L’hebdomadaire français L’OBS a affirmé samedi que le massacre vendredi d’une famille israélienne en plein repas de Chabbat est le fait des « répressions policières » israéliennes à Jérusalem.

« En représailles aux répressions policières, une famille israélienne a été massacrée dans une colonie », peut-on lire sur la page Facebook de L’OBS.

Les trois personnes assassinées dans l’attaque au couteau perpétrée vendredi soir dans la localité juive de Halamish ont été identifiées comme Yossef Salomon, 70 ans, et ses deux enfants, Haya et Elad Salomon, âgées respectivement de 46 ans et 36 ans.

Sa femme, Tova Salomon, âgée de 68 ans, a été grièvement blessée et emmenée à l’hôpital. Ses jours ne sont pas en danger.

Les funérailles des victimes auront lieu dimanche en fin d’après-midi au cimetière de Modiin (centre d’Israël).

L’auteur de l’attaque est affilié aux Brigades des martyrs d’Al-Aqsa, le bras armé du Fatah et une organisation terroriste placée sur la liste noire de l’Union européenne.

Le terroriste palestinien s’est infiltré dans une maison de Halamish vers 21h30 où une dizaine de personnes étaient réunies pour le traditionnel repas de Chabat du vendredi soir.

Depuis octobre 2015, 51 Israéliens ont été assassinés dans des attaques terroristes palestiniennes au couteau, à la voiture-bélier ou à l’arme automatique.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.