Suisse : les islamistes enseignent le maniement du couteau. Vidéo

6
1129

Suisse : quand des islamistes enseignent le maniement du couteau

VIDÉO. Le Conseil central islamique suisse (CCIS) a organisé fin septembre un week-end de survie réservé aux hommes, avec apprentissage de l’utilisation du couteau…

De notre correspondant à Genève, 

Modifié le  – Publié le  | Le Point.fr

6 COMMENTS

  1. Quand on verra 10 à 20 égorgés chaque nuit dans les rues de France alors peut-être que notre gouvernement islamiquement correcte se réveillera, devrais-je dire plutôt charianiquement correcte.
    Et même là je doute qu’il se réveillera, tellement qu’il tient à sauvegarder la paix sociale dans les ZRB.
    Peut-être faudra-t-il 400 à 600 égorgés chaque nuit ?
    Pauvre France, tu es tombée bien bas.

  2. En Suisse faire un stage au couteau suisse , même modifié , est une stratégie .
    Les islamistes crient haut et fort leur intention tous les jours et finissent par y habituer la justice qui ne ne condamne plus en faisant passer pour liberté d’expression.

  3. J’ai souvent remarqué sur des vidéos que des soldats de Tsahal n’étaient pas formés, ni au combat au couteau, ni à la self-défense face à un adversaire armé d’un couteau. C’est curieux. Pourtant en juin 1967, les soldats Juifs ont pris Jérusalem dans des combats de corps à corps.

    • Ce n’est pas en visionnant trois vidéos d’attentat au couteau qu’on peut se rendre compte ou non d’un état de préparation d’une armée. Suite à la vague depuis octobre 2015, il y a eu un renforcement de ce type de préparation. Ensuite la vidéo témoigne au mieux de la situation de surprise, qui est, de toute façon compliquée à déjouer, même pour un expert, qui restera toujours modeste en fonction des situations rencontrées. Dans plus de 99% des situations, l’attaque est déjouée. Et votre conclusion démontre la vacuité de cette réflexion. C’est le corps des paras qui a libéré Jérusalem à l’arme blanche. La ville est trop sainte pour la souiller ou risquer d’en détruire des quartiers entiers. Ils ont largement démontré en être des spécialistes et bien plus que les armées arabes expulsées des lieux (saints), contrairement au préjugé qu’on pourrait avoir sur la question.

      • @Marc
        Merci pour votre post. Je n’ai encore jamais trouvé de vidéo montrant un soldat Juif parfaitement préparé à faire face à l’attaque au couteau d’un squatter arabe. Je pense que, et à fortiori dans un environnement arabe enclin à l’attaque au couteau, la formation à ce type de combat doit être obligatoire pour n’importe quel soldat Juif, et non limitée à certaines unités, d’autant que la libération de Jérusalem a montré certes l’efficacité des Juifs à l’arme blanche, mais avec de nombreuses pertes. L’attaque au couteau est tout ou rien, sans le moindre compromis, et si après octobre 2015 on en a renforcé la préparation c’est qu’il y avait des lacunes à ce sujet. Quel que soit l’effet de surprise recherché par l’attaquant, si le soldat Juif n’est pas préparé à faire face, il meurt tout simplement. Vous m’accusez de “vacuité de réflexion” parce que je pointe une vérité: des soldats israéliens sont insuffisamment préparés et certains perdent la vie à cause de cela.

        “même pour un expert, qui restera toujours modeste en fonction des situations rencontrées.” Je maintiens que pour un combattant Juif bien préparé à toutes les situations possibles, l’attaque au couteau est beaucoup plus facile à déjouer qu’on ne le croit, seulement cela demande beaucoup de travail de formation et d’entrainement à l’arme réelle. Dans l’US Army, je verrais mal un combattant Seal, Marine, ou Bérêt vert, non formé au combat au couteau. Maintenant on pourrait souligner qu’à la Préfecture de Paris un terroriste a réussi à tuer au couteau 4 policiers.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.