Le président américain Joe Biden: «Je suis responsable de tout ce qui s’est passé».

Joe Biden, un président cacochyme…

par Maurice-Ruben HAYOUN

Comme tant de gens, j’ai suivi attentivement l’intervention télévisée de l’actuel président des USA, au cours de laquelle il était censé donner des justifications solides de son départ précipité de Kaboul. Il n’en fut rien, notre homme s été pathétique et même dans son propre pays on s’est déclaré insatisfait par son allocution télévisée. Durant 26 minutes, si je ne m’abuse, Biden a tenté d’élargir l’anneau (expression talmudique pour dire qu’on étend la responsabilité de l’acte à d’autres gens ou à d’autres facteurs…), mêlant tous ses conseilleurs, son secrétaire d’État, le secrétaire d’État à la défense, bref tout ce petit monde, aux commandes à Washington, était uni comme un seul homme derrière son président : il fallait évacuer, et le plus vite serait le mieux.

Mais voila, cette ligne de défense ne tient pas puisque Biden n’a pas répondu à la question, laquelle se pose encore, dans toute son acuité : pourquoi ce départ précipité ? Pourquoi cette fuite éperdue, un peu comme un animal qui part la queue entre les jambes, à cette différence près qu’il s’agit de la plus grande puissance militaire au monde, sur laquelle tout l’Occident judéo-chrétien compte pour la défense et l’affirmation de ses valeurs. En rendant opportunément hommage à ses soldats, à ses diplomates et autres, Biden a tenté de faire diversion, mais il n’a pas réussi à tromper la presse outre-Atlantique, ni même de ce côté ci de l’Atlantique.

Biden a dit que le choix était entre partir, d’une part, et rester, c’est-à-dire envoyer encore des milliers de soldats à une mort éventuelle… Ce n’est pas vrai : même ceux qui sont pour le retrait et le renvoi des boys chez eux, personne n’avait pas prévu une telle débandade où on voit le dernier soldat US dans le fuselage d’un avion en marche monter dans l’appareil et quitter cette terre, après deux décennies de combat. Et des fortunes diverses.

Ce que nous reprochons à Biden, ce n’est pas d’avoir évacué, car ce pays, l’Afghanistan n’est pas réformable selon nos critères géopolitiques, ce que nous lui reprochons, c’est la manière dont ce départ a été conçus et réalisé. Et sur ce plan précisément ce fut une honte et une catastrophe. Biden a eu beau se répéter, fermer les yeux pour ne pas montrer qu’i avait le regard embué, appeler à la rescousse une foultitude de gens, le mal est fait : il a gravement déparé l’image de l’Amérique. C’est la crédibilité de cette dernière qui est en cause. A la parution de mon dernier éditorial dans la TDG, maints internautes m’ont interpellé pour me rappeler que les Américains étaient coutumiers du fait et qu’ils ne se laissaient guider que par leur seul intérêt… Ceci est en partie vrai, mais alors à quoi servent les traités internationaux ?

J’en connais, notamment sur l’île rebelle de Taïwan, qui ne trouvent plus le sommeil la nuit ; car si Biden réagissait de la même manière à Taïpeh qu’à Kaboul, le détroit de Formose est perdu d’avance.

Mais comment expliquer cette incurie, cette impéritie  de Biden ? Je ne le crois pas quand il prétend que l’armée nationale afghane comptait 350000 hommes, bien entrainés, bien équipés. Et Biden, grâce à la CIA le savait et il a entretenu ce mythe pour mieux masquer ses intentions. Le problème est que ce pays tribal n’est pas gouvernable selon notre modèle. UN exemple : la plupart des familles plaçait un homme dans l’armée du pouvoir, et un autre chez les talibans. Avez-vous vu que le frère du dernier président afghan a rejoint publiquement les talibans ? C’est pourquoi je reste sceptique, même lorsqu’agit du combat légitime et courageux des femmes : les Afghans veulent une société à leur image selon leurs critères traditionnels et la place de la femme n’y brille guère par ca généricité ou par son humanisme. Comment pourrions nous leur imposer notre propre vision, eux qui ne sont pas un état mais une amphictionie, une sorte de seigneurie des tribus qui se gouvernent comme ils l’entendent.

Quand il s’est rendu compte de tout cela, et surtout en raison de ses origines politiques, Biden a préféré en finir sans autre forme de procès. Mais sa stratégie, ou plutôt l’absence d’une stratégie, l’a conduit à porter gravement atteinte au moral et à la réputation de son armée.

On avait pourtant entendu dire que l’on ne revivrait plus le Saigon évacué à la hâte, fuyant le Viêt-Cong, un drapeau US plié sous le bras, un hélicoptère sur le toit, en partance pour ailleurs…

A part Taïwan, tous ces pays arabes du Proche Orient qui dépendent des USA pour leur sécurité se posent des questions. Quant aux Mollahs de Téhéran, ces grands amis du Grand Satan, ils se frottent les mains en public comme en privé, se disant que l’Amérique est un tigre en papier…

Et Israël ? Ce pays qui revient de très loin, sait à quoi s’en tenir. Il connait les limites du soutien US et son nouveau Premier Ministre se berce d’illusions s’il croit à un soutien inconditionnel de leur part. L’Amérique se sait embarqué dans une concurrence sans pitié avec la Chine qui rêve de la détrôner de son rang de leader mondial… Même l’Allemagne de la chancelière Merkel qui ne jure pourtant que par l’OTAN commence à douter et se prépare à goûter au multilatéralisme.

La question que tout le monde se pose est la suivante : avec un capitaine cacochyme aux commandes, pourrons nous aller vraiment loin ? Je ne le pense pas.

Il y a un mal congénital avec le parti démocrate des USA. Henry Kissinger en avait parlé jadis, en analysant le cas Carter. IL avait dit ceci : tous les présidents américains ont voulu changer le monde, mais les démocrates se conduisent comme s’ils l’avaient créé.

Israël a donc tout intérêt à trouver les moyens d’assurer sa défense out seul ? Sans le parapluie US. C’est la seule garantie qui soit. En plus de la foi inébranlable en Dieu.

Maurice-Ruben HAYOUN

Le professeur Maurice-Ruben Hayoun, né en 1951 à Agadir, est un philosophe, spécialisé dans la philosophie juive, la philosophie allemande et judéo-allemande de Moïse Mendelssohn à Gershom Scholem, un exégète et un historien français. il est également Professeur à  l’université de Genève.  Son dernier ouvrage: La pratique religieuse juive, Éditions Geuthner, Paris / Beyrouth 2020 Regard de la tradition juive sur le monde. Genève, Slatkine, 2020

7 Commentaires

  1. Le plan démoncrate suit son cours.
    Le Senil’president sera bientôt écarté des manettes, alors qu’on le pensait cuit pour début juillet. Le peuple américain a vraiment manqué de clairvoyance dans ces élections, et a laché la proie pour l’ombre, se débarrassant du meilleur président qu’il ait eu depuis 4 décennies pour une ombre vieillarde, vendue par les merdias…
    La déconfiture générale est elle aussi en cours, et le chômage, l’inflation etc, et même la criminalité et les catastrophes climatiques vont(sont deja en train de) s’abattre. Dailleurs, le budget, à l’instant même, n’est pas bouclé, très très loin s’en faut, avec les milliers de milliards de dollars éparpillés sans concertations…
    La chute de la première puissance mondiale va faire des remous, dont l’économie mondiale va pâtir…
    Tout ça pour une idéologie gauchisante malfaisante…
    Quelle triste catastrophe…

    • Bonjour Elie,
      Ce n’est pas le peuple américain qui a choisi comme président Joe la marionnette ventriloque manipulée par l’ordure Obama et sa clique.
      Le coup d’Etat contre TRUMP a réussi grâce à des dizaines de milliers de bulletins de vote qui n’ont pas été comptabilisés correctement, sans parler des machines bricolées.
      Le rapport de recherche de Public Interest Legal Foundation, a relevé plusieurs anomalies.
      Plusieurs Etats américains ont précipitamment remplacé les votes traditionnels par
      des votes par correspondance, sous prétexte du covid 19.
      L’organisme a relevé que Joe la momie ressuscitée a remporté l’Arizona par 10.457 voix, mais que le comté de Maricopa, le plus grand de l’Etat, aurait envoyé des bulletins de vote à 110.092 adresses périmées/erronées.
      Ce scénario s’est répété dans d’autres Etats où Joe le pantin l’a emporté de façon bizarre.
      Il faut espérer que le grand peuple américain qui désapprouve la gestion de Joe le grabataire de la débâcle en Afghanistan, d’exiger la fin de la folie qui s’est emparée des dirigeants de leur pays qui semble être complètement hors contrôle.
      Enfin, il est étrange que la même situation s’est déroulée en Israël après que des traîtres putschistes soutenus par des frères musulmans aient renversé Bibi.
      Il est grand temps que les peuples se rebellent contre les ordures qui volent les élections démocratiques pour mettre en place des marionnettes dangereuses pour le monde.
      Le même scénario se déroule actuellement au Brésil où des juges cherchent à abattre Bolsonaro pour le remplacer par Lula le voleur corrompu, au nom du Tribunal Planétaire de la Pensée chargé de défaire les résultats des élections qui ne leur plaisent pas…
      Shana Tova.

      • Mais le peuple américain sait cela… Et même les(pro) démocrates. Où sont les manifs, les refutations populaires, jusqu’à aujourd’hui ?
        Cette élection a donc été consentie, et ce consentement va avoir un prix exorbitant…

        • Elie,
          Votre réponse est inquiétante !
          Comment imaginer que des peuples conscients qu’on les dépouille de leurs choix électoraux ne disent rien et acceptent une dictature totalitaire qui les écrabouillent ?
          Il faut croire que seules les grandes gueules braillardes et violentes qui contestent tout et n’importe quoi, ont des droits supérieurs à ceux des autres.
          Il ne fait aucun doute que l’élection de Joe la marionnette ventriloque a été volée à TRUMP par l’ordure Obama et sa clique des « Démocrates/Progressistes » et soutenue par les grands médias américains, les réseaux sociaux et la haute finance.
          Le plan est bien ficelé, en cas « d’impeachment » de Joe le sénile, c’est Harris qui prendra la suite pour continuer la destruction des USA, jusqu’aux élections de Mid-Term qui verront, c’est presque certain, des votes massifs pour les « Républicains » qui empêcheront les ordures « Démocrates » d’achever la destruction de leur pays.
          En attendant, après la débâcle en Afghanistan, la mise en place de la « solution à deux Etats » soutenue par les traîtres putschistes et leurs alliés islamistes en Israël, ainsi que l’avènement de l’Iran nucléaire voulu par le gang « Démocrates » l’apocalypse est en route au Moyen Orient et dans le reste du monde….

  2. Nous avons beaucoup de mal à comprendre ce qui se passe actuellement aux Etats-Unis.
    Ce que nous voyons d’ici de Joe la momie ressuscitée qui a subi un relooking extrême, est aussi visible par tous les Américains.
    Comment expliquer leur silence/indifférence face à cette hallucination inégalée ?
    D’après de récents sondages, 72% des Américains critiquent la débâcle d’Afghanistan et ils ne font plus confiance en Joe le sénile pour traiter des grands dossiers.
    Certains grands journaux tels que le New York Times, l’inconditionnel soutien à Joe le sénile, critique sa gestion du désastre afghan.
    D’autre part, de nouvelles enquêtes ont lieu pour mettre en évidence les fraudes massives des dernières élections qui ont volé la victoire à TRUMP.
    N’est-il pas grand temps que le grand peuple américain demande la fin de cette mascarade et exige que Barak Obiden retourne roupiller dans sa cave, là où il se trouvait avant qu’on ne le réveille pour le catapulter à la Maison Blanche ?
    Si Joe le grabataire retourne dans sa cave, c’est Harris qui prendra sa place !
    Comment peut-on imaginer que des dégénérés soient capables de traiter le dossier iranien avec toute la rigueur nécessaire pour y parvenir ?
    Pour l’instant, Joe le pantin ventriloque a réussi à imposer au traître Bennett le vieux fantasme qui agite tous les tarés de la terre : la solution à deux Etats.
    Il faut dire que grâce à la coalition de branquignols en place et au soutien des frères musulmans qui siègent à la Knessett, la voie est libre pour toutes sortes de folies….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.