Le grand rabbin Lau suspend un juge rabbinique pour avoir refusé le vaccin COVID

« Quelqu’un qui ne remplit pas le commandement [de protéger la vie] rejette le bien que Dieu a accordé à son monde et la possibilité de sortir de la détresse causée par le coronavirus », a déclaré le grand rabbin.

Le grand rabbin ashkénaze David Lau. (crédit photo: NOAM REVKIN FENTON / FLASH 90)
Le grand rabbin ashkénaze David Lau. (crédit photo: NOAM REVKIN FENTON / FLASH 90)

Le grand rabbin David Lau a suspendu un juge rabbinique qui siège aux tribunaux rabbiniques de l’État pour conversion pour avoir refusé de se faire vacciner contre le COVID-19 .

Un porte-parole de Lau, qui est le président de la Cour suprême rabbinique, a déclaré qu’il pensait que tous les juges rabbiniques avaient l’obligation de se faire vacciner et qu ‘«un juge qui ne se fait pas vacciner ne pourra pas remplir sa fonction et mettre en danger ceux-ci. qui viennent au tribunal, dans la mesure où cela est légalement possible.

Le porte-parole a refusé de répondre si une telle mesure est autorisée par la loi israélienne telle qu’elle est actuellement. Lundi, Lau a publié un communiqué disant qu’il est interdit de refuser de se faire vacciner contre le COVID-19 à moins de suivre les instructions spécifiques d’un médecin pour ne pas le faire.
« Il est interdit à une personne d’endommager son propre corps et d’autant plus celui de quelqu’un d’autre », écrit Lau.

Il a dit que les dangers du COVID-19 sont un fait vérifiable et que tous les dangers inhérents au vaccin sont incertains, et qu’il est donc obligatoire de se faire vacciner.

«Une personne qui ne se fait pas vacciner est non seulement susceptible de se faire du mal, mais aussi de blesser quelqu’un d’autre», a poursuivi le rabbin, ajoutant que protéger sa santé permet aux gens de «remplir nos obligations dans un monde important».

Lau a déclaré que l’injonction de la Torah de «protéger grandement votre vie» comprend une obligation de se prévaloir de mesures médicales préventives «auxquelles la vaccination aide».

Le grand rabbin a conclu: «Quelqu’un qui ne remplit pas cet ordre rejette le bien que Dieu a accordé à son monde en nous donnant la possibilité de sortir de la détresse causée par le coronavirus.»

Appel du Rav Gershon Edesltein

. Photo Aharon Krohn/Flash90

Le rav Gershon Edelstein, l’un des principaux dirigeants de l’orthodoxie « lituanienne » a lancé un appel aux directeurs des yeshivot à propos de Pourim : « Il conviendrait que les étudiants des yeshivot ne circulent pas du tout à Pourim, même au moment de la seouda, mais restent étudier dans leurs yeshivot et nous serons épargnés par cette pandémie. De la sorte, nous pourrons entamer la saison d’été de manière normale et sans limitations ».

Il existe une tradition à Pourim chez les étudiants des yeshivot orthodoxes qui est de se rendre dans des milliers des maisons pour collecter de l’argent, et ce faisant, ils se joignent souvent aux festivités familiales.

Photo Miriam Alster / Flash 90

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.