France-Israël

28  mai 2020

Disparition de Claude Goasguen
Hommage de G. W. Goldanel à son ami

En perdant Claude Goasguen, l’Association France-Israël a perdu l’un de ses membres les plus courageux et les plus prestigieux, et j’ai perdu un ami.
Nous combattions Claude et moi ds la même tranchée depuis près d’une trentaine d’année, et il m’a été donné de remarquer son inexpugnable pugnacité.
Claude était un homme de caractère, et il lui arrivait de l’avoir mauvais. Il ne se contentait pas d’être pugnace, l’avocat de formation était éloquent et ses plaidoyers vibrants laissaient toujours place à des arguments.
Il n’était pas seulement le défenseur des Juifs d’Israël, il était également celui des Chrétiens d’Orient, largement oubliés par les médias convenus.
J’ai déjà la nostalgie des conférences que nous donnions à la mairie du 16e arrondissement, qui était devenue notre point de ralliement. À l’instant où j’y pense, je ne peux qu’associer à sa mémoire celle de Claude Barouch, les deux Claude entretenant en effet des rapports d’amitié aussi proches qu’anciens.
Décidément, ce virus aura été sans pitié pour ceux qui combattent celui de la haine d’Israël.

Gilles-Willian Goldnadel,
Président d’honneur de France-Israël

2 Commentaires

  1. ” il était également celui des Chrétiens d’Orient, largement oubliés par les médias convenus.”

    pas moi………..les ayant cotoyés en France et decouvert leur visceral “antisionisme” (doux euphémisme)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.