Terrorisme: vaste opération de police en Russie

0
231

Terrorisme: vaste opération de police en Russie

Les forces de polices russes devant l'appartement ou a eu lieu l'opération antiterroriste.

Les services de sécurité russes ont ciblé un groupe armé, ce mercredi, à Saint-Pétersbourg, la deuxième ville du pays. En Allemagne, un homme de 27 ans, soupçonné de préparer un attentat, a été interpellé.

Les services de sécurité russes (FSB) ont lancé une vaste opération, ce mercredi, à Saint-Pétersbourg, la deuxième ville du pays, contre des membres présumés d’un groupe islamiste originaire du Caucase du nord. Les individus ciblés se trouvaient «sur la liste des personnes recherchées pour appartenance présumée à des groupes armés illégaux dans le Caucase du nord», a déclaré le FSB dans un communiqué.

L'opération a eu lieu à Saint-Pétersbourg.

Deux explosions ont retenti vers 11h20 (10h20 heure française), a affirmé le site d’informations locales Fontanka.ru. Selon des témoins cités par les médias russes, l’opération a pris fin vers 13h30 (12h30 heure française). Sur une des photos publiées par Fontanka.ru, un homme blessé appartenant aux services de sécurité est évacué sur une civière.

Quatre membres du groupe ont été tués «lors d’échanges de tirs dans un appartement», a annoncé le Comité d’enquête dans un communiqué, sans préciser si l’opération a conduit à des arrestations.

La plupart des groupes armés du Caucase russe ont prêté allégeance à l’organisation Etat islamique (EI) et promis à la Russie des représailles à la suite de son intervention militaire en Syrie, lancée fin septembre 2015.

«Il se serait converti à l’islam»

En Allemagne, c’est un un homme de 27 ans, soupçonné d’avoir projeté un attentat avec des explosifs, qui a été arêté par la police à Eisenhüttenstadt, au sud de Francfort. «Selon des témoins, il se serait converti à l’islam», a précisé une porte-parole du gouvernement régional du Brandenbourg, ajoutant que la police continuait à fouiller son appartement à la recherche d’explosifs.

L’Allemagne a été ébranlée en juillet par deux attaques revendiquées par l’organisation Etat islamique: un attentat suicide commis par un Syrien de 27 ans, débouté de sa demande d’asile, qui a fait 15 blessés, et une attaque à la hache perpétré par un demandeur d’asile afghan de 17 ans, qui a fait cinq blessés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.