Elle a étudié l’arabe et a tenté d’entrer à Gaza: l’Israélienne qui est entré en Syrie reviendra en Israël ce soir

La jeune femme, une résidente de Modi’in Illit âgée de 25 ans, reviendra de Moscou avec le prisonnier de guerre et le coordinateur disparu et après la libération de deux bergers syriens. Selon une source proche des détails, son motif pour traverser la frontière n’est pas clair, et elle avait déjà été arrêtée par des soldats à la frontière de Gaza. « Elle cherchait des sensations fortes et des aventures », a expliqué la source en détail.

Un regard sur Quneitra rapide dans la charge, 22 août 2020. Jonathan Zindel, Flash 90

La citoyenne israélienne qui a été arrêtée en Syrie ces dernières semaines après avoir traversé la frontière devrait rentrer en Israël depuis la Russie ce soir (vendredi). La jeune femme, une résidente de Modi’in Illit âgée de 25 ans en question qui est de retour , a été remise aux Russes hier et reviendra de Moscou avec le coordinateur des prisonniers et des personnes disparues, Yaron Blum.

Selon une source impliquée dans les détails de l’affaire, le motif de la jeune femme pour traverser la frontière n’est pas clair. « Elle semble avoir surtout recherché des sensations fortes et des aventures », a-t-il déclaré. Il a déclaré que l’Israélienne avait étudié l’arabe et avait auparavant tenté d’entrer dans la bande de Gaza, mais avait été arrêtée par des soldats près de la barrière frontalière. «Ce n’est pas sa première fois», dit-il.

Après être arrivée dans un village syrien près de la frontière avec Israël il y a quelques semaines, les habitants ont découvert qu’elle était israélienne et l’ont remise aux forces de sécurité syriennes. Israël a envoyé un représentant auprès  du gouvernement russe à propos de l’incident. Après avoir été interrogés par les Syriens, ils se sont vite rendu compte qu’il s’agissait d’un excentrique et non d’un espion, et ont exprimé leur intérêt à conclure un accord avec Israël.

Dans le cadre de l’accord avec la Syrie pour le retour des civils israéliens, qui a été négocié par la Russie, deux bergers syriens ont été libérés plus tôt. Auparavant, l’agence de presse officielle syrienne avait rapporté qu’Israël avait également libéré les prisonniers syriens Muhammad Hussein et Tariq al-‘Abidan en échange de son retour. Les deux hommes seraient rentrés dans leur village de la province de Quneitra.

Lors de la visite du conseiller à la sécurité nationale Meir Ben Shabbat et du coordinateur des prisonniers de guerre Bloom à Moscou hier, ils ont rencontré la citoyenne israélienne, lui ont parlé et elle a été examinée par un médecin israélien qui les accompagnait. Un haut responsable israélien a déclaré que l’examen médical effectué sur elle avait révélé que sa santé était bonne et qu’elle ne semblait pas avoir été blessée lors de son arrestation.

Le responsable a noté que l’intention était de conclure l’accord dès hier, lorsque Ben Shabbat est parti pour Moscou, mais il est ensuite devenu clair que le prisonnier Diab Kahmuz refusait d’être expulsé vers la Syrie. Suite à cela, le retour de l’Israélienne a été retardé et elle est restée un autre jour à Moscou.

WALLA – Jforum

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.