Variant Omicron: Israël reste sur ses gardes

Des passants au marché Mahane Yehuda à Jérusalem, le 29 novembre 2021
Olivier Fitoussi/Flash90Des passants au marché Mahane Yehuda à Jérusalem, le 29 novembre 2021

« Il est impossible d’apaiser les craintes concernant le variant Omicron », a affirmé dimanche le directeur général du ministère de la Santé, le professeur Nachman Ash, à la radio Kan Reshet Bet.

Le variant « se propage toujours en Afrique du Sud et nous ne connaissons pas sa résistance au vaccin », a-t-il expliqué.

Sept cas du variant Omicron ont à ce jour été confirmés en Israël, tandis que 27 autres cas sont suspectés d’être issus de ce variant.

Le responsable de la lutte contre le coronavirus a également mis en garde contre un contentement prématuré.

« Sept cas de la souche Omicron ont été diagnostiqués en Israël – trois d’entre eux sont vaccinés et quatre ne le sont pas », a précisé le Pr Salman Zarka auprès de la radio militaire.

« Il est impossible de déduire des informations de ces statistiques », a-t-il souligné.

Le nombre de reproduction R du virus en Israël est par ailleurs remonté à la valeur seuil de 1, selon les données du ministère de la Santé publiées dimanche.

Ce chiffre représente le nombre moyen de cas secondaires provoqués par une seule personne infectée. Quand sa valeur absolue est supérieure à 1, la pandémie se propage.

Selon les données du ministère, le taux de contamination s’élève actuellement à 0,63%, 241 nouvelles personnes ont été diagnostiquées dimanche.

152 patients sont hospitalisés, dont 110 dans un état grave, 8,204 personnes sont à ce jour décédées de la maladie.

i24NEWS dernière modification 05 décembre 2021, 10:21
AFP Photo / JACK GUEZIllustration – des scientifiques à l’Université de Tel Aviv, le 15 avril 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.