Le fondateur de WikiLeaks fait appel de la décision d’un tribunal de maintenir un mandat d’arrêt contre lui

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a laissé entendre mercredi que Seth Rich, un membre de confession juive du Parti démocrate américain assassiné à Washington le mois dernier, était la source de courriels publiés par son organisation à l’orée de la convention du parti à Philadelphie le mois dernier.

WikiLeaks avait publié le 22 juillet, trois jours avant l’ouverture de la convention d’investiture de la candidate démocrate Hillary Clinton, près de 20.000 messages piratés des comptes de sept responsables du parti.

Ces courriels qui montraient notamment le mépris de responsables du parti pour Bernie Sanders, son ex-rival pour la primaire, avait assombri le début de la grande fête démocrate, plongeant ses responsables dans l’embarras.

« Les sources déploient des efforts importants pour nous obtenir des informations et prennent souvent des risques très importants », a déclaré Assange dans l’émission de télévision néerlandaise Nieuwsuur.

« Comme, par exemple, cet homme de 27 ans travaillant pour le parti démocrate, qui a été abattu dans le dos, il y a quelques semaines pour des raisons inconnues, alors qu’il marchait dans la rue à Washington », a-t-il avancé.

« Qu’est-ce que vous insinuez? », a demandé l’intervieweur.

« J’insinue que nos sources prennent des risques et qu’ils sont inquiets de voir de telles choses se produire », a répondu le fondateur de WikiLeaks.

Assange a toutefois refusé de confirmer que Rich était une source de WikiLeaks.

Seth Rich, était directeur de l’expansion des données électorales pour le parti républicain, et travaillait sur des bases de données afin d’aider les électeurs à identifier les bureaux de vote, selon le Washington Post.

www.i24news.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.