Ain. Une exposition à la Maison d’Izieu sur les juifs allemands expulsés en France puis tués

Une exposition, visible pour la première fois en France, s’ouvre au public le 8 octobre à la Maison d’Izieu (Ain). Elle porte sur les juifs allemands expulsés en France en 1940.

Une exposition sera ouverte au public à la Maison d’Izieu, dans l’Ain, du 8 octobre 2021 au 28 août 2022. Elle porte sur l’expulsion et l’assassinat de juifs allemands en 1940, dont l’histoire est intimement liée à cette de la Maison d’Izieu.

Visible pour la toute première fois en France, l’exposition « Gurs 1940 » est le fruit d’un travail entre la Maison de la Conférence de Wannsee à Berlin (Allemagne), la Maison d’Izieu et la Région Auvergne-Rhône- Alpes, le consulat général d’Allemagne à Lyon et le Land du Bade-Wurtemberg (Allemagne).

Le vernissage aura lieu jeudi 7 octobre, au cours duquel un hommage sera rendu aux déportés juifs allemands du Pays de Bade et du Palatinat. L’événement sera fermé aux visiteurs, mais ils pourront toutefois le suivre en direct sur YouTube ou sur le site de la Maison d’Izieu.

Des juifs allemands dont sept enfants s’étaient cachés à la Maison d’Izieu

À partir de vendredi, vous pourrez donc accéder pleinement à cette exposition qui permet de retracer  l’histoire de 6 500 hommes, femmes et enfants juifs, expulsés du pays de Bade, du Palatinat et de Sarre en Allemagne les 22 et 23 octobre 1940, et envoyés dans le camp de Gurs, dans les Pyrénées atlantiques.

La majorité de ces personnes ont ensuite été exterminées dans les camps en Europe de l’Est à partir de l’été 1942.

Sept enfants issus de ces familles expulsées, âgés de 5 à 16 ans, ont pu se réfugier à la Maison d’Izieu pendant la guerre. Ils s’appelaient Sami Adelsheimer, Theodor Reis, Fritz Löbmann, Otto Wertheimer, Max Leiner, Arnold Hirsch et Egon Gamiel.

Ils faisaient partie des 44 enfants recueillis par Sabine et Miron Zlatin jusqu’en avril 1944, quand tous les enfants et leurs éducateurs ont été arrêtés par Klaus Barbie, de la Gestapo de Lyon, avant d’être assassinés.

Par Samileï Hoarau Publié le 

actu.fr

En 1940, des milliers de juifs allemands étaient expulsés vers la France. Sept de leurs enfants se sont cachés à la Maison d’Izieu (Ain). Une exposition racontera leur histoire, à partir du 8 octobre 2021. (©Wikimedia Commons)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.