8 août 1944, le Lieutenant Gilbert Bloch périt au combat…
Francois Heilbronn  le 08.08.2020

IL Y A 76 ANS, LE 8 AOÛT 1944, TOMBE AU COMBAT LE LIEUTENANT GILBERT BLOCH, CHEF DU MAQUIS DES ÉCLAIREURS ISRAÉLITES DE VABRE

Gilbert Bloch (ci-joint une photo de son portrait exposé à Vabre) est né le 20 avril 1920. Il est le fils d’Alice Blondel, déportée à Auschwitz le 7 mars 1944, et est parent avec Madame Victor Basch assassinée par la milice, ainsi que son mari fondateur de la Ligue des Droits de l’Homme.

Polytechnicien, ses études sont interrompues par la guerre. A Lyon puis à Grenoble, il prend contact avec les EcIaireurs israélites de France. En novembre 1942, il devient chef de l’école de Lautrec.

Très marqué par sa double identité française et juive, il exerce une profonde influence sur les jeunes et devient leur guide spirituel.

Lors de la création de la compagnie Marc-Haguenau au maquis de Vabre, Gilbert Bloch devient son chef, Robert Gamzon s’occupant des relations avec les autres maquis.

Les montagnes et les vallées (ici le village de Lacaze) tarnaises ont accueilli, caché et protégé nombre de populations persécutées au cours de l’Histoire. L’association pour perpétuer la mémoire des camps de Brens et Rieucros retrace ces pages de danger et de solidarité./ Photo DDM

Le 7 août 1944, un parachutage de commandos et d’armes est annoncé en code par la radio anglaise. Il doit avoir lieu sur le terrain Virgule, près de Viane.

Le 8 août 1944, une colonne blindée de la Wehrmacht attaque peu après le parachutage. Dans un combat acharné contre des autos-mitrailleuses, trois des Eclaireurs Israélites de France sont tués : Rodolphe Horwitz, Roger Gotschaux et leur commandant Gilbert Bloch, lieutenant de la 2ème compagnie de Vabre ainsi que quatre autres combattants des maquis.

Une stèle a été posée sur le terrain Virgule où a été parachuté le commando américain et canadien « Jetburgs » dans la nuit du 7 au 8 août.

Ces commandos participeront à l’attaque victorieuse d’un train de la Wermacht à Mazamet où les Eclaireurs Israélites s’illustreront.

Sur cette stèle (photo) sur le terrain Virgule on lit :

« Passant,
Accorde une pensée aux sept combattants
du C.F.L. 10 – Maquis de Vabre tombés ici
le 8 août 1944 pour que tu vives libre.

Lieutenant Gilbert BLOCH dit Patrick, 24 ans
Roger GODCHAUX, 21 ans
Idelfino CAVALIERO, 24 ans
Rodolphe HORWITZ, 18 ans
Gabriel SICARD, 23 ans
Henri BERNARD, 21 ans
Victor CELESTIN, 24 ans. »

Ils étaient trois combattants du maquis des Éclaireurs Israélites de Vabre, un républicain espagnol et trois maquisards de ces montagnes de Lacaune.

Ils sont morts, rappelle-toi, comme dit cette stèle de granit perdue dans un champ sur les monts de Lacaune :

« pour que tu vives libre ».

Aie aussi une pensée pour le jeune Lieutenant Gilbert BLOCH mort vaillamment à la tête de ses hommes et qui rédigea plusieurs textes dont celui-ci, exactement un an, le 8 août 1943, avant sa mort, dans cette montagne de Lacaune, au-dessus de Castres dans le Tarn :

« Que notre franchise de garçon devienne loyauté d’homme
Que notre gaieté de garçon devienne joie d’homme
Que notre pureté de garçon devienne noblesse d’homme
Nous étions généreux, il faut apprendre à nous donner
Notre âme s’ouvrait à la la fin, il faut qu’elle s’engage
Evite-nous, Seigneur, de devenir secs, parce que nous devenons durs
Garde à notre coeur sa fraîcheur, que le soleil qui se lève et le chant des oiseaux restent toujours pour nous, une source de joie. »

Une pensée et mes remerciements pour mes amis Catherine Vieu-Charier et Michel Cals qui m’ont conduit dans leur beau pays de Vabre à la mémoire héroïque. Une autre pensée pour le roman d’Ariane Bois Heilbronn, « Le gardien de nos frères » qui rend hommage à ces maquis juifs, leurs combattants et cette montagne des Justes qui les accueillit.

 

1 COMMENTAIRE

  1. TRISTE ET MAGNIFIQUE. Le combat d’Hommes juifs et de Justes des nations contre les soldats des ténèbres, les combattants des abimes de destruction et de mort.
    Que tous ces héros reposent en paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.