Sinaï: trois soldats égyptiens tués dans une attaque à la roquette

0
165

Trois soldats égyptiens ont été tués samedi dans une attaque à la roquette lancée par des islamistes contre un point de contrôle dans la péninsule du Sinaï, a annoncé l’armée dans un communiqué.

La branche égyptienne du groupe Etat islamique (EI) a revendiqué l’attaque dans un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux.

L’armée a affirmé avoir tué samedi vingt islamistes dans l’attaque d’une cache et diffusé sur la page Facebook de son porte-parole des vidéos de frappes contre un bâtiment et deux camions.

La branche égyptienne du groupe EI avait revendiqué jeudi une attaque au “missile” contre une “frégate” de la marine au large de la péninsule du Sinaï, son premier attentat du genre depuis le début d’une insurrection jihadiste dans le pays en 2013. L’armée avait reconnu qu’un bateau de la marine avait pris feu lors d’affrontements avec des jihadistes, en soulignant qu’aucun soldat n’était mort dans ces violences.

Les attentats se sont multipliés en Egypte depuis que l’armée a destitué le président islamiste Mohamed Morsi en 2013, et ces attaques, qui visent les forces de sécurité, ont tué des centaines de policiers et de soldats, notamment dans le nord du Sinaï.

Les jihadistes disent agir en représailles à la sanglante répression qui s’est abattue sur les pro-Morsi et dans laquelle plus de 1.400 personnes, en majorité des manifestants islamistes, ont été tuées.
Des dizaines de milliers ont également été emprisonnés, tandis que des centaines ont été condamnés à mort dans des procès de masse expéditifs.
La Cour de cassation a cependant annulé des dizaines de ces peines capitales, ordonnant de nouveaux procès.

AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.