Haniyeh et Sinwar du Hamas.

Le Hamas menace: « Si les élections  palestiniennes sont annulées, Israël sera tenu pour responsable »

Le Hamas a publié une déclaration ferme exprimant son opposition au report des élections parlementaires palestiniennes, en raison du refus israélien de leur permettre de se tenir à Jérusalem. Le communiqué disait que «Jérusalem est une ligne rouge» et qu’aucun Palestinien ne peut accepter de tenir des élections sans Jérusalem ». L’organisation a déclaré que le jour des élections devrait être défini comme une journée nationale qui inclurait des confrontations avec Israël afin de lui imposer sa volonté. Le Hamas a souligné qu’il n’absoudrait pas Israël de la responsabilité de l’annulation des élections, qui, selon eux, nie les droits des Palestiniens.

Le Hamas a averti ce soir (Mercredi) qu’Israël serait tenu pour responsable si les élections à l’Autorité palestinienne étaient annulées. La menace précède l’annonce prévue demain par le Président de l’Autorité palestinienne, Abou Mazen [alias Mahmoud Abbas], d’un report des élections. L’organisation a déclaré que les élections étaient un droit du peuple palestinien et qu’elles avaient été reportées depuis longtemps. Sur la question de Jérusalem, l’organisation a appelé à une réunion des factions palestiniennes pour discuter des moyens de tenir des élections dans l’Est de la ville sans l’approbation ou la coopération d’Israël.

Abou Mazen [Fatah], Président de l’AP.

Abou Mazen dirigera la réunion du Fatah demain et il devrait annoncer le report des élections législatives qui devaient avoir lieu le mois prochain pour la première fois en 15 ans. L’AP reproche à Israël de refuser la tenue d’élections à Jérusalem-Est, mais Abou Mazen, 85 ans, craint également une lourde défaite face au renforcement du Hamas et à la scission du Fatah. « Sans concours, propagande et vote à Jérusalem, les élections n’auront pas lieu », a déclaré Mardi Abou Mazen, à l’issue d’une réunion du Comité central du Fatah. La semaine dernière, il s’est entretenu avec le chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh, et les deux ont annoncé qu’ils étaient d’accord pour que les élections aient également lieu à Jérusalem-Est. L’annonce a marqué un changement dans la politique du Hamas, qui jusque-là indiquait clairement que le vote à Jérusalem-Est n’était pas une condition pour la tenue d’élections.

Pendant ce temps, Tsahal se prépare à une violente flambée et à des manifestations qui se transformeront en terrorisme contre Israël en raison de la déception suscitée par l’annulation des élections. Cette semaine, le niveau de vigilance au sein du Commandement central a augmenté

JForum ‒ Infos Israel-newsnews-walla.il

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.