2 flops iraniens : satellite en orbite et ogive sur missiles balistiques

2
1718

Deux flops iraniens : mise en orbite d’un satellite et adaptation d’une ogive guidée sur un missile balistique à longue portée

Deux des réalisations militaires de haute technologie que l’Iran avait préparées pour le 40 e anniversaire de la Révolution islamique ne se sont pas concrétisées. Téhéran a échoué lors de sa deuxième tentative, le mercredi 6 février, de lancer un satellite en orbite depuis le centre spatial Imam Khomeiny, dans le centre de l’Iran. Des sources américaines ont publié des images montrant les tirs de la fusée après quelques jours de préparation, mais comme Téhéran était muet sur le résultat, il est supposé que la prise de vue depuis l’espace a été un échec. Puisque la première tentative le 15 janvier, en utilisant un Simorgh à longue portée, qui a également échoué, les Iraniens ont décidé d’utiliser une fusée Safir plus petite pour leur deuxième tentative.

Les sources militaires de DEBKAfile ont également réagi avec scepticisme à la prétention iranienne, le 4 février, d’avoir armé ses missiles Khorramshahr (2 000 km) à longue portée avec des “ogives guidées de fabrication maison”, renommé Khorramshahr 2.

Téhéran s’efforce sans aucun doute de mettre au point des ogives de guidage, mais la surveillance du renseignement n’a révélé aucune preuve de succès dans ses efforts.

Toutes les armes récemment présentées par l’Iran ne sont pas des fiasco. Le lancement test le 2 février de son nouveau missile de croisière, le Hoveizeh (distance de 1 250 km) de la famille Soumar, a été couronné de succès, bien que les images atteignant l’Occident depuis indiquent un problème avec son moteur. 

Le Hoveizeh est, en fait, une réplique du Kh-55 russo-ukrainien, un missile capable de transporter une tête nucléaire, qui a été introduit clandestinement en Iran il y a dix-huit ans. L’original a été conçu pour être tiré à partir d’avions de combat. Cela expliquerait les problèmes techniques rencontrés lorsque les Iraniens tentent de l’utiliser comme un missile sol-sol.

  ,  , 

Adaptation : Marc Brzustowski

Two Iranian flops: Putting a satellite into orbit and fitting guided warhead on long-range ballistic missile

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.