Un dirigeant juif autrichien violemment agressé à Graz

L’antisémitisme lié à Israël peint sur la synagogue

POLICE TAPE à la synagogue Tree of Life à Pittsburgh (crédit photo: REUTERS)
Scène de crime de la POLICE à la synagogue Tree of Life à Pittsburgh
(crédit photo: REUTERS)

Un assaillant inconnu a attaqué samedi le président de la petite communauté juive de la ville autrichienne de Graz (capitale de l’État de Styrie -en allemand : Steiermark). 288 806 habitants (629 161 dans l’aire urbaine), c’est la deuxième ville la plus peuplée d’Autriche) avec ce que l’on pense être une batte de baseball.

Le journal autrichien Der Standard a écrit que lorsque Elie Rosen «a quitté sa voiture, il a été attaqué par l’étranger avec un bâton en bois, apparemment une batte de baseball. Il a réussi à s’échapper en s’engouffrant dans sa voiture à la dernière seconde. Après cela, l’attaquant a frappé le véhicule avec la batte de baseball avant de s’enfuir.

Le gouvernement autrichien de Graz a fourni une protection personnelle à Rosen après l’attaque. Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a exprimé son «choc» face à l’attaque de Rosen, selon le média autrichien ORF. Un ou plusieurs agresseurs ont attaqué la synagogue de Graz à deux reprises la semaine dernière.

Mercredi, des graffitis pro-palestiniens antisémites ont été répandus sur le bâtiment. Le service de sécurité de l’État a déclaré que l’attaque avait une connotation pro-palestinienne marquée et a lancé une enquête. Rosen a déclaré au quotidien Wiener Zeitung que le slogan «Palestine libre» était écrit sur la synagogue, une phrase qui signifie généralement la volnté d’élimination de l’État juif.

«À Graz, nous avons affaire à un antisémitisme de gauche et anti-israélien plus fort. Nous pouvons clairement le déterminer. » Il a exclu l’attaque comme étant liée à des extrémistes de droite.

Samuel Laster, journaliste israélien à Vienne et spécialiste de l’antisémitisme autrichien, a déclaré samedi au Jerusalem Post: «Je trouve l’attaque honteuse et répugnante. Il est important de lutter contre l’antisémitisme et de lutter contre ses causes. »

Il a ajouté que «l’intersection entre les attaques contre Israël et les attaques contre les Juifs doit être stoppée, en particulier à Graz – la ville où les nazis sont arrivés au pouvoir avant l’Anschluss

Le mouvement hitlérien a annexé (Anschluss) l’Autriche en 1938 avec l’approbation écrasante de la population autrichienne. Laster a déclaré que le chancelier Kurz s’était clairement positionné contre l’antisémitisme.

Les Autrichiens ont détruit la synagogue de Graz pendant une nuit de violence anti-juive en 1938. En 2000, la ville a ouvert une nouvelle synagogue.

La communauté juive de Graz compte 150 membres.

3 Commentaires

  1. Ne soyons pas non plus naifs comme beaucoup ont tendance! Le germe du nazisme est tout autour de nous dans la société autrichienne et en particulier dans la classe dirigeante qui a recu le pouvoir de leurs papas haut-placés et qui étaient en grande partie des nazis qui ont échappé à une quelconque remise en place pour leurs exactions après la guerre! Graz est le bastion du nazisme en Autriche, c´est aujourd´hui encore bien réel! L´humanisme gauchisant ne nous en sauve pas le moindre du monde,bien plus il nous y enfonce!La rhétorique des politiques est un poison sournois! Am YsraelChai! Avec Shalom!

  2. A force de recevoir toute la pourriture de l’humanité, les pays européens civilisés, accueillants et tolérants, ont laissé s’installer chez eux, un cancer généralisé développé par ces ordures.
    Ecrire des injures antisémites sur une synagogue en soutien aux palestiRIENS, n’a rien d’anodin, c’est la marque des ces migrants arabo-musulmans, remplis de haine, non éduqués, et qui ignorent tout de la démocratie, de la tolérance sociale et religieuse.
    Il ne se passe pas une semaine sans que l’on apprenne une nouvelle agression, un meurtre, la destruction d’un cimetière juif ou la dévastation d’une synagogue.
    Bien sûr que l’extrême droite pratique aussi ce genre de saloperies, mais il faut reconnaitre qu’elle est dépassée par les ordures arabo-musulmanes….

    • Parisien,je vis moi-même près de Graz, y ai passé 25 ans!La situation n´est pas comparable avec celle de la France! Bien sûr, il y a un noyau islamiste parmi les réfugiés et autres mais, en Autriche, ces phénomènes sont plus liés à l´extrême-gauche autrichienne car le nazisme de gauche n´a pas été éradiqué ! On verra si on apprend un jour qui est l´auteur de ces graffitis et de cette attaque! Pour l´instant, Mr Elie Rosen n´a désigné personne du doigt bien que l´assaillant fut en face de lui! Il l´a donc vu!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.