Une roquette imprévue ne laisse à Israël que des choix difficiles

0
994

Une roquette imprévue à Gaza confronte Israël aux choix difficiles

Une opération à grande échelle de Tsahal à Gaza pourrait retarder les élections

Tsahal a déployé deux brigades de troupes régulières à la frontière de Gaza, à la suite de l’attaque à la roquette qui a blessé 7 personnes au Moshav Mishmeret, lundi en début de matinée. Des réserves de la force antimissile Dôme de Fer ont été appelées.

Avi Dichter, président de la commission des affaires étrangères et de la sécurité de la Knesset, a suggéré lundi qu’une éventuelle opération militaire à grande échelle contre des organisations terroristes palestiniennes dans la bande de Gaza pourrait imposer un report des élections générales du 9 avril.

Une attaque à la roquette de longue portée d’une centaine de kilomètres a pris Israël par surprise ; la roquette, apparemment lancée par le Jihad islamique, a touché une zone qui ne serait pas protégée par le système de défense antimissile Dôme de Fer ; Israël doit maintenant apporter une réponse sévère afin de rétablir une partie de sa dissuasion émoussée, sans pour autant mettre le feu à la Cisjordanie/Judée-Samarie

La roquette lancée lundi matin, sur une maison de la région de Sharon, a pris Israël complètement par surprise. Cela a été conçu pour faire des victimes. La grande roquette, apparemment une M-75 fabriquée par le Jihad islamique, a été tirée à l’aube, alors que les gens dormaient encore. La roquette a été tirée à sa portée maximale (80 à 140 km) en direction d’une région d’Israël qui, selon les personnes qui l’avaient lancée, n’était pas protégée par le système de défense antimissile Dôme de Fer.

La roquette, qui portait probablement une ogive contenant des dizaines de kilogrammes d’explosifs, a touché le centre de la salle de séjour. Heureusement, les membres de la famille dormaient dans des pièces intérieures et ont donc échappé à des blessures graves. Le bâtiment, en béton armé doté de grandes fenêtres et d’ouvertures, a également contribué à atténuer l’impact de l’explosion.

 

Site de tirs de roquettes sur une maison dans le centre d'Israël (photo: AFP)

Site de tirs de roquettes sur une maison dans le centre d’Israël (photo: AFP)

Une délégation des services de renseignement égyptiens devait arriver à Gaza lundi matin pour reprendre les négociations avec le Hamas sur un accord progressif prévoyant que la bande de Gaza bénéficierait d’avantages d’Israël, de l’Égypte et du Qatar, en échange d’un calme stable et durable.

 

L’objectif immédiat des négociations et des Egyptiens, avec les encouragements d’Israël, était d’empêcher une importante escalade à la fin de cette semaine, qui marquera le premier anniversaire des manifestations de la Marche du Retour, accompagné par les dispositifs aériens incendiaires et explosifs, devenus classiques, en direction des étendues du sud d’Israël. Il est donc peu probable que le Hamas soit derrière le lancement de la roquette, car l’organisation qui gouverne la bande de Gaza ne veut pas de conflit avec l’Egypte, car les Egyptiens pourraient bien fermer le point de passage de Rafah et transformer la bande de Gaza en une grande prison.

Incendie déclenché par un dispositif indendiaire lancé depuis Gaza

Incendie déclenché par un dispositif incendiaire lancé depuis Gaza

 

L’autre organisation terroriste à Gaza qui produit et tire de telles roquettes est le Jihad islamique, qui est soutenu et dirigé par l’Iran. Le Jihad islamique a récemment nommé un nouveau dirigeant extrémiste, Ziyad al-Nakhala, et a déclaré qu’il ne tolérerait pas la mort de Palestiniens.

Six personnes ont été tuées la semaine dernière (dont deux vendredi dans les émeutes le long de la barrière Gaza-Israël) et il semble que des tirs de roquettes aient eu lieu, peut-être même en coordination sournoise avec le Hamas, à titre de représailles.

Manifestations palestiniennes le long de la barrière de Gaza (Photo: EPA)

Manifestations palestiniennes le long de la barrière de Gaza (Photo: EPA)

 

Un autre motif possible est le blocage de téléphones portables introduits clandestinement dans des prisons israéliennes, ce qui a provoqué de violentes manifestations parmi les détenus. Dimanche, un gardien de prison a été poignardé et légèrement blessé lors d’une émeute à la prison de Ketziot, dans le Néguev, et plusieurs prisonniers ont été grièvement blessés.

Israël a été pris totalement par surprise, estimant que le Hamas ne voulait ni provoquer l’Égypte ni déclencher une guerre majeure avec l’Etat juif. Mais le Jihad islamique a son propre agenda, qui est relativement peu préoccupant pour la population, et peut donc lancer une roquette à une période si tendue et dans une zone non protégée, dans le but de faire des victimes.

Site de tirs de roquettes sur une maison dans le centre d'Israël (photo: AFP)

Site de tirs de roquettes sur une maison dans le centre d’Israël (photo: AFP)

 

Le lancement de roquette été repoussé à lundi matin, peut-être pour gâcher la tournée victorieuse de Benjamin Netanyahu à Washington, mais aussi pour faire des victimes et prendre Israël par surprise. On peut s’attendre à ce que la réaction israélienne soit extrêmement sévère et se déroule à partir de moyens aériens, de manière à avoir un impact maximal sans provoquer d’escalade ni de conflagration majeures à l’approche immédiate des élections du 9 avril. Il convient également de garder à l’esprit que la situation en Cisjordanie est également très instable à présent et que tout conflit à Gaza pourrait bien s’étendre aux autres territoires palestiniens.

Israël n’a aucun intérêt à réagir précipitamment, peut-être parce que Netanyahu est toujours à Washington et ne reviendra qu’après sa rencontre avec Donald Trump, et peut-être aussi parce que toute personne qui serait une cible importante à Gaza se cache déjà sous terre. Le retour du Premier ministre en Israël permet de retarder un peu la réponse jusqu’à son retour. Parfois, obliger l’ennemi à attendre – et à transpirer – en vaut la peine. En tout état de cause, la dissuasion d’Israël a été durement frappée et doit être rétablie.

Ron Ben-Yishai|Publié le :  25.03.19 , 09:38

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.