Israël arrêté pour avoir espionné pour l’Iran

L’homme, dont l’identité est interdite de publication par la loi, a été inculpé de graves atteintes à la sécurité par le tribunal de district de Lod.

Mains masculines arrêtées avec des menottes dans le concept pénal (à titre indicatif) (crédit photo: INGIMAGE)
Mains d’un homme arrêté avec des menottes dans le cadre pénal (à titre indicatif)
(crédit photo: INGIMAGE)
Un citoyen israélien a été arrêté parce qu’il est soupçonné d’avoir des liens avec des agences de renseignement iraniennes et de fournir des renseignements sur des sites stratégiques en Israël, a annoncé mardi le Shin Bet (Agence de sécurité israélienne).
L’homme, dont l’identité est sous ordre de censure, a été inculpé de graves atteintes à la sécurité par le tribunal de district de Lod.
L’homme a été arrêté le 16 mars, lors d’une opération conjointe du Shin Bet et de la police israélienne. Au moment de son arrestation, les autorités ont saisi des dispositifs de cryptage ainsi qu’un lecteur de disque qu’il a tenté de détruire lors de son arrestation.

Selon l’enquête, il a été en contact avec des responsables des renseignements iraniens ainsi qu’avec un agent du Front populaire pour la libération de la Palestine au Liban, Khaled Yamani.

Khaled Yamani

L’homme avait également rencontré à plusieurs reprises des agents des services de renseignement iraniens à l’étranger (Danemark et Paris, France) au cours desquels il aurait reçu des fonds, une formation, des outils de cryptage secrets et plus encore afin de pouvoir continuer à être en contact avec ses officiers-traitants «de manière cryptée même après son retour en Israël », a déclaré le Shin Bet.
Selon l’enquête de l’agence de sécurité, dans le cadre de ses réunions avec des responsables des renseignements iraniens, il lui a été demandé de fournir des informations sur plusieurs questions, notamment : la sécurité et les sites stratégiques en Israël; la manière dont les failles dans la société israélienne pourraient être approfondies ; recruter des Arabes israéliens pour aider l’Iran; et mener des attaques terroristes contre des cibles en Israël au nom de la libération de la Palestine.
“Les résultats de l’enquête indiquent la profondeur des liens entre l’Iran et le FPLP et leurs efforts pour mener des activités d’espionnage et de terrorisme en Israël, même pendant la lutte mondiale contre la pandémie de coronavirus qui s’est si mal propagée en Iran“, selon le Shin Bet a déclaré, ajoutant que “cette enquête démontre qu’une fois de plus l’Iran et ses supplétifs travaillent pour recruter et exploiter des civils israéliens afin qu’ils travaillent pour l’Iran”.
Adaptation : Marc Brzustowski

7 Commentaires

  1. Tout est possible , juif ou pas l’homme n’a pas de limites , si tout homme se respectait la vie serait peut être monotone , et il y a. J’en des arabes qui travaillent pour Israël

  2. J’ESPERE DE TOUT COEUR QU’IL S’AGIT D’UN ARABE “ISRAELIEN” ET CELA CONFIRMERA QUE LE VER EST DANS LE FRUIT ET QUE LA CINQUIEME COLONNE EXISTE BIEN.JE TREMBLE A L’IDEE QU’IL PUISSE ETRE JUIF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.