Un complot iranien contre Daniel Rouach, patron de la CCI-Israël©

2
60
L’Iran accusé d’avoir planifié un attentat contre le Président de La chambre de Commerce et d’Industrie France-Israël, Daniel Rouach
Les enquêteurs allemands affirment que la mission du suspect pakistanais arrêté était d’identifier des personnalités israéliennes et appartenant aux Institutions juives afin de commettre des attentats en différents points du globe, dont la France

quds day iran

Les manifestants iraniens téléguidés brûlent un drapeau israélien au cours d’une manifestation orchestrée par le Pouvoir, à Téhéran le 25 juillet 2014 afin de marquer la Journée d’Al Quds. (photo credit : BEHROUZ MEHRI /AFP)

Les Forces al-Quds d’Iran, commandées par le Général hors-la-loi Qassem Soleimani, complotaient, avec l’aide d’un homme originaire du Pakistan, de surveiller les allers et venues -et aussitôt que possible d’assassiner – le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie France-Israël, selon des révélations faites lundi, lors d’une procédure d’un Tribunal de Berlin et par des médias allemands qui en rendent compte. Le quotidien Berliner Zeitung révèle que l’agent pakistanais Syed Mustafa, âgé de 31 ans, espionnait le professeur d’école de Commerce, Docteur en Sciences du Management, spécialiste des relations franco-israéliennes, Daniel Rouach, qui enseigne à l’Ecole élitiste de Commerce de Paris (ESCP) et qui a occupé les fonctions de Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie France-Israël.

Les Forces Al-Quds, une entité terroriste classifiée comme telle aux Etats-Unis, sont la branche terroriste extérieure du Corps des Gardiens de la Révolution Iranienne et elles ont versé à Mustafa, au moins 2052 € entre juillet 2015 et juillet 2016. Rouach doit témoigner mardi 21 mars. Le Procureur Fédéral  Michael Greven a déclaré, lors d’une précédente séquence de la procédure, que toute une série d’activités de surveillance a eu lieu afin de préparer d’éventuels attentats. Mustafa a accumulé des informations sur Rouach entre Juillet et jusqu’en août 2015. Les enquêteurs allemands ont saisi plus de 300 photographies et 20 vidéos en possession de Mustafa. Le matériel vidéo et photographique montrait le campus de l’ESCP et divers itinéraires permettant de se rendre à l’Ecole de Commerce parisienne.

Selon les procureurs allemands, la consigne reçue par Mustafa consistait à identifier des Institutions et des personnalités juives et Israéliennes, ainsi que des défenseurs de la cause d’Israël, afin de commettre d’éventuels attentats. Mustafa a mené des activités d’espionnage en Allemagne, en France et dans d’autres pays d’Europe de l’ouest, demeurés anonymes. Il a surveillé les quartiers-généraux un journal judéo-allemand à Berlin, ainsi que  Reinhold Robbe, l’ancien chef de la Société d’Amitiés germano-israéliennes. Robbe a déclaré au Tribunal : « Je considère que ce régime iranien est l’une des pires dictatures de toute la planète ».

Reinhold Robbe, en compagnie ngela Merkel, chancelière.

Mustafa livrait ses dossiers à ses officiers -traitants des Gardiens de la Révolution iranienne. Le dépôt de plainte criminelle affirme que Mustafa disposait de contacts réguliers avec un agent-traitant des Forces Quds nommé Mehmud, depuis 2011. Les Forces Quds ont une longue histoire d’emploi de Pakistanais pour les basses œuvres de leurs opérations à l’étranger, a déclaré Greven. Le procès a débuté au début mars et doit se prolonger jusqu’à la fin du mois.

Mustafa, qui travaillait pour le Centre Aérospatial Allemand dans la ville de Brème au Nord de l’Allemagne, peut n’encourir qu’une peine légère de trois à trois ans et demie de prison.

Par 
21 mars 2017 02:42
 
jpost.com
Adaptation : Marc Brzustowski

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here