Londres, 4 mars 2015 (AFP) — Un ancien membre des Royal Marines est devenu le premier britannique à avoir trouvé la mort en combattant au côté des forces kurdes contre les jihadistes de l’organisation Etat islamique (EI) en Syrie, a annoncé la BBC mardi.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) avait indiqué à l’AFP qu’un combattant, soit de nationalité britannique soit de nationalité grecque, avait succombé mardi à ses blessures infligées la veille lors des combats dans la province de Hassaké.

Il combattait avec la principale force kurde en Syrie, les Unités de protection du peuple (YPG), au sud-ouest de Tall Hamis, une localité reprise à l’EI la semaine dernière, avait ajouté l’OSDH.

Konstandinos-Erik-Scurfield

Selon la BBC, l’homme tué s’appelait Konstandinos Erik Scurfield et était un ancien membre des Royal Marines. Il était âgé de 25 ans, ont précisé le Daily Telegraph et le Daily Mail.

La nouvelle de sa mort a été annoncée à sa famille par un militant britannique pro-kurde qui a ajouté que l’YPG avait demandé s’il pouvait être enterré en Syrie « en tant que martyr ».

Le Foreign Office a affirmé de son côté être « au courant de la nouvelle sur la mort d’un citoyen britannique en Syrie ».

« N’ayant aucune représentation diplomatique en Syrie, il est extrêmement difficile d’obtenir des confirmations sur des annonces de morts ou de blessés et notre volonté de soutenir les citoyens britanniques dans cette région est extrêmement limitée », a déclaré un porte-parole.

Konstandinos Erik Scurfield serait le deuxième occidental tué en combattant avec les troupes kurdes après la mort d’un Australien dans la même région la semaine dernière.

Plusieurs dizaines d’Occidentaux auraient rejoint les rangs de l’YPG en Syrie ainsi que d’autres milices combattant l’EI telle que celle des forces chrétiennes assyriennes en Irak.

Un chiffre très inférieur à celui des Britanniques ayant rejoint l’EI et qui seraient environ 500.

AFP, Institut Kurde de Paris 4/03/2015 à 08:08 | 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.