Les écoles religieuses d’État passent sous le contrôle de Smotrych.

Sous la pression des partenaires de la coalition de droite religieuse, Benjamin Netanyahu affaiblit les principales agences israéliennes. « Ministre de deuxième classe », selon Benny Gantz, dans le nouveau gouvernement, sera non seulement le ministre de la Défense, mais aussi le ministre de l’Éducation – Netanyahu a donné une part importante de sa compétence au bloc « Sionisme religieux ».

L’éducation supplémentaire donnée à Avi Maoz, le département de la culture juive, qui sera transféré au nouveau « ministère des Missions nationales » Orit Struk, ainsi que toute la sphère de l’éducation religieuse d’État, sont retirés de la sphère de responsabilité du Ministère de l’Éducation.

 

 

 

En Israël, il y a environ quatre mille cinq cents écoles religieuses d’État, dans lesquelles étudient 365 000 enfants. Netanyahu place le contrôle de toutes ces institutions éducatives entre les mains du président du Bloc du sionisme religieux, Bezalel Smotrich.

C’est lui, et non le ministre de l’Éducation, qui nommera tous les membres du Conseil de l’éducation religieuse de l’État, qui détermine le contenu des programmes scolaires, les routines et les chartes des écoles religieuses de l’État. Smotrich aura l’occasion d’inculquer dans ces écoles publiques la version ultra-orthodoxe-nationaliste du judaïsme (« Hardal »), qu’il professe lui-même.

Source : news.israelinfo.co.il

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.