Syria's President Bashar al-Assad speaks during an interview with AFP news agency in Damascus, Syria in this handout picture provided by SANA on April 13, 2017. SANA/Handout via REUTERS ATTENTION EDITORS - THIS IMAGE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY. EDITORIAL USE ONLY. REUTERS IS UNABLE TO INDEPENDENTLY VERIFY THIS IMAGE.

La Syrie condamne dans « les termes les plus forts » la visite de M. Pompeo dans le Golan

i24NEWS 

La Syrie a condamné jeudi soir dans « les termes les plus forts » la visite du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo sur « les hauteurs du Golan occupées », affirmant qu’il s’agissait d’un « acte de provocation » avant le départ du président Donald Trump, a rapporté l’agence de presse Reuters.

Damas a appelé la communauté internationale et l’ONU dans un communiqué à réprouver ce déplacement, qui viole selon lui les résolutions internationales, a déclaré une source gouvernementale citée par les médias d’Etat.

« Cette visite est un geste provocateur avant la fin du gouvernement Trump, c’est une violation flagrante de notre souveraineté », indique le communiqué.

« De telles visites criminelles encouragent (Israël) à poursuivre sa dangereuse approche hostile », ajoute-t-il.

M. Pompeo est devenu jeudi le premier chef de la diplomatie américaine à se rendre sur le plateau du Golan, en Israël.

« Vous ne pouvez pas être ici, regarder ce qui se trouve de l’autre côté de la frontière et nier la chose évidente que le président Donald Trump a reconnue… Cela (le Golan) fait partie d’Israël », a-t-il déclaré lors de sa visite.

https://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/1605854875-la-syrie-condamne-dans-les-termes-les-plus-forts-la-visite-de-m-pompeo-dans-le-golan

2 Commentaires

  1. Bachar n’est toujours pas au courant que le Golan appartient à Israël? Il peut toujours en appeler à la communauté internationale. Rien ne changera.
    ROSA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.