Rouen: la statue de Napoléon bientôt remplacée par celle de Gisèle Halimi ?

Remplacer la statue de Napoléon par celle de l’avocate et féministe Gisèle Halimi, le sujet fait polémique à Rouen (Seine-Maritime).

Faut-il remplacer la statue de Napoléon par celle d’une grande féministe, comme la célèbre avocate Gisèle Halimi ? C’est la question qui fait actuellement débat à Rouen (Seine-Maritime). Le maire de la ville souhaite ce changement et promet que les habitants seront néanmoins consultés. Mais déboulonner Napoléon ne plaît pas tout le monde.

Un symbole

L’an dernier, la statue équestre du célèbre empereur est partie en atelier pour être rénovée. Elle pourrait aujourd’hui ne jamais retrouver sa place, au nom de la féminisation de l’espace public. « C’est quand même un symbole de la France Napoléon », note un passant, questionné sur le sujet par France Télévisions.

Dans le cadre de cette féminisation de la ville, de grandes artères pourraient également être débaptisées. Des lieux publics ont d’ailleurs déjà pris le nom de femme. Remplacer la statue de Napoléon serait un symbole. Des pétitions circulent aujourd’hui pour dire non au projet. Le sort de la statue devrait être fixé d’ici Noël.

En attendant que Gisèle Halimi prenne la place de Napoléon, une œuvre d’un sculpteur local bien-pensant a été installée [Mieszko Bavencoffe NDLR]. Maintenant sur le cheval on voit l’empereur déguisé en livreur Deliveroo. Voilà qui est progressiste et qui ajoute de la goujaterie à l’indécence.

Jforum avec France Télévisions et causeur.fr

La statue de Napoléon trône devant l’hôtel de Ville de Rouen depuis 1865. Elle est en cours de restauration. (Photo d’archives Sadak Souici/Le Pictorium/MaxPPP)

2 Commentaires

  1. Intéressant du point de vue d’un juif. Remplacer la statue de celui qui a émanciper les juifs par la statue de celle qui a pris fait et cause pour les terroristes algériens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.