Un haut responsable d’Indonésie, le pays musulman le plus peuplé du monde, effectue actuellement une discrète visite diplomatique en Israël.

Les relations diplomatiques entre Israël et l’Indonésie sont inexistantes, mais un rapprochement avait été esquissé à l’automne 2020, à l’initiative du président américain Donald Trump. L’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche n’a pas stoppé le processus. En août dernier, une délégation israélienne d’investisseurs, de spécialistes de la technologie et du commerce s’est rendue en Indonésie. Le volume des échanges directs et indirects entre Israël et l’Indonésie atteint environ 500 millions de dollars par an. Un nouveau pas est franchi avec la visite discrète, ces jours ci, d’un haut responsable indonésien en Israel L’Indonésie n’est pas le seul pays musulman non arabe à se rapprocher des Isaéliens.

Selon le journal pakistanais ProPakistani, une délégation du Pakistan, qui n’a pas non plus de liens officiels avec Jérusalem, est également en visite en Israël. A la tête de cette délégation, on trouve Nasim Ashraf, ancien ministre du Développement et ancien président du Pakistan Cricket Council. La moitié de la délégation pakistanaise est composée de membres éminents de la communauté pakistanaise aux Etats Unis. Un imam britannique d’origine pakistanaise est également membre de la délégation.

La gestion de l’eau mise en exergue

Le Jérusalem Post qui confirme l’information, révèle que la délégation pakistanaise a effectué des visites à travers Israël sur les thèmes de la géopolitique, de l’histoire et de la religion, du patrimoine, de la culture et de la technologie, en mettant l’accent sur les technologies de gestion de l’eau. La délégation doit rencontrer le président Isaac Herzog à Jérusalem plus tard cette semaine.

Le Pakistan et Israël ont récemment participé à des manœuvres navales en mer Rouge sous l’égide de la 5e flotte américaine et aux côtés d’un certain nombre d’autres pays avec lesquels l’Etat hébreu n’entretient pas de relations diplomatiques, à savoir l’Arabie saoudite, Oman, les Comores, Djibouti, la Somalie et le Yémen. Israël attache une importance stratégique particulière au Pakistan car il est doté de capacités nucléaires opérationnelles et a une frontière commune avec l’Iran.

L’Indonésie et le Pakistan prennent d’énormes précautions avant tout rapprochement officiel en raison d’une importante opposition politique interne.

Source : mondafrique.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.