Un sniper tirant sur un colonel déclenche le blitz de roquettes

5
2347

GroundBrief : Les activistes palestiniens ont tenté d’assassiner vendredi un colonel de Tsahal à la frontière de Gaza



Rédacteur: Joe Truzman

Vendredi après-midi, un tireur d’élite palestinien a tiré sur des soldats de l’armée israélienne postés à la frontière avec Gaza pendant l’hebdomadaire Marche du Retour. Deux soldats ont été blessés et évacués vers l’hôpital Soroka. Tsahal a riposté contre le Hamas en bombardant l’un de ses complexes dans le centre de Gaza, tuant deux djihadistes et blessant plusieurs autres. Selon les médias israéliens, un officier supérieur de Tsahal pourrait avoir été la cible de l’attaque.

Après avoir rassemblé des preuves photographiques et vidéo, GroundBrief pense que la cible était le commandant de la division du sud de Gaza, le colonel Liron Batito.

Dans l’image ci-dessus, un groupe de soldats est photographié avant l’attaque. Un traqueur regarde une carte, une femme soldat au milieu regarde son téléphone et le colonel Batito à droite regarde les Palestiniens qui manifestent près de la barrière de sécurité.


Alors que les Palestiniens se rassemblaient devant la barrière de sécurité où se trouvaient les soldats de Tsahal, plusieurs coups de feu ont été tirés. Au début, les Palestiniens ont réagi comme si les tirs étaient dirigés contre eux. C’étaient toutefois les coups de feu tirés par un sniper palestinien sur les soldats debout près de la clôture. On peut regarder la vidéo en entier et entendre le tir d’un fusil de sniper ici .


Avec l’aide de Obs_IL , différentes sources vidéo et cartes ont été analysées pour géolocaliser la zone approximative de l’attaque.


Peu de temps après l’attaque, des renforts de Tsahal sont arrivés pour évacuer les blessés. En haut de la photo, un soldat est assis sur une civière et une femme soldat est bandée à la jambe gauche.

Le véhicule utilisé par Tsahal pour évacuer les soldats blessés utilisait la route indiquée sur la carte en direction de la tour radio.


Après l’évacuation des soldats blessés, Tsahal a riposté contre l’enceinte du bataillon 13 des brigades d’al-Qassam dans le centre de la bande de Gaza. Plusieurs membres d’Al-Qassam ont été grièvement blessés lors de l’attaque. Les blessés ont été transportés à l’hôpital al-Aqsa où deux terroristes sont décédés des suites de leurs blessures causées par la frappe aérienne.

Les djihadistes d’Al-Qassam tués lors des frappes de Tsahal étaient Abdullah Ibrahim Malloh, commandant de terrain, et Alaa al-Bubli.

Un obus de mortier a touché l’un des camps de la Marche du Retour près du lieu de l’attaque. On ignore s’il a été tiré par l’armée ou des terroristes gazaouites.


On attendait des attaques à la roquette et des représailles de l’AFI vendredi dans la nuit mais ne se sont jamais matérialisées. Cependant, samedi matin, des groupes djihadistes constitués depuis la salle des opérations conjointes ont lancé des centaines de roquettes sur les communautés israéliennes.

Tsahal a riposté contre les attaques à la roquette en prenant pour cible des groupes terroristes et en tuant des membres des escadrons d’artillerie djihadistes qui tentaient de tirer des roquettes contre Israël.

Dimanche matin, Tsahal et le Shin Bet ont liquidé Hamden Hamdan al-Hadery, un commandant des brigades al-Qassam. On pense qu’il était responsable du transfert de fonds d’Iran au Hamas.

Les militants ont riposté en attaquant un véhicule de Tsahal avec une ATGM près de la frontière de Gaza peu de temps après la liquidation de leur homme de liaison. Il n’y a aucune information officielle de Tsahal s’il y a eu des victimes.


L’attaque par des tireurs isolés vendredi après-midi aurait été perpétrée par le groupe terrorirste du Jihad islamique soutenu par l’Iran. Ils ont revendiqué la responsabilité d’une précédente attaque de tireurs d’élite sur un soldat de Tsahal il y a plusieurs mois. En outre, des groupes terroristes ont publié un avertissement d’attaque la veille de l’incident à la frontière.

Il est dans l’intérêt d’Israël de garder la frontière aussi calme que possible en raison de l’Eurovision commençant le 14 mai à Tel-Aviv. Il est probable que le Jihad islamique palestinien et le Hamas utiliseront cet événement pour déstabiliser la frontière de Gaza – parallèlement à l’Eurovision. Israël ne peut pas risquer de déclencher une guerre lors de l’Eurovision, ce que le Hamas sait et tentera de tirer profit en attirant autant que possible d’Israël dans le cadre d’un futur accord prévoyant le calme à la frontière.

L’armée israélienne n’a pas confirmé que le colonel Batito était la cible de l’attaque, mais les éléments de preuve examinés par GroundBrief indiquent que la probabilité penche fortement dans cette direction. Des groupes d’activistes à Gaza ont menacé des soldats israéliens pour avoir blessé ou tué des Palestiniens au cours de la Marche du Retour, qui avait eu lieu quelques heures avant l’attaque du tireur isolé contre le groupe de soldats. Il est probable que Tsahal mènera une enquête sur ce qui s’est passé à la frontière.

groundbrief.substack.com

5 COMMENTS

  1. Mais keeskilssonbêtes ces arabes gazéien !!!!!
    A croire qu’ils se sont trompé de file le jour où on a distribué l’intelligence.

  2. Certes l’Eurovision revêt une importance diplomatique certaine et arrime Israël à l’Europe ce qui est une bonne chose, mais cela vaut-il de passer de mauvais accords avec le Hamas et de laisser les terroristes dicter leur agenda ?

  3. Pourquoi vous sentez-vous obligés, à JForum, de reprendre sans guillemet la rhétorique de nos ennemis à propos de ce qu’il proclame être une “Marche du Retour” et qui ne sont en vérité que des émeutes qui, si elles n’étaient pas contenues, se transformeraient en déferlements meurtriers pour la population israélienne.
    A reprenant à votre compte ce terme, vous lui accordez une valeur de légitimité (quel retour pour quoi faire?) et vous participez, ne serait-ce qu’involontairement, à entretenir une confusion auprès d’une lectorat qui n’a pas la distance nécessaire pour savoir ce qu’il en est réellement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.