Tuerie antisémite de Pittsburgh: les réactions internationales

0
654

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a adressé samedi soir ses condoléances à la communauté juive de Pittsburgh (Etats-Unis) après l’attaque à l’arme automatique perpétrée dans une synagogue qui a fait 11 morts.

“Tout le peuple d’Israël partage le deuil des familles des victimes et nous nous tenons aux côtés de la communauté juive de Pittsburgh”, a déclaré le dirigeant israélien dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

L’attaque a eu lieu dans le quartier de Squirrel Hill, centre historique de la communauté juive de cette ville du nord-est des Etats-Unis.

Le tireur a pu être identifié. Il s’agit de Robert Bowers, un suprémaciste blanc de 46 ans, se revendiquant ouvertement antisémite sur les réseaux sociaux.

En entrant dans la synagogue, il aurait crié “tous les juifs doivent mourir”, selon plusieurs témoignages.

Selon les médias américains, huit personnes au moins ont été tuées dans l’attaque.

Yaakov Tanenbaum 

Réactions nombreuses en Israël après l’attaque meurtrière à la synagogue Etz Haïm de Pittsburgh

Les réactions à l’attaque meurtrière perpétrée Shabbat matin à la synagogue Etz Haïm de Pittsburgh, en Pennsylvanie, ont été nombreuses en Israël. Après le message du Premier ministre, le président de l’Etat Ruby Rivlin a tenu lui aussi à exprimer sa peine.

Il a déclaré : « Nos prières et nos profondes préoccupations sont tournées vers Pittsburgh, vers nos frères et nos sœurs en ces moments de détresse ». Il a ajouté : « Nous pensons de tout notre cœur aux familles de ceux qui ont été assassinés et nous prions pour le prompt rétablissement des blessés.  Je suis convaincu que les forces de sécurité et les autorités judiciaires des USA mèneront minutieusement leurs investigations sur cet incident horrible et que la justice punira cet assassin méprisable ».

Le ministre de l’Education et de la Diaspora Naftali Benett a décidé de se rendre immédiatement aux Etats-Unis. Il a annoncé qu’il prendrait l’avion dès samedi soir pour aller rendre visite à la communauté juive frappée par cette attaque meurtrière. Il compte rencontrer ses dirigeants et assister aux obsèques des victimes.

Il a souligné : « Quand des Juifs sont assassinés à Pittsburgh, le peuple au sein de l’Etat d’Israël souffre. Tous les Juifs sont responsables les uns des autres. L’Etat d’Israël est en deuil et souffre pour ce terrible meurtre antisémite ».

Un peu plus tôt, Benett a demandé au directeur général du ministère de la Diaspora de préparer une assistance pour la communauté juive de Pittsburgh, comprenant notamment une aide psychologique.

Le président de l’Agence Juive Itshak Herzog a indiqué : « Nous ressentons une grande douleur face au malheur qui frappe cette communauté et sommes disposés à l’aider par tous les moyens ».

L’ambassadeur d’Israël à l’Onu, Danny Danon, a fait part lui aussi de ‘sa peine immense face au meurtre de onze Juifs pendant la prière de Shabbat par un assassin abject’. Il a ajouté : « Nous nous tiendrons ensemble, comme un roc, face à la haine et face à ceux qui cherchent à porter atteinte aux Juifs dans le monde entier ».

Le président de la Knesset Youli Edelstein a réagi en disant qu’il avait été ‘bouleversé d’apprendre, à la fin de Shabbat, l’horrible massacre dans une synagogue de Pittsburgh’. « Pendant des milliers d’années, a-t-il précisé, des hommes se sont levés pour nous exterminer dans le monde entier, mais rien n’a jamais brisé notre esprit et notre attachement à nos valeurs et à notre mode de vie. J’exprime mon soutien aux familles des victimes et aux policiers courageux pour lesquels chaque cœur juif bat ».

Le ministère des Affaires étrangères a transmis le message du consulat général d’Israël à New York qui a indiqué qu’il partageait le deuil de la communauté juive après l’horrible meurtre de fidèles.

Il a ajouté que le consulat restait en contact permanent avec les autorités de l’Etat de Pennsylvanie et continuait à suivre les derniers développements de ce drame.

Le consul général Danny Dayan a dénoncé lui aussi cette attaque meurtrière : « L’Etat d’Israël soutient la communauté juive de Pittsburgh. Un acte antisémite, même à des milliers de kilomètres de Jérusalem, est une affaire interne pour l’Etat d’Israël ».

Aux Etats-Unis, des centaines d’Américains se sont retrouvés samedi soir (heure américaine) à Pittsburgh pour exprimer solidarité et soutien aux familles des onze victimes et des blessés de la tuerie.

Rassemblés sous une pluie battante pendant plus d’une heure, les personnes venues spontanément sur place ont assisté à la Havdala, ont entonné en pleurant des chants en hébreu et ont allumé des veilleuses en signe de deuil.

Claire Dana-Picard 

 Les tirs dans une synagogue de Pittsburgh qui a coûté la vie à 11 personnes ont été décrits comme «horribles», «odieux» et «dévastateurs» par les dirigeants juifs, les politiciens et les dirigeants israéliens.

«Nos cœurs sont brisés», a écrit la Fédération juive du Grand Pittsburgh sur Facebook, affirmant qu’elle faisait exception et qu’elle utilisait les médias sociaux le Chabbat.

Dans une interview accordée à CNN, le président de la fédération, Jeff Finkelstein, a salué la réaction rapide de la police et du gouvernement local et a déclaré à propos de la fusillade: «C’est maintenant une réalité. C’est mon pire cauchemar. “

Jerry Silverman, président et chef de la direction des Fédérations juives d’Amérique du Nord, a déclaré dans un communiqué: «Nos pensées, nos prières et nos actions s’adressent à l’ensemble de la communauté juive de Pittsburgh aux événements d’aujourd’hui. La paix de Shabbat a été brisée et des vies tragiquement perdues. Nous sommes tous aux côtés de nos frères et sœurs.

Silverman a déclaré que le réseau communautaire sécurisé travaille déjà avec la synagogue aux côtés du département de la Sécurité intérieure et du FBI. Le bras de sécurité des groupes juifs nationaux est affilié à JFNA et à la Conférence des présidents des principales organisations juives américaines.

L’agence d’aide aux réfugiés juifs HIAS, nommée par le tireur présumé dans une série de publications sur les médias sociaux, a déclaré dans un communiqué: «Il n’y a pas de mots pour exprimer à quel point nous sommes ravagés par les événements de Pittsburgh de ce matin. Cette perte est notre perte et nos pensées vont à la Tree of Life Congregation, à notre partenaire local les Services familiaux et communautaires juifs (JFCS) de Pittsburgh, à la ville de Pittsburgh et à toutes les personnes touchées par cet acte de violence insensé. Alors que nous essayons de gérer cette horrible tragédie, nous prions pour que la communauté juive américaine et le pays puissent trouver la guérison. “

David Harris, directeur exécutif du Comité juif américain, a tweeté : «Les nouvelles de #Pittsburgh sont horribles, juste horribles. Une attaque contre une synagogue tue au moins 8 personnes et en blesse d’autres. Aucun mot n’est adéquat. Un esprit dément, fanatique qui détruirait des vies dans une maison de culte devrait nous laisser tous sans voix, unis et en colère comme l’enfer. “

Le directeur national d’ADL, Jonathan Greenblatt, a déclaré dans un communiqué: «Il est tout simplement inacceptable que les Juifs soient pris pour cible lors d’un culte le samedi matin, et impensable que cela se produise aux États-Unis à cette époque. Malheureusement, cette attaque violente – l’attaque antisémite la plus meurtrière aux États-Unis depuis 2014 – survient au moment où ADL a signalé une augmentation historique à la fois des incidents antisémites et du harcèlement en ligne antisémite. “

Greenblatt a déclaré dans un tweet que l’ADL était «activement engagée avec les forces de l’ordre pour comprendre l’étendue de cette attaque antisémite».

Dans un article publié sur Facebook, le Hillel Jewish University Center de Pittsburgh a déclaré qu’il était en contact avec le personnel, les responsables de l’université et les forces de l’ordre pour assurer la sécurité des étudiants.

Le centre a déclaré qu’il envisageait d’ouvrir le Shabbat afin de soutenir les étudiants et les membres de la communauté «lorsqu’il est possible de le faire en toute sécurité».

Les parents ont répondu avec des commentaires remerciant le centre d’être disponible pour aider leurs enfants. L’un d’eux a écrit: «Je suis tellement heureux que vous soyez là pour soutenir nos enfants quand nous, en tant que parents, sommes loin et que nous ne pouvons pas les embrasser et être avec eux.”

Le président du Congrès juif mondial, Ronald Lauder, a déclaré que l’attaque visait non seulement la communauté juive, mais également l’ensemble des États-Unis.

«Nous devons condamner cette attaque au plus haut niveau et faire tout ce qui est en notre pouvoir pour empêcher que de telles atrocités ne se reproduisent», a déclaré Lauder dans un communiqué.

Le B’nai B’rith International l’a qualifié de «journée dévastatrice pour les Juifs de ce pays et du monde entier».

“Mais plus que cela, c’est un autre jour dévastateur pour la tolérance et l’acceptation”, ont déclaré Charles Kaufman et Daniel Mariaschin, respectivement président et directeur général, dans un communiqué.

«Nous vivons dans une atmosphère de haine toxique sans précédent qui semble sans fin. Bien que nous accueillions les pensées et les prières des politiciens lorsque des rages meurtrières de haine se produisent, cette action doit être suivie d’actions à plusieurs niveaux. La tolérance et le respect mutuel, ainsi que le contrôle sensible des armes à feu – en particulier pour les armes automatiques – sont nécessaires maintenant. “

La représentante Debbie Wasserman Schultz, D-Fla., Qui avait été la cible d’une campagne de bombardement de mail ces derniers jours, a déclaré dans un tweet : «Nos lieux de culte ne seront jamais vraiment sûrs tant que les personnes au pouvoir n’auront pas combattu l’antisémitisme prolifération des armes à feu. Mes pensées vont à Pittsburgh, à sa communauté juive, aux forces de l’ordre et à tous ceux qui ont été touchés par cette tragédie lors d’un jour de culte sacré. “

Debbie Wasserman Schultz

@DWStweets

US House candidate, FL-23

Our houses of worship will never truly be safe until those in power challenge anti-Semitism and the rampant proliferation of guns. My heart goes out to Pittsburgh, its Jewish community, law enforcers and all those impacted by this tragedy on a holy day of worship.

NBC News

@NBCNews

BREAKING: Several law enforcement officials tell @NBCNews that the Pittsburgh synagogue attacker is Rob Bowers, 46, of Pittsburgh; his social media is rife with anti-Semitic comments; and he made anti-Semitic comments during the attack. https://nbcnews.to/2AuE7CA 

J Street, le groupe politique libéral juif du Moyen-Orient, a qualifié la fusillade de “crime de haine sauvage et d’acte terroriste”.

«Ce moment appelle un leadership responsable. Nous devons tous unir nos efforts pour condamner la montée du nationalisme blanc, du racisme et de la haine dirigés contre le peuple juif et les autres minorités vulnérables de notre pays », a déclaré le groupe dans un communiqué.

 «Et nous devons appeler à la fin de la rhétorique extrême, empreinte de bigoterie et de racisme, qui domine notre discours national et engendre la violence.»

Le président national de la Coalition juive républicaine, Norm Coleman, a déclaré dans un communiqué: «Le niveau de haine dans ce pays est incontrôlable. Aujourd’hui, nous pleurons les morts et craignons les hommes et les femmes qui se sont précipités vers le feu pour aider les victimes et arrêter l’agresseur. Dans les jours à venir, nous devons tous nous unir pour lutter contre cette épidémie de haine. De la gauche à la droite et de tous les autres coins de notre spectre politique, nous devons nous unir pour trouver une meilleure voie à suivre. “

Halie Soifer, directrice exécutive du Conseil démocrate juif d’Amérique, a déclaré qu’il était clair que les fidèles de la synagogue Tree of Life étaient visés parce qu’ils étaient juifs.

Elle a déclaré que son organisation “condamne avec la plus grande fermeté la rhétorique antisémite, haineuse et dissidente élevée dans notre pays qui a encouragé les antisémites, les néonazis, les suprémacistes blancs et ceux qui sympathisent avec ces mouvements”.

Richard Cohen, président du Southern Poverty Law Center, a déclaré que l’attaque «nous rappelle le massacre de neuf fidèles afro-américains à l’église Mother Emmanuel de Charleston en 2015, le meurtre de six fidèles sikhs dans un temple à Oak Creek, dans le Wisconsin, en 2014 et, bien sûr, le bombardement de la 16th Street Baptist Church de Birmingham en 1963, qui a coûté la vie à quatre jeunes filles afro-américaines. La violence à Pittsburgh fait suite à une série de tentatives d’attentats à la bombe perpétrés par un suprématiste blanc qui visait de nombreux critiques du président Trump. Nos pensées vont aux familles des victimes. “

En Israël, des équipes d’urgence et de résilience sont parties à Pittsburgh pour fournir une assistance psychologique et une réhabilitation de la communauté, selon le communiqué.

JTA

.

“La haine antisémite aveugle”

“J’exprime ma proximité à la ville de Pittsburgh, aux Etats-Unis, et en particulier à la communauté juive, touchée hier par un terrible attentat dans une synagogue”, a déclaré le pape François.

“Que le Seigneur nous aide à éteindre les foyers de haine qui se développent dans notre société, en renforçant le sens d’humanité, le respect de la vie, les valeurs morales et civiles”, a ajouté l’homme d’Eglise.

La chancelière allemande Angela Merkel a dénoncé samedi “la haine antisémite aveugle”.

“Nous tous devons nous élever avec détermination contre l’antisémitisme. Partout”, a affirmé la chancelière, selon une brève déclaration postée sur Twitter par le porte-parole du gouvernement allemand.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a également qualifié d'”attaque antisémite horrible” la fusillade. “Aujourd’hui les Canadiens sont de tout cœur avec la communauté juive de Pittsburgh, qui a subi une attaque antisémite horrible alors qu’elle priait”, a déclaré M. Trudeau sur son compte Twitter.

Justin Trudeau

@JustinTrudeau

Canadians’ hearts are with the Jewish community in Pittsburgh today, as they endured a horrific anti-Semitic attack while at prayer. May the families of those murdered be comforted, and may the injured recover quickly and fully.

Theresa May s’est dite “profondément choquée” par cette attaque dans une synagogue américaine. “Nos pensées sont avec la communauté juive de Pittsburgh et tous ceux qui ont été affectés par cet écœurant et lâche“, a ajouté la Première ministre britannique.

UK Prime Minister

@10DowningStreet

I’m deeply shocked by the reports of a shooting at a synagogue in the US today. Our thoughts are with the Jewish community in Pittsburgh and all those affected by this sickening and cowardly act.” – PM @theresa_may

Emmanuel Macron a lui aussi condamné “avec force cet acte odieux d’antisémitisme”.

Emmanuel Macron

@EmmanuelMacron

Je condamne avec force cet acte odieux d’antisémitisme à Pittsburgh. Mes pensées pour les victimes et mon soutien à leurs proches.

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

As you know, earlier today there was a horrific shooting targeting and killing Jewish Americans at the Tree of Life Synagogue in Pittsburgh, Pennsylvania. The shooter is in custody, and federal authorities have been dispatched to support state and local police…

“Mes pensées pour les victimes et mon soutien à leurs proches”, a ajouté le président français dans son bref message.

A la suite de l’attentat de Pittsburgh, le ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner, a indiqué dans la soirée avoir demandé aux préfets de renforcer la surveillance autour des synagogues.

“Je viens de demander aux préfets de renforcer dès demain la vigilance autour des synagogues et des événements programmés ce week-end”, a écrit le ministre dans un tweet.

“L’antisémitisme tue. L’antisémitisme n’a pas de frontières. L’attaque abjecte de Pittsburgh en est la preuve tragique. En Pennsylvanie, comme dans notre pays, restons unis contre la haine”, avait écrit M. Castaner peu auparavant sur Twitter, exprimant sa “grande émotion” et sa “solidarité avec le peuple américain”.

La police de New York a de son côté fait savoir qu’elle renforçait la sécurité autour des lieux de culte de la ville, avec notamment des patrouilles supplémentaires. i24news

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.