Je ne cesse de le répèter :

    Il retrouvera la mer , le soleil , la cuisine tunisienne et même les ……..arabes .

    Il ne sera pas dépaysé .

  11. BRAVO mille fois Monsieur HABIB ( je ne parle pas pour moi mais mes amis JUIFS et le PAYS d’ ISRAEL le plus beau Pays du Monde !
    Je ne comprendrai jamais le Peuple Juif ( certains du Peuple ) qui veulent encore céder des terres de LEUR TERRE millénaire ! Je ne comprendrai jamais comment cette ONU s’apitoie nuit et jour sur un ” Peuple inventé , les dits palestiniens ” qui a vécu en JUDEE SAMARIE quelques mois après l’annexion par la JORDANIE , alors que le Peuple JUIF qui a vécu 3000 ans et plus dans ce Proche et Moyen ORIENT a été expulsé de partout après la création de 23 pays arabes et 1 pays juif !!!!
    Pourquoi n’avez vous jamais mis ce problème sur la Table des négociations ?? Les négociations ont toujours consistées à démanteler la minuscule Terre de la MER au JOURDAIN qu’ISRAEL avait , non pas obtenue , mais qu’on lui a rendue !!
    Alors quand allez vous demander des comptes aux arabes qui ont expulsé tous leurs juifs après le partage ( SAN REMO ) ??

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.