Manifestation de médecins spécialisés sur la place de la Cinémathèque de Tel Aviv hier soir.

Le président de l’organisation des médecins stagiaires refuse d’assister à une réunion au ministère de la Santé: « Nous serions heureux de rencontrer le ministre »

Des stagiaires protestent contre leurs conditions d’emploi sur 26 postes de travail consécutifs et le schéma partiel de raccourcissement des postes qui leur a été présenté par le ministère de la Santé. Jeudi, 2 500 stagiaires, spécialistes et stagiaires ont remis une lettre de démission collective au ministre de la Santé.

Le président de l’Association des médecins spécialistes, le Dr Ray Bitton, n’a pas l’intention d’assister à une réunion convoquée lors de la manifestation de samedi, avec le président de la division médicale du ministère de la Santé, Vered Ezra. Samedi: Donc toutes nos tentatives pour rencontrer le Ministre en ces jours exceptionnels ont été vaines. Nous serons heureux de rencontrer le ministre n’importe quand ou à tout moment, y compris ce soir».

Manifestation des stagiaires sur la place de la Cinémathèque à Tel Aviv

Plus tard ce matin, lors de la visite du ministre de la Santé Nitzan Horowitz à l’Université de Tel Aviv, des dizaines d’étudiants en médecine ont manifesté en faveur d’une lutte spécialisée dans le raccourcissement des quarts de travail.

« On nous a menti. Ils nous ont trompés »

Jeudi dernier, 2.500 médecins et internes, spécialistes et internes ont remis une lettre de démission collective au ministre de la Santé. Samedi soir, des centaines de médecins spécialistes ont manifesté à la cinémathèque de Tel Aviv. Les médecins spécialistes protestent contre les conditions de leur emploi en équipes de 26 heures consécutives de travail et le schéma partiel de raccourcissement des équipes qui leur est présenté par le ministère de la Santé.

Au cours de la manifestation, Bitton a pris la parole et a déclaré: « Je me tourne vers le ministre de la Santé Nitzan Horowitz et le ministre des Finances Avigdor Lieberman et vous savez quoi? Aussi au Premier ministre Naftali Bennett. On nous a menti. On nous a trompés ».

« Et je veux m’attarder là-dessus un instant et être clair: il n’y a pas de contour. C’est un mensonge! Ils ne nous ont montré aucun contour ! Il n’y a pas non plus de plan quinquennal. Il n’y a aucun engagement et il n’y a pas de plan ordonné et budgétisé! Nous devrons nous battre chaque année pour le budget et les normes! Alors non! Nous nous battons maintenant »!

90 % des stagiaires font des quarts de travail de 26 heures en continu. On enveloppe avec des mots grandiloquents comme « étape historique  et « révolutionnaire ».  « Ce n’est certainement pas une révolution, déclarent les manifestants  ‒ c’est une honte, et cette honte nous ne sommes plus prêts à l’accepter »!

2500 stagiaires et étudiants ont donc décidé de remettre leur lettre de démission au ministre de la Santé. Le ministère de la Santé a verrouillé les portes et mis des agents de sécurité qui ont fermé les accès. C’est une attitude inadmissible envers des médecins. « Même de démissionner avec dignité ils ne nous donnent pas ».

« Le ministère de la Santé abandonne 90% des stagiaires »

Après les discours, les manifestants ont défilé dans les rues de Tel-Aviv jusqu’à l’entrée du domicile du ministre de la Santé Nitzan Horowitz, que l’État a bloqué.

L’organisation des stagiaires du ministère de la Santé a déclaré: « Le ministère de la Santé a abandonné 90% des stagiaires pour continuer à faire des quarts de 26 heures ‒ sans aucun engagement.

«Un programme de raccourcissement progressif est quelque chose sur lequel nous nous sommes toujours mis d’accord. Il est clair qu’il est désormais impossible de raccourcir les quarts de travail pour tout le monde. Le ministère de la Santé s’est engagé dans un autre programme qui concerne 30% des stagiaires, il y a un engagement sur le nombre de stagiaires qui entrent chaque année dans l’aménagement, celui qui raccourcit les quarts de travail en fin de parcours ‒ pour tous les stagiaires, dans tous les métiers Nous exigeons le retour à l’aménagement qui nous a été approuvé et promis».

«Le soutien du public, également de la part de nos patients, est passionnant et se renforce et nous appelons le public à venir à la manifestation et à soutenir notre lutte. C’est une lutte de chaque citoyen de l’État d’Israël qui mérite une meilleure médecine et non par un médecin spécialiste qui est debout 25 heures d’affilée».

Aujourd’hui, l’organisation des stagiaires « Registre » a annoncé qu’ils accepteraient une réunion avec le ministre uniquement.

JForum ‒ Globes.news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.