Six personnes liées à l’ultradroite arrêtées pour un projet d’attentat contre Macron

2
64

Des policiers de la DGSI lors d’une opération à Wattignies, dans le nord de la France, le 5 juillet 2017. — DENIS CHARLET / AFP

Un projet certes « imprécis et mal défini » mais pris très au sérieux par les enquêteurs de la DGSI.

Ce mardi matin, six personnes « connues pour leur appartenance à la mouvance de l’ultra-droite », ont été arrêtées par les services antiterroristes pour un projet «d’action violente» visant  Emmanuel Macron.

Dans le détail, ce sont cinq hommes et une femme, âgés de 22 à 62 ans qui ont été interpellés aux quatre coins de la France – quatre en Moselle, un en Ile-et-Vilaine et un en Isère – dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Un projet embryonnaire

Selon les premiers éléments du dossier, l’enquête vise un projet « d’action violente contre le président de la République », indique une source proche du dossier, précisant toutefois que l’état du projet semblait encore embryonnaire.

« Il faut être très prudent sur la nature de la menace éventuelle. Les investigations commencent à peine », confirme une source proche de l’enquête.

Lundi, lors de l’installation du nouveau directeur de la DGSI, Nicolas Lerner, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner s’est dit « attentif » aux menaces venues notamment des « mouvements extrémistes de droite comme de gauche, très actifs sur notre territoire ».

20minutes.fr

2 COMMENTS

  1. Il faudrait alors m’inclure dans cette opposition.
    Je l’avoue franchement, aujourd’hui m’est venue la furieuse envie, obsessionnelle, de jeter un oeuf bien pourri sur la tête au fils illégitime de Mitterrand.
    Le président de la France, l’indigne Macron, a tenu à honorer l’indigne Petain. Ce jour !
    Que tous les Justes, qui perdirent la vie par le second, interviennent auprès du Juge suprême pour précipiter ce triste héritier, de Mitterrand comme de Petain, du haut de son horreur.
    Ce maréchal, initiateur de la collaboration de la France avec le Nazisme, qui signa de sa propre main les plus infâmes lois que la France de vichy aura promulguées, sera commémoré par Macron, exactement comme Mitterrand l’avait fait, pour le “militaire grand” pourtant dégradé.
    Macron est définitivement disqualifié…
    Un vrai petit monstre, nazillon.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.