Le silence du parti socialiste ancien ami d’Israël, du RN, mais pire de Renaissance, du Modem, d’Horizons montre à quel point l’antisémitisme se banalise et se limite à des réactions déclaratives avec toujours les mêmes mots. Depuis 70 ans maintenant, les Juifs subissent en France, les mêmes attaques verbales, physiques et certaines mortelles, à quoi s’ajoute depuis les années 70 la remise en cause de leur légitimité à l’existence et à avoir un état libre, indépendant qui leur assure paix et sécurité.

La politique pro-arabe de la France, puis la volonté de détruire Israël en voulant imposer les modalités d’une paix qui porterait gravement atteinte à ses capacités sécuritaires, mènent certains à vouloir la destruction d’Israël avec dans un premier sa mise au ban des Nations.

La communauté juive de France qui n’est plus que l’ombre d’elle-même n’est plus capable de réagir. La soif de pouvoir des uns et des autres, a atomisé les 350.000 Juifs de France, dont la très grande majorité rejette le leadership communautaire qui n’a plus de légitimité démocratique, tant il a bafoué toutes les règles les plus élémentaires. La responsabilité de cette situation est très largement partagée en premier lieu par les pseudo-responsables communautaires mais aussi par le désintérêt voire le dégoût de la chose communautaire des Juifs de France.

Ce qui était impensable, il y a quelques années, à savoir que des députés français en arrivent à ce niveau de détestation, est possible aujourd’hui. De quoi sera fait demain si nous continuons tous ainsi ? Question.

Félicitons donc le parti LR de cette prise de décision officielle, qui est un début d’espoir.

Derrière l’antisionisme de la Nupes, l’antisémitisme.

La récente proposition de résolution contre Israël est une nouvelle démonstration du ressentiment atavique de !’extrême gauche.

Trente-huit députés de la Nupes (Nouvelle Union populaire écologique et sociale), dont la présidente du groupe LFI Mathilde Panot, ont rédigé une proposition de résolution accusant l’État d’Israël d’“institutionnaliser” un « régime d’apartheid » envers les populations palestiniennes.

Ce texte, scandaleux et honteux, devrait légitimement susciter indignation et condamnation.

Cette nouvelle provocation est sous-jacente à un discours de plus en plus banalise à 1’extrême gauche contre Israël. Ainsi, pour ne pas éveiller les peurs, la gauche radicale reprend des idéologies populaires dans les années 2000 au sein des cités françaises pendant les intifadas. Elle démontre, s’il le fallait encore, que la gauche républicaine d’antan est bien morte !

Ne nous y trompons pas. Derrière la vitrine de l’antisionisme se dissimule l’hydre antisémite.

Le conflit civil qui toucha l’État d’Israël conduisit une grande partie de la gauche et de 1’extrême droite à prendre fait et cause pour les terroristes palestiniens du Hamas. Une position proche de certains pseudo-intellectuels, adeptes de la désinformation et qui vont développer une pensée profondément antisémite. Pour contourner l’accusation d’antisémitisme, idéologie condamnable en France, leurs attaques vont se concentrer sur Israël, sur le politique, plus que sur le religieux. Ainsi, des propos immoraux sont prononcés, notamment l’affiliation du régime israélien avec des pratiques nazies et fascistes, c’est le discours que dénonçait à !’époque Georges Bensoussan dans les Territoires perdus de la République, démontrant le lien entre la montée des violences antisémites et l’imprégnation des idées antisionistes au sein de certains quartiers.

Au fil des années, ce discours se banalise et est enseigné au sein des partis d’ultragauche, scandé sur nos pavés pendant des manifestations. Ce relent antisémite ressurgit de
plus en plus, comme en 2014 où des cortèges de manifestants opposés au plan “bordure protectrice” lancé par Israël se sont attaqués à des personnes de confession juive, en particulier à Sarcelles, ou lorsque Alain Finkielkraut est traité de « sale sioniste de merde » lors d’une manifestation de “gilets jaunes » en février 2019. Guillaume Tabard disait, avec justesse, à l’occasion de l’interdiction de cette manifestation aux revendications profondément racistes par Gerald Darmanin — dont j’avais salué la décision — qu’avait été alors interdite “l’affirmation sur la place publique de l’antisémitisme”. À cette époque, les seuls à avoir contesté cette décision étaient les partis d’extrême gauche alors qu’un front républicain s’était dressé contre de telles dérives. Au nom de la liberté de manifester, il était plutôt question de l’impunité d’outrager.

La montée de ce discours est fortement liée à celle de l’antisémitisme dans notre pays. D’après le rapport du Service central du renseignement territorial, près de 589 actes antisémites ont eu lieu en France en 2021, soit une augmentation très inquiétante de 75 % par rapport à 2020. Une hausse inquiétante des actes antisémites qui s’est traduite par une « alya interieure » sur plusieurs territoires de la République d’où des populations de confession juive ont décidé de partir en raison de 1’insécurité croissante. Pierre-André Taguieff, dans son ouvrage Sortir de l’antisémitisme ?, met en avant la construction d’un nouvel antisémitisme autour des notions de l’antisionisme portées par la gauche anticapitaliste et par l’islamisme, la convergence de ces deux courants au sein de partis d’extrême gauche a conduit à l’islamo-gauchisme. Cet islamo-gauchisme est une épée de Damoclès pour notre pays car il est une arme idéologique de l’hydre islamiste !

Or, jamais l’ultragauche n’a été aussi représentée dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale que depuis les élections législatives de juin.

Cette proposition de résolution doit nous alerter et nous inquiéter car elle démontre l’impunité de ces députés à utiliser des termes nauséabonds issus d’idéologies antirépublicaines, et tout cela dans un but électoraliste.

C’est insupportable ! Comment cette gauche issue de courants humanistes a-t-elle pu sortir de nos valeurs républicaines et proner de telles idées ? Jean Jaurès, Léon Blum, Mendès France, où est passée cette gauche humaniste et républicaine ? Appartient-elle au passé ?

Ne soyons pas naïfs face à ces dérives d’un autre âge. Face à ces idées, nous devons rester unis et rassemblés, clamer haut et fort notre refus de quelque forme d’antisémitisme et d’où qu’il vienne. Cette tolérance vis-à-vis de ces outrances doit immédiatement cesser et être dénoncée. Ne soyons pas complices de tels comportements déviants !

L’antisionisme est l’arbre qui dissimule les réelles intentions d’un antisémitisme qui ne dit pas son nom. Je demande solennellement que l’antisionisme soit tout autant interdit en France, dans la patrie des droits de l’homme, que l’antisémitisme, car cette idéologie contrevient à nos principes et à nos valeurs les plus profondes.

Parti LR

6 Commentaires

  1. J’aime, j’adore les discours de soutien à notre Peuple, mon bonheur de les entendre est complet, mais tellement éphémère, souvent prononcés par une, des oppositions politiques, et si peu transformés en acte dès l’arrivée au pouvoir..
    Alors ? Promesses électorales ou langues de bois..?
    Notons tout de même l’extraordinaire talent de « sincérité » de ces orateurs !

  2. Il y a le parti LFI , écolo , communiste et PS qui doivent être démantelés , ces partis sont comparable aux partis nazi , socialiste italien et communiste russe de 33 a 45 , qui on le sait bien on amené l’Europe à feu et à sang , ces idéologie nauséabonde pro islamiste dont insupportable, le CRIF doit réagir on ne comprend pas ?

  3. Oui, les dirigeants de la communauté juive française sont des apparatchiks qui ne cherchent que les honneurs venant des autorités publiques, pour se montrer ensuite avec leurs rosettes et autres décorations. Macron et ses prédécesseurs les ont bien achetés. Le CRIF ne voit que l’antisémitisme supposé de l’extrême droite, et continue d’inviter à son diner les islamo-gauchistes verts et rouges. Pas une voix disait-il pour le juif Zemmour, sans se prononcer sur les éventuelles voix pour Mélanchon. Le retour de bâton est cruel. Khalifa a été ridicule jusqu’au bout. Arfi ne fera pas mieux car il attend désormais sa décoration. Quant aux autres Mregui, Goldman, Korsia et Korchia, ils ont prouvé depuis longtemps leur incompétence.

  4. Peut etre que si le CRIF demandait a tous les partis politiques francais de se positionner officiellement pqr rapport a ce projet de la Nupes, les choses seraient plus claires, …Oh, que dis je , les dirigeants juifs sont a Deauvile ou a Cannes.

  5. ET DIRE QU IL Y A ENCORE DES JUIFS COMMUNISTES OU SOCIALISTES COMME CETTE LAURENCE COHEN …COMMENT A T ELLE PU VENDRE SON AME AUX COCOS ALORS STALINE AVAIT DEPORTE PLEIN DE JUIFS EN SIBERIE OU LAURENT GUEDJ DEPUTE SOCIALISTE DU 91 QUI A DENONCER CETTE APPEL DE LA NUPES ET AVEC CA RESTE ENCORE SOCIALO ..

    CES JUIFS DE GAUCHE OU ECOLOS ME FONT HONTE …ET MOI JE PREFERE ME MEFIER DE TOUS ET POUR MOI LA FRANCE EST FOUTU …

    POUR CELA QUE JE SOUHAITE QUE L EUROPE IMPLOSE ET EXPLOSE CETTE EUROPE QUI FINANCE LA CAUSE PALESTINIENNE ALORS DANS LEURS ECOLES ILS ENSEIGNENT LA HAINE DU JUIF A RAMALLAH DJENNINE NAPLOUSE ETC ET A GAZA ET DEPUIS MOI JE SUIS POUR L ANNIHILATION DE CE PEUPLE INVENTE ARABE APPELLE PALESTINIEN QUI SONT ISSUS DE X PAYS ARABES … VENUS ICI AU TEMPS DU MANDAT BRITANNIC QUI LES ONT LAISSER RENTRER COMME ILS VEULENT ET OUS NASSER A FAIT VENIR DES EGYPTIENS A GAZA POUR PEUPLER GAZA ET LES JUIFS SONT TELLEMENT CONS QUI ONT ETE TROP GENTILS AVEC CES FATAH HAMAS DJIHAD ETC AU LIEU DE LES EXTERMINER TOUS ..ILS LEUR ONT FAIT QUE DES CADEAUX A OSLO EN PARDONNANT ET EN PACTISANT AVEC LE FATAH ET LE LIKOUD VENU APRES N A RIEN FAIT POUR BRISER OSLO …QUEL HONTE CET ISRAEL LA …§§

    AM ISRAEL CHAI ET VIVE BEN GVIR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.