Le parc national de Gouvrin (sud) a été inscrit mercredi au patrimoine mondial de l’Unesco portant à 10 le nombre de sites israéliens ayant reçu cette distinction.

Le parc de Gouvrin dans le sud du désert de Judée abrite 350 grottes construites à diverses époques, certaines datant d’il y a plus de 2.000 ans.

Parmi ces grottes, on trouve des grottes ayant servi de pressoirs, d’autres pour l’habitation ou pour l’acheminement d’eau.

L’Unesco a affirmé que le site archéologique sur place était « situé à la croisée des routes du commerce entre la Mésopotamie et l’Egypte, offrant un témoignage de l’évolution des civilisations dans la région depuis plus de 2.000 ans ».

En dehors de Gouvrin, l’Unesco a classé au patrimoine mondial la vieille ville de Saint Jean d’Acre, le site de Massada, la ville blanche de Tel-Aviv, les sites archéologiques bibliques de Tel Hatzor, Tel Meguido et Beersheva, la route qui traverse le désert du Néguev et les sites sacrés Bahai de Haïfa et de Galilée.

communiqué Ministère du Tourisme israélien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.