Campagne antijuive dans les boîtes aux lettres du 93

8
2543

 

Exclusivité JForum, collectif des Vigilants

Plusieurs correspondants nous informent avoir découvert dans leurs boîtes aux lettres du département de Seine Saint-Denis (93), des coupures de journaux à caractère nationalo-antijuif, dénonçant  :

 

  • le “judéocosmopolitisme” de G. Soros, emblème détesté du capitalisme sans frontières, des sociétés ouvertes aux transmigrations,
  • Aussi l’action de certains politiques français, députés écolos ou autres, comme incarnation des mêmes tendances apatrides. Et s’ils ne sont pas “Juifs” à titre personnel (à moins que “Jadot” ne sonne aux oreilles antisémites, comme “Jude”, Judéo”…), on leur trouve des accointances avec des personnages médiatiques comme l’égérie du réchauffement climatique,  la suédoise (non-juive, faut-il le préciser? mais décrite comme “Riche Juive”) Greta Thunberg, connue pour ses prises de parole
  • Difficile d’attribuer cette campagne à un courant particulier, sinon qu’on relève toute la littérature complotiste plutôt d’extrême-droite, par l’assimilation de tout ce qui est considéré comme “anti-national” (sic) à une pseudo-judéité, qui se révèle, tout bien considéré, totalement inconsistante. 

8 COMMENTS

  1. Pourquoi faut-il toujours que ce genre de tracts provienne de l’extrême droite?
    Peut-être pourrait-on envisager que cette littérature vient de l’extrême gauche islamo
    venant du 93 je pencherais plutôt vers la racaille antisémite et antisioniste.
    ROSA

    • La stigmatisation du mondialisme cosmopolite juif, la stigmatisation de gauchistes-écolos comme Jadot, se servir de Soros milliardaire américain, pour croire atteindre tous les Juifs à travers son immigrationnisme etc, c’est purement la rhétorique de l’extrême-DROITE. Maintenant, il y a aussi la mise en cause du “False Flag” qui ferait qu’un musulman ou un gauchiste irait se cacher derrière des argumentaires d’extrême-droite pour mieux agir dans l’ombre et porter préjudice aux “Sionistes”. Mais c’est farfelu. Le gauchiste, type “agression de Finkielkraut” se cache derrière “l’antisionisme” (Etat, Nationalisme juif) et l’extrême-droite qui le rejoint par goût des extrêmes, fustige le “cosmopolitisme mondialisé, le sang de l’étranger qui l’empêche d’avoir une nation “forte et cohérente”… Ce ne sont que des rapprochements somme toute classiques, de la sociologie politique élémentaire. Mais puisque tout ce qui est à gauche a largement péché depuis 2000, alors certains se laissent-ils entraîner par des discours “droitisés” sans plus faire le distinguo entre les proches, les esprits honnêtes, les “amis” et les ennemis viscéraux. On y ajoute un Orban, un Salvini, et tout devient bon dans le cochon…

      Alors on peut dire “Rouge-Brun-Vert”, comme ça on est tranquille, on situe tous les foyers totalitaires sur un pied d’égalité. Mais en terme d’identification de la cible, c’est un gros gloubi-boulga informe et on ne sait plus qui combattre, quand, comment, pourquoi, chaque fois qu’un nouvel adversaire se manifeste.

      Tracter dans le 9.3 n’est pas, en soi, un signe extérieur d’appartenance ethnique…

  2. Les fondements d une catastrophe annoncée ,pour les Juifs d abord sont des a présent perceptibles.
    Comme toujours nous serons pris au piège ,celui de n avoir rien prévu ou rien vu arriver.
    Pourtant ….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.