Turquie: les Juifs “obligés” de fuir?

10
9123

Livre turque a perdu 40% de sa valeur par rapport au dollar et à l’euro. Dans le pays de Tayyip Recep Erdogan c’est la panique, la crise ne semble pas donner des signes d’apaisement.

Les relations entre la Turquie et les Etats-Unis non plus. Elles avaient commencé à se dégrader à la suite du coup d’Etat manqué contre le président Erdogan en juillet 2016. Erdogan avait accusé Fethulah Gulen d’être l’instigateur du coup et les Etats-Unis de le protéger.

La crise allait également s’approfondir avec Israël. La Turquie veut coûte que coûte se positionner en tant que leader des pays musulmans et profite du conflit israélo-palestinien pour émouvoir la rue arabe.

Pourtant, les deux pays ont toujours eu des relations diplomatiques et des échanges commerciaux d’un haut niveau.

La situation s’est tellement dégradée que des Juifs ont entamé les démarches pour quitter un pays où ils ne se sentent plus en sécurité, à cause de la politique d’Erdogan.

Un journaliste de la chaîne israélienne Channel 2 raconte comment il avait été malmené avec son cameraman et même, insulté et violenté par une foule au centre d’Istanbul, il y a trois mois.

La stratégie d’Erdogan qui a modifié la constitution pour s’accorder les pleins pouvoirs et rester en poste plus longtemps, joue la carte de l’ennemi américain, qu’il accuse de comploter contre l’économie turque et donc la Livre et l’ennemi israélien qu’il accuse d’apartheid et de crimes contre les Palestiniens.

Ça tombe bien, les supporters d’Erdogan, en majorité dans les classes inférieures de la société, aiment associer Israël aux USA, dans ce qu’Erdogan lui même laisse penser, le complot américano-sioniste. C’est comme ça qu’il a gagné aux dernières élections et pu imposer sa constitution.

Résultat de cette haine subite, un tiers de la communauté juive a déjà entrepris des démarches pour devenir citoyens israéliens mais aussi portugais et espagnols, selon France Info.

Les deux pays leur accordent la nationalité, en tant que descendants des juifs qui avaient été chassés durant l’Inquisition.

L’antisémitisme s’étend dans une population travaillée à l’idéologie islamiste des frères musulmans, alors que les Juifs vivaient en Turquie dès le quatrième siècle av. J.-C. Justement, c’est de ce côté que le président Erdogan tente de trouver une partie de la solution et on comprend bien pourquoi, il est chaudement soutenu par le Qatar, protecteur de cette confrérie terroriste et qui subit à cause d’elle une grande pression internationale.

Le fait que la confrérie des Frères musulmans ne soit pas classée en tant qu’organisation terroriste lui donne les moyens d’agir en toute impunité. Si le président américain a été ferme vis-à-vis de certaines organisations et même contre l’Iran, son attitude vis-à-vis des Frères musulmans laisse songeur.

L'”amitié” avec le Qatar y est-elle pour quelque chose? En tout cas ce dernier cherche à faciliter le départ des Frères en Turquie.

En retour, Erdogan obtiendrait des milliards de dollars qui soutiendraient sa Livre et ainsi échapper au « complot » américain. Et si tout cela réussit, rester à la tête du pays indéfiniment.

mediapart.fr

10 COMMENTS

  1. Ca y est les dés sont jetés ! Nous n’avons plus rien à faire dans ces pays qui nous ont hébergés pour acquérir nos compétences et de nouveau, la mauvaise graine réapparaît et veut nous assimiler ou nous faire disparaître ! Si nous ne le comprenons pas, c’est grave ! Préparons -nous à rentrer dans le Pays de nos Ancêtres en prenant soin d’observer nos Mitsvot afin que nous ne la quittons plus !

  2. La valise , un billet El Al et direction Tel Aviv . .

    Nul ne sera dépaysé en Israël : même ceux qui viennent des pays arabes comme la Tunisie : ils trouveront la mer , le soleil ….et les arabes .

  3. Aucun risque avec l’Antarctique, les ours blancs ne contesteraient rien puisqu’il n’y a que des manchots la bas.
    Autre trait d’humour . Etrangement ses juifs turcs eux réussiraient a devenir européen, alors que la Turquie n’est pas prêt d’entrer dans l’Europe.
    Plus sérieusement, je suis d’accord. Le plan de D… c’est que tout les juifs reviennent en Eretz Israël. N’est ce pas ce qui est écrit. “Mais on dira: L’Eternel est vivant, Lui qui a fait monter les enfants d’Israël du pays du septentrion Et de tous les pays où il les avait chassés! Je les ramènerai dans leur pays, Que j’avais donné à leurs pères.
    16 Voici, j’envoie une multitude de pêcheurs, dit l’Eternel, et ils les pêcheront; Et après cela j’enverrai une multitude de chasseurs, et ils les chasseront De toutes les montagnes et de toutes les collines, Et des fentes des rochers.” .

  4. Afin d’éviter les redites, je vais être bref l’histoire se répète
    Ne soyons pas surpris avec ce qui se passe en Turquie,nous le retrouvons d’une autre manière en Europe avec le populisme,avec de l’antisémitisme un peu partout
    un exemple sur un des réseau sociaux sur le web vous pouvez lire en réaction aux propos d’un député LR contre Macron ‘d’un internaute dixit j’ai le droit de ne pas aimer les juifs…. nous sommes en 2018 et des phrases comme celle là nous les entendons tout les jours croyez moi la bête n’est pas morte
    Croire au repentir de l’exécutif Espagnol ou portugais avec le droit au retour des nôtres attention tant que vous viendraient avec vos avoirs ils vous caresserons dans le sens du poil pour mieux vous spolier par la suite et de plus il restera les listes à la disposition de futur fascistes
    Je pense qu’après Israël il ne reste que Antarctique comme terre d’accueil qu’il faudra partager avec les ou
    ours blanc( enfin ce qui reste du changement climatique)

  5. Somos el pueblo escogido, hagamos valer ante esa manada de enemigos , y caerán como todos, Isarel debe de reconocer el genocidio armenio sin mas miramientos eso hace sufrir a Erdogan, turquia cada ves mas pobre e Israel mas rico BH

  6. Erdo le fou risque fort de finir, comme bon nombre de dictateurs, d’une mort violente…
    Cela n’a rien d’un souhait, juste une idée d’un futur constat !
    Erdo ferait mieux de se reconvertir en entraineur de football; qui sait ? Il serait peut-être bon…dans ce rôle.
    Tout ça pour dire qu’il devient de plus en plus maboul, le sultan new look.

  7. Avant l’antisémitisme s’attaquait aux faibles ( Juifs ) maintenant que nous avons un Israël fort les arabes sont devenus fous .

    A choisir je préfére la situation d’aujourd’hui .

  8. “une dent antijuive perdure dans sa gencive.”
    Je comprends très bien l’élancé poétique mais une dent dans une gencive,
    ça sonne clairement faux

  9. Mais quoi ? 2000 ans qu’on se ballade, et qu’on laisse qui un père, qui un fils, une famille… Ou toute une lignée.
    Et ceux qui restent, otages ?
    Laissons les cimetières pour les morts, et que les vivants vivent.
    L’Espagne est perdue, elle aussi, et une dent antijuive perdure dans sa gencive.
    N’avons-nous pas une Terre qui nous attend, qui prouve qu’effectivement un Dieu, Éternel et Unique reste attentif à tout ce qui s’y passe, s’y pousse et s’y pense ?
    Elle se rejouit du retour des ses enfants, et il faudrait qu’ils s’exilent à nouveau, parce que là-bas, dans ces lieux de souffrance, nous y fûmes spoliés, brûlés et privés de nos enfants, eux et nous convertis de force ? Les jours d’antan sont seuls souvenus quand il y avait une accalmie, odieuse mémoire sélective, mais la règle était à l’opposé, et nous rasions les murs les jours de colère, et nous recomptions le lendemain…
    Aujourd’hui, ceux retournés en Allemagne comprennent leur tragique erreur…
    Beni sois l’Eternel qui rassemble les exilés, et les conduit vers Sa terre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.