Louis Vuitton retire de la vente un foulard « inspiré du keffieh palestinien » aux couleurs d’Israël

La célèbre marque de luxe Louis Vuitton a retiré de la vente une écharpe à 705 dollars (580 euros) sur son site Web après que la marque a été accusée de « s’être appropriée culturellement le keffieh palestinien. »

Le foulard de Louis Vuitton ressemblait fortement au keffieh palestinien, tout en affichant les couleurs bleu et blanc (couleurs nationales de l’Etat d’Israël).

Selon le journal Independent, sur le site de la marque, la description en dessous du foulard indiquait: « inspiré du classique Keffieh, avec les signatures de la Maison ».

« La technique de tissage jacquard est utilisée pour créer les motifs Monogram complexes sur sa base de coton, de laine et de soie mélangés. Doux et léger avec des bords frangés, cet accessoire intemporel crée un style décontracté », mentionnait la description.

La polémique a éclaté lorsque l’accessoire a été repéré par le blog de surveillance de mode Diet Prada, qui a posté un message sur Instagram:

« Donc, la position de LVMH sur la politique est ‘neutre’, mais ils fabriquent toujours un keffieh qui est un foulard arabe devenu le symbole du nationalisme palestinien ».

Le compte Instagram Diet Prada aux 2,5 millions d’abonnés se positionne comme lanceur d’alerte, et il est habitué à diffuser des sujets polémiques

 05 juin 2021, 21:45 I24news

Louis Vuitton
DON EMMERT (AFP/File)Louis Vuitton

2 Commentaires

  1. Ne soyez pas étonnés. A l’époque (il y a déjà quelques décennies) alors que Vuitton ne possédait qu’un seul magasin Avenue Marceau il y avait écrit sur leurs vitrines, interdit aux noirs et aux juifs. Alors…
    ROSA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.