Le chroniqueur et médecin Michel Cymes a poussé un coup de gueule contre une journaliste de « Télérama » qui n’a visiblement pas apprécié son documentaire sur les médecins d’Auschwitz…

Le ton est monté ce mardi soir sur le plateau de C à vous. Michel Cymes, médecin et animateur était invité pour faire la promotion de son documentaire diffusé le soir même à 22h45 sur France 2, intitulé « Hippocrate aux enfers ». Un récit adapté de son livre, qui s’est vendu à plus de 150.000 exemplaires.

Le docu-témoignage choc de sur les médecins du Reich :
On a reçu le principal intéressé sur le plateau

Dans ce film, Michel Cymes retrace les années de la Seconde Guerre mondiale, période à laquelle de nombreux médecins ont été ralliés à l’idéologie nazie. La suite de l’histoire, on la connaît, des milliers de morts, et un serment d’Hippocrate rompu.

Un coup de gueule contre Télérama

Pourtant, ce documentaire ne semble pas avoir plu à tout le monde, et certaines critiques ont froissé Michel Cymes. « La journaliste de Télérama utilise deux phrases et deux mots que je n’accepte pas », explique-t-il. « D’abord, quand elle dit “pour la énième fois un documentaire sur les médecins nazis” : soit elle est agrégée d’histoire et à ce moment-là, elle n’apprend rien… Et “la mise en scène outrée de l’indignation de Michel Cymes” : qui est-elle pour juger de la sincérité de mes sentiments ? Pour qui se prend Télérama pour se permettre de savoir si je suis sincère dans mon indignation et dans ma souffrance ? Je leur interdis de se mettre à ma place »

Un coup de massue pour le médecin, également petit-fils de déportés, qui confie au début de son documentaire avoir eu beaucoup de mal « à franchir les portes d’Auschwitz ».

Emma Ferrand

2 Commentaires

  1. Telerama , du groupe Le Monde , lié a la famille assad , et proche de l islamo gauchisme ( ancienne adresse d edwy plenel )?n en est pas a son coup d essai , il faudra un jour decouvrir les liens et financements de ce groupe de presse bien opaque

  2. C’est comme pour le film sur Churchill, si les collabos de Télérama et du Monde n’aiment pas, c’est qu’il s’agit d’un excellent documentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.