Téhéran met en garde contre de nouvelles sanctions

0
8

Zarif au magazine TIME: “si les Américains prennent de nouvelles sanctions, l’accord de Genève est mort”Le ministre iranien Mohammed Javad Zarif a déclaré au magazine américain TIME que toute nouvelle sanction de la part des Etats-Unis porterait atteinte à l”accord intérimaire signé le mois dernier à Génève.

L’accord impose à Téhéran de geler une partie de son programme nucléaire pour 6 mois en échange d’une levée partielle des sanctions économiques internationales. Pendant cette période intérimaire les deux parties ont convenu de tenter d’aboutir à un accord final pour mettre un terme à la menace nucléaire iranienne.

Dans une interview accordée au magazine américain TIME,Zarif a mis en garde les Etats-Unis contre l’adoption de toute nouvelle sanction. “S’ils prennent cette initiative, l’accord est mort”.

“Nous n’amons pas négocier sous la contrainte. Et si le Congrès adopte des sanctions, cela témoignera du manque de sérieux des Américains et de leur volonté d’aboutir à une solution”, affirme le chef de la diplomatie iranienne.qui évoque une barrière psychologique que son pays doit surmonter car pour Téhéran “l’Occident et les Etats-Unis en particulier ne sont pas sincères et ne sont pas intéressés à aboutir à un accord”.

Zarif ajoute que certaines déclarations de Washington “donnent toutes les raisons à l’Iran d’être inquiète”.

“Nous estimons que l’administration américaine doit s’en tenir à ses engagements et à ses déclarations de Genève lors des négociations qui ont abouti à l’accord intérimaire”, a précisé le responsable iranien.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a déclaré dimanche qu’un accord permanent sur le nucléaire iranien doit contenir une clause imposant à Téhéran la fin de ses menaces contre Israël et l’arrêt de son soutien aux organisations anti-israéliennes.

Le président Barack Obama a rétorqué que Benyamin Netanyahou devait donner du temps à l’accord de Genève pour que celui-ci aboutisse tout en concédant qu’il pensait que les chances d’un accord permanent étaient de 50/50.

10-12-2013/ I 24 NEWS Article original

1 COMMENT

  1. Les sanctions alourdies valent mieux qu’une mauvaise feuille de route car d’accord signé on n’en a point montré ! Tout ce que l’on a vu c’est une déclaration de (mauvaises) intentions conjuguées au conditionnel, rien de coercitif, ainsi qu’une vague allusion à un accord final jusqu’ici indéfini. Que M. Netanyahou s’en alarme, surtout connaissant la duplicité d’Obama le musulman de la Blanche Maison, rien de plus normal. Ce pseudo pré accord ressemble en tous points à la pseudo paix entre arabes et Israël concoctée par les Occidentaux, dont on connaît les motivations : fric et pétrole. Ils sont tous en rangs serrés aux ordres des iraniens et c’est à qui gagnera le maximum de marchés (de dupes) car une fois la garde baissée, les perses, en catimini, se seront dotés de l’arme interdite. Il faudra donc bien que ceux qui ont les yeux braqués sur la réalité se déterminent à tout casser au pays des mollahs, leur administrer la correction du siècle aidés en cela par de nouveaux alliés venus des sables. Les Obamas, Clinton et Carter, faux amis d’Israël, auront durant leurs mandats causé un tort énorme à leur allié, la gauche d’où qu’elle se réclame est un fléau pour l’état juif..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here