Yom Hazikaron: Parti, mais pas oublié (Vidéo)

Chaque Jour du Souvenir israélien, nous pleurons les soldats de Tsahal qui sont tombés en défendant leur pays et les victimes du terrorisme dont la vie a pris fin trop tôt. Chacun avait une histoire, un héritage et un avenir.

Yom Hazikaron. Parti mais pas oublié

Parti, mais pas oublié. Chaque vie perdue a profondément affecté Israël dans son ensemble.

Cinquante-six soldats ont été tués pendant leur service militaire depuis le précédent Yom HaZikaron, en 2021, selon les chiffres publiés vendredi par le ministère de la Défense.

Quatre-vingt-quatre autres anciens combattants handicapés sont décédés à la suite de complications liées à des blessures subies pendant leur service.

Ces chiffres portent à 24 068 le nombre total de ceux qui sont morts au service du pays depuis 1860.

Parti, mais pas oublié (Vidéo ci-dessous)

Yom Hazikaron: La dernière lettre d’un soldat à sa famille

Sean Mondschein, 19 ans, mourut en combattant le groupe terroriste du Hamas à Gaza le 20 juillet 2014.

Voici les notes laissées à sa famille et ses amis par Sean. Aujourd’hui nous nous souvenons de lui et des 24 068 autres victimes à ,l’occasion de la Journée israélienne du Souvenir. Cette lettre est mise en musique et chantée par Hanan Ben Ari.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.