Plus de 120 généraux américains accusent Biden d’avoir volé la victoire à Trump.

Après les deux tribunes de militaires publiées dans Valeurs actuelles, même son de cloche outre-Atlantique. Lundi 10 mai, 124 généraux américains à la retraite ont publié la leur, affirmant que le vote présidentiel a été truqué en faveur de Biden. Ils mettent en garde contre le péril d’«une attaque contre nos droits constitutionnels».

Lundi 10 mai, 124 généraux américains à la retraite ont publié une lettre ouverte dans laquelle ils avancent que l’élection présidentielle a été volée à Donald Trump.

Le groupe Flag Officers 4 America (Officiers du drapeau pour l’Amérique) avertit d’un «grand péril» suite à «une attaque contre nos droits constitutionnels».

«Avec un Congrès démocrate et l’administration actuelle, notre pays a pris un virage à gauche, vers le socialisme et vers une forme marxiste de gouvernement tyrannique qui doit être contré maintenant en élisant des candidats au Congrès et à la présidence qui agiront toujours pour défendre notre République constitutionnelle», écrivent-ils.

Les généraux soulèvent également des questions sur «l’état mental et physique du commandant en chef» et d’autres problèmes de l’actualité américaine, notamment la situation à la frontière, la Chine ou encore l’accord nucléaire iranien.

Les signataires reprochent aux dirigeants du Congrès d’utiliser l’armée américaine «comme des pions politiques avec des milliers de soldats déployés autour du Capitole».

Une lettre «antidémocratique»

Politico indique que la lettre des généraux n’est pas restée sans réactions parmi des militaires d’active et des anciens. Un officier de la marine en service, qui a souhaité garder l’anonymat, l’a qualifiée de «dérangeante et imprudente». La colonelle à la retraite de l’armée de l’air Marybeth Ulrich parle d’une tribune «antidémocratique». L’amiral à la retraite Mike Mullen, ancien chef d’état-major des armées, affirme que la lettre «fait mal aux militaires et, par conséquent, elle fait du tort au pays».

Réactions aux tribunes françaises

Difficile de ne pas faire un parallèle avec les réactions aux tribunes des militaires français. Suite à la publication de celle des généraux dans Valeurs actuelles, la ministre des Armées a annoncé avoir demandé des sanctions contre ses signataires. Le porte-parole du ministère a affirmé que ses auteurs seront «sanctionnés, car ils n’ont pas respecté le principe de réserve», ajoutant que «ces sanctions seront exemplaires».

La parution de la deuxième tribune de militaires, d’active, mais anonymes, a été dénoncée par Florence Parly qui a pointé une «grossière machination politique» visant à diviser la nation. Enfin, Jean Castex a qualifié le texte de «politique d’extrême droite». Gérald Darmanin a lui fustigé l’anonymat de ses signataires.

8 Commentaires

  1. les gauchistes démocrates que sont illan omar , oscario et tlaib n’ont peur de rien donc vont toujours voler leur victoire aux élections .
    leur victoire facile est trop louche .

  2. Nos démocraties sont pourries ; les arabes l’ont compris depuis longtemps quand ils disaient qu’ils vont conquérir le Monde grâce aux démocraties occidentales .Nous ne pouvons rien y faire , nous ne sommes que des spectateurs impuissants . Cela finira par une guerre de tous contre tous .

  3. Depuis le mois de novembre 2020, je n’ai pas cessé d’écrire sur ce site et sur d’autres, qu’un Coup d’Etat organisé par un gang dirigé par le mafieux Obama, avait réussi, et qu’il avait privé TRUMP d’une large victoire.
    Des preuves de cette forfaiture ont été très largement diffusées, avec leurs sources.
    L’Agence France Poubelle continue jusqu’à ce jour, à écrire que TRUMP contestait la victoire de Joe la momie ressuscitée, SANS PREUVES, alors qu’il y en a des tonnes !!!
    Cette agence d’ordures sous le contrôle des Roquets d’Orsay est la pire saloperie qui soit.
    Malheureusement, la constitution américaine ne peut rien faire face à cette escroquerie.
    Dès que Joe la marionnette manipulée par le gang Obama sera bien essorée, il dégagera pour laisser la place à Harris qui pourra finir le travail de destruction des Etats-Unis.
    Il reste les élections de « mid term » pour permettre aux Républicains de se refaire et de reprendre la main, en espérant que des dégâts irrémédiables ne seront pas commis d’ici là…

    • @ Fatima,
      TRUMP a essayé par plusieurs moyens de faire annuler l’élection volée par Joe la marionnette du gang dirigé par le crapuleux Obama.
      Malheureusement, toutes ses tentatives ont échoué en raison de grandes trahisons et du refus de tous les tribunaux de prendre en compte les preuves des énormes fraudes.
      Il y a eu plus de 14.000 témoignages sous serment qui ont été fournis, rien n’a été retenu.
      La victoire de Joe le pantin a été validée et il est impossible de revenir dessus.
      C’est Harris qui sera élue Présidente des USA si Joe la momie ressuscitée dégage.
      Il faudra attendre les élections de mi-mandat pour que TRUMP essaie de reprendre la main.
      En attendant, le gang des crapuleux « Démocrates » peut continuer à tirer les ficelles de la marionnette figée, et tenter de mettre en place un programme mélanchoniste, voire islamo-gauchiste qui plait beaucoup à tous les dégénérés « progressistes » et autres cinglés….

      • le problème c’est que les gauchistes démocrates savent maintenant comment voler les élections de façon « légale » donc les républicains risquent de ne plus jamais arriver au pouvoir .

      • Tout à fait de votre avis les démocrates corrompus allaient se retrouver devant les tribunaux et être condamnés ; il fallait donc frauder l’ élection ; et tout ce que l’on ignore ; les menaces contre des juges etc comme pour le procès concernant le décès du voyou Floy .A quand le retour de la justice .

  4. Rappelons brièvement (c’est archi contrôlable) que le flic du Capitol, dont le New-York Times avait dit et publié qu’il avait été lynché et massacré avec un extincteur (crâne fracassé !) a reconnu récemment que la rédaction avait répercuté une Fake news, et qu’après autopsie, le type était mort d’un AVC.
    Cette fausse information, éhontée, avait empeché les republicains de présenter les preuves, flagrantes, de tricherie, au Congrès le jour du vote définitif… Et 4 américains, inoffensifs, entrés au Capitol, avaient en revanche été abattus, sans qu’ils aient menacé qui que ce soit. Le peuple américain a été joué.
    Et ces militaires ne l’admettent pas.
    Avec raisons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.