Soleimani crée la milice Hamas du retour au Sud-Liban

10
4298

Le Hamas et le Hezbollah ont mis en place la nouvelle milice de la Marche du Retour sur la frontière israélo-libanaise

Le calme relatif qui règne à la frontière entre Israël et Gaza, dominée par le Hamas, est trompeur. Le Hamas n’a pas modifié ses points chauds terroristes, mais seulement procédé à un changement de front, rapportent les sources exclusives de DEBKAfile impliquées dans la lutte contre le terrorisme.

La branche armée militaire du Hamas, Ezz e-Din al-Qassam, n’a pas été convaincue par les concessions excessives faites par Israël et l’Égypte et accordées à la bande de Gaza pour qu’elle renonce à la violence collective, constituée de bombes incendiaires et de grenades dirigée contre les troupes israéliennes qui gardent la frontière à Gaza, ou qu’elle retienne les ballons explosifs et les volées de roquettes dirigés vers Israël. Cntrairement aux apparences, le fleuve mensuel en dollars qataris et l’argent libéré par un fonds de l’ONU qui a collecté 300 millions de dollars auprès des gouvernements donateurs ne sont pas parvenus à acheter le calme relatif qui règne pour l’instant. Tout en prétendant face à Israël et à l’Égypte être prêts à une trêve à long terme, les dirigeants du Hamas n’ont nullement renoncé à leur campagne de terreur contre Israël. Loin de là. Ils ont simplement décidé que la confrontation à Gaza avait bien fonctionné et avait généré des retours lucratifs. On les a aussi persuadés de changer de front et de se déplacer vers le nord, au Liban.

Ce n’était pas une idée du Hamas. Elle provient du général Qassem Soleimani, chef d’Al Qods au Moyen-Orient, qui dirige les forces et milices déployées par l’Iran. Il a demandé au secrétaire-général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, de la transmettre à deux dirigeants du Hamas, Saleh al-Arouri, responsable des réseaux terroristes de l’organisation, qui séjourne à Beyrouth, et Osama Hamdan, responsable du bureau libanais du Hamas.

Le plan Soleimani suppose que le Hezbollah élève et encadre une nouvelle force palestinienne de 3 000 recrues issues des camps de réfugiés palestiniens au Liban, sous le label «Le retour du Hamas», constituant la suite de la «Marche du retour» appliquée aux violences émanant de Gaza dans le cours de l’année passée. Ces recrues doivent suivre une formation spéciale de trois mois à l’issue de laquelle elles recevront des armes, notamment de l’artillerie lourde et des roquettes à courte portée, et elles seront affectées au Sud-Liban, face à la frontière israélienne. Mais avant cela, les premières recrues palestiniennes doivent être placées à temps pour le Jour de l’Indépendance d’Israël, le 9 mai.

Caractéristiques supplémentaires du projet de Soleimani :

  1. Le nouveau front nord du Hamas devrait être activé en coordination avec la violence à Gaza, créant une bascule de la terreur contre Israël.
  2. Les représailles militaires israéliennes devraient se concentrer sur la nouvelle force libanaise du Hamas au lieu de mettre en péril l’énorme investissement réalisé à Gaza par Israël, l’Egypte, le Qatar et l’ONU.
  3. La milice basée au Liban, dite «Le retour du Hamas» sera soutenue par le Hezbollah, avec lequel Israël a évité les affrontements, ces dernières années.
  4. L’influence accrue du Hamas dans les camps palestiniens du Liban va encore affaiblir le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.
  5. Certains officiers du contingent libanais seront affectés à la bande de Gaza en tant que coordinateurs entre les deux forces.

Les sources antiterroristes de DEBKAfile révèlent que quelque 2 500 jeunes Palestiniens se sont déjà enrôlés dans la nouvelle force du Hamas et suivent actuellement un entraînement dans les installations du Hezbollah au centre du Liban et dans la vallée de la Beqaa. La plupart sont originaires des camps de réfugiés situés à l’extérieur de Sidon et de Tyr, ainsi que de Beyrouth et de Baalbek. Le Hamas a nommé son haut représentant au Liban, Oussama Hamdan, responsable de la nouvelle milice.

Cette semaine, les chefs des services de renseignement libanais ont averti Hamdan et Arouri que les services de renseignement israéliens et ses forces spéciales se préparent à attaquer les chefs de la milice du «Retour du Hamas» et des installations du Hezbollah où ils sont en train de s’entraîner, avec le but évident de faire avorter la totalité du projet dans l’oeuf, avant qu’il ne soit prêt à passer à l’action.

    ,  ,  , 

Adaptation : Marc Brzustowski

Hamas & Hizballah set up new March of Return militia on Lebanese-Israeli border

10 COMMENTS

  1. @ ” Les représailles militaires israéliennes devraient se concentrer sur la nouvelle force libanaise du Hamas au lieu de mettre en péril l’énorme investissement réalisé à Gaza par Israël, l’Egypte, le Qatar et l’ONU ” .

    Eh bien justement dans la foulée il faut détruire toute l’infrastrcture de Gaza , les bons donateurs en auront pour leurs frais eux aussi .

    Qu’est ce qu’ils sont bêtes , ce n’est pas possible .

  2. Aucun sympathie aux religions encore moins a l’islam
    La corruption existe, sûr , en Iran des clergés comme chez en Iran de dynastie Pahlavie
    La corruption existe aussi bien en Russie qu’ aux USA et puis en France en Israël, ce n’est pas exemple qui manquent
    Si les pasdarans, “les gardiens de la republique” ont un soutien relatif en Iran, c est par ce que les iraniens ne sont pas des ingrats
    Quand le chouchou des occidentaux SADDAM a mis l’Iran en feu et en cendre, et le monde entier l’aider dans cette entreprise, les Passdaran ont sauver l’Iran.
    Oui l’Iran a etait sauvait par ces martyre que ça plaise ou non, c’est une vérité
    2eme sacrifices de ses Passdarans c’est contrer le DAESH, si ces combattants n’existaient pas , aujourd’hui les assassins de Daesh et Al-Qaïda pure produit américano sionisto arabe marchent dans les rues de Téhéran et en Iran

    Oui ces Passdarans volent la richesse de ce pays, mais les iraniens disent il vaut oiseau d’être volé par les iranien que par les américano sionistes
    Je crois que cet idéologie est comprehenssible pour les gens qui aime leurs pays
    Merci

  3. Pourquoi ne pas éliminer ce général de la terreur? Ce serait la cible idéale pour marquer l’anniversaire de l’état d’Israel.
    Puisque c’est le seul moyen de dialoguer avec ces barbus, ne perdons plus de temps, nous n’auront Jamais la paix avec ces corrompus qui amassent des fortunes colossales au détriment des masses laborieuses, en Iran il leur faudrait juste un petit coup de main et la rue s’enflammera.

  4. Si le journal et les journalistes J. Forum.fr a tant d’information et il diffuse aussi facilement ces infos, deux solution:
    Soit au sein et sommet de ces groupes palestiniens il y a pas mal d’agent israéliens
    Soit ce sont des propagandes et des mensonges

    Dans les deux cas le résultat est nul
    Je ne comprends pas que côté israélien avec tant de savoir faire matiere d’espionnage, le journaux puissent divulguer aussi facilement ces projets. Peu importe d’où ressource l’origine de projet
    Et comment expliquer que le général iranien soit aussi simple d esprit que dans ces équipes soit tant d’espion

    • Il y a, en effet, toujours eu beaucoup d’informateurs palestiniens au sommet de ses groupes, mais également, au sommet de la pyramide des Gardiens de la Révolution. Réfléchissez aux besoins les plus importants, ou tout simplement, à la corruption endémique, en Iran (avec les entreprises confisquées par les Pasdaran, qui possèdent près d’un quart de tout le système de production et font s’écrouler les barrages, en laissant le peuple se noyer dans les inondations, pendant que l’armée régulière, qui n’a pas accès aux missiles, porte secours à la population). Le Hamas s’empare des taxes à la sortie des tunnels ou alimente la fuite hors des territoires par bateau, avec des passeurs égyptiens, moyennant finance. La corruption est reine, dans ce gotha-là.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.