Israël: un éventuel dialogue avec le Hamas

0
341

Le président israélien Reuven Rivlin n’a pas exclu mercredi un éventuel dialogue avec le mouvement islamiste palestinien Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, semblant ainsi remettre en cause un tabou de longue date en Israël.

Israël se refuse à avoir des contacts directs avec le Hamas, qu’il considère, de même que les Etats-Unis et l’Union européenne, comme une organisation terroriste. Il a néanmoins négocié indirectement, via une médiation égyptienne, avec le mouvement islamiste en vue d’établir un cessez-le-feu après la guerre dévastatrice de l’été dernier. Le chef du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, a affirmé après ce conflit qu’il n’y aurait “pas de négociations directes avec l’ennemi sioniste”.

Mais il y a deux semaines, le général israélien Sami Turgeman, commandant de la région miliaire sud en charge notamment de la frontière avec la bande de Gaza, a affirmé que la stabilité du territoire palestinien dépendait du maintien au pouvoir du Hamas.

L’armée de l’air israélienne a mené quatre frappes sur la bande de Gaza mercredi matin, sans faire de victime, quelques heures après un tir de roquette depuis l’enclave sur le sud d’Israël.

Benjamin Netanyahu et son ministre de la Défense Moshé Yaalon ont déclaré dans deux communiqué distincts qu’ils tenaient le Hamas pour “responsable des tirs de la bande de Gaza” vers Israël. Moché Yaalon a cependant estimé que le Jihad islamique était l’auteur du tir de roquette, qui n’a pas été revendiqué.

AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.