Musi Raz est membre de la coalition et appelle les Européens à agir contre Israël

Musi Raz du Meretz, membre de la Knesset, allié de Bennett  a envoyé une lettre à des centaines de députés européens leur demandant de prendre des mesures contre la politique d’Israël envers les Palestiniens.

Le député du Meretz , Musi Raz, qui fait partie de la coalition Bennett-Lapid, a envoyé une lettre à plus de 300 parlementaires européens leur demandant de prendre des mesures contre ce qu’il a défini comme « le déplacement forcé israélien et le transfert de familles palestiniennes », a révélé le Jerusalem Post.

La lettre écrite par Raz aux parlementaires est également signée par la députée Aida Toma-Sliman de la liste commune et Raz souhaite obtenir des signatures de parlementaires européens pour promouvoir son initiative.

La lettre déclare, entre autres, que « des décennies d’occupation et de dépossession ont conduit à une réalité discriminatoire dans laquelle les Israéliens et les Palestiniens ont des droits différents et inégaux en Cisjordanie. Il demande aux Gouvernements européens de condamner les déplacements forcés et le transfert de familles palestiniennes, notamment à Jérusalem-Est.

Interrogé sur ses activités, Raz a déclaré : « Je continuerai à me battre pour Israël et contre l’occupation avec les moyens dont je dispose. Parallèlement à la lutte quotidienne en Israël, je pense que les parlementaires étrangers ont un rôle à jouer dans la fin de l’occupation selon lui.  »

Le bureau du Premier ministre Naftali Bennett n’a pas répondu à cette demande et le bureau du président du Meretz et ministre de la Santé Nitzan Horowitz n’a pas répondu.

Le chef de l’opposition, le député Benjamin Netanyahu, a répondu à la conduite du député Raz en écrivant sur Twitter : « Honte et honte. Le député de Bennett Musi Raz s’efforce actuellement de persuader les députés européens de prendre des mesures contre les troupes de Tsahal et de l’État d’Israël. Le gouvernement Bennett-Meretz-Abbas est dangereux en Israël. »

 

Honte et honte ! Le député Musi Raz, le Premier ministre de Bennett, s’efforce actuellement de persuader les députés européens de prendre des mesures contre les soldats de Tsahal et l’État d’Israël. Le gouvernement Bennett-Meretz-Abbas est dangereux pour Israël », a écrit Netanyahu sur Twitter.

 

Ce sont entre autres ces gens de gauche qui veulent donner des leçons de morale et de démocratie à tous ceux qui ne partagent pas leur point de vue, et qu’ils traitent avec une grande facilité de fascistes, ou les juifs de la fachosphère comme on peut le lire sur certains médias franco-israéliens.

C’est entre autres, à cause de ce mépris qu’a la gauche, de tous ceux qui ne partagent pas leur point de vue, en voulant imposer à tout prix des décisions dangereuses pour l’avenir d’Israël qui a amené le peuple à rejeter cette gauche aujourd’hui au pouvoir grâce à la trahison de partis de droite, et une alliance contre nature.

Ce n’est pas seulement une honte, qui tend à déshonorer Israël, avec des conséquences graves pour le pays, ses dirigeants, et ses soldats, mais plus grave cela installe la haine entre les citoyens, dont on a vu le résultat avec l’assassinat de Itshak Rabin.

Une fois de plus, il faut le dire, la paix avec les ennemis d’Israël passe d’abord par la paix en Israël.

JForum

12 Commentaires

  1. A mon Alia, la plus mauvaise surprise fut la découverte d’une gauche israélienne agaçante, mais surtout insensée ,stupidement obsessive. Pour nous les Français ces opinions sont ressenties comme malsaines, maladives. Mais pour eux c’est une idéologie sérieuse ! Un vrai cauchemar.
    Pour nous c’est de la traîtrise dégoûtante, mais pour eux nous ne sommes que des fachos primitifs!
    Si les français faisaient leur Alia la droite serait majoritaire et ces allumés auraient le bec cloué.
    Le problème est que ça ne sert pratiquement à rien de râler sans le droit de vote.
    Réfléchisez y un peu…

  2. Moi je trouve que c’est pas mal car ça nous donne une belle illustration de la bénédiction dans la ‘Amida où on demande à Hachem d’anéantir les délateurs et les ennemis d’Israël provenant de son propre sein. Au moins il sert à ça, ce traitre.

  3. Venant de certaine sphère politique, il y a pas lieu de s’étonner, c’est encore un constat méprisable à l’effigie d’un Parti qui avait la Grandeur d’être à la tête de l’émancipation d’Israël… Lamentable, non l’ensemble de ce Parti, mais quelques individu es, prétentieux, arrogant, façonnant le mensonge, pour être ou prétendre de sortir du lot comme ce prétendu «  »écrivain » » qui ne fait depuis des années de proliférer des mensonges sur cet état, pour se faire du fric avec des bobos, en mal de haine……….!

  4. Peut-être faudrait-il lui conseiller de consulter un psychiatre. De toute évidence, ce Musi Raz n’a pas sa place de membre de la Knesset. C’est apparemment un ennemi d’Israël. Alors « buiten » d’Israël.

  5. Ce député ne merite pas d’etre député à la KNESSET.
    Certainement une grosse mouche l’a piqué.
    Si il n’aime pas ISRAEL il pourra s’installer avec sa famille a GAZA il goutera ce qu’est l’enfer.
    au lieu d’aimer la terre sainte le vrai paradis.
    Il est nul dans l’histoire d’ISRAEL.

  6. Ce deputé ne merite pas d’etre député. Une grosse mouche l’a piqué;
    Si il n’aime pas ISRAEL il pourra s’installer avec sa famille à GAZA là il verra l’enfer au lieu
    le paradis de la terre sainte.

  7. Un traite sa place est la prison par le banc d’une assemblée politique, la démocratie a aussi un trop gros défaut celui de créer une guerre civile a causé de parti politique pro ennemi, anti laïc et anti religion juive pour Israël

  8. Le problème du député israélien de la coalition de gauche (avec les Arabes), c’est qu’il ne connaît pas l’histoire d’Israël, et en particulier celle qui concernerait les  » Palestiniens  » !
    Aussi, nous allons lui poser quelques questions sur le peuple palestinien :
    1) Depuis quand la Palestine arabe existerait-elle ?
    2) A quelle date cette Palestine arabe aurait disparue ?
    3) Quel(s) serai(ent) le ou les motifs de sa disparition ?
    4) Quelle aurait été sa capitale ?
    5) Quelles auraient été ses villes principales ?
    6) Quelle aurait été sa démographie à une date donnée ?
    7) Quelles auraient été ses frontières, et avec quel(s) pays ?
    8) Quels auraient été ses dirigeants, en dehors de Yasser Arafat l’égyptien (il est né au Caire) ?
    9) Quel aurait été son régime politique ?
    10) Quelle aurait été sa monnaie, et la parité de cette monnaie à une date quelconque avec le dollar US. ?
    11) La résolution onusienne 181 du 29 novembre 1947 a partagé la Palestine entre les Juifs et les Arabes, et non entre les Juifs et les Palestiniens ! Est-ce exact ?
    En conclusion : Si le député israélien d’extrême gauche, Musi Raz arrive à répondre positivement à une quelconque de ces questions, je demanderais à la Sainte Eglise de me faire Pape, et ce, jusqu’à la fin de la  » Fin des Temps  » !!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.