Home France Redoine Faïd, des liens avec la mafia israélienne?©

Redoine Faïd, des liens avec la mafia israélienne?©

6
18370

Formé en Israël ? Le braqueur Rédoine Faid devient célèbre à Tel-Aviv.

Le braqueur Rédoine Faid (d’origine kabyle) s’est échappé de prison ce dimanche vers 11h30. Ce soir la télévison israélienne lui a consacré un prime time. Redoine Faïd aurait, selon des sources sérieuses de IsraelValley, entretenu, à la fin des années 90, un lien étroit avec la mafia israélienne. Intox? Nous ne ne savons pas si, comme l’affirme un journaliste : « Il  avait « fait le projet » de se convertir au judaïsme afin de pouvoir s’installer dans l’Etat hébreu » (selon le Parisien, en 2002).

En janvier 2011, Le Parisien était plus explicite que Marianne :

« C’était lui, le boss, il montait les équipes, voyageait en Israël pour suivre des entraînements paramilitaires et se procurer des armes de guerre et des explosifs. Le braquage du fourgon de Villepinte (Seine-Saint-Denis) en juillet 1997 marque son apogée ».

Il faut, cependant, demeurer extrêmement prudent sur le ton superlatif et quelque peu “fantastique” employé par le Parisien : les médias finissent-ils par s’inspirer de la propre légende que fait courir Redoine Faïd sur son compte, réputé “écrire sa vie avant de la vivre”? Rien ne permet d’assurer avec certitude ces “fameux liens” avec la mafia, ni ce qu’il a précisément fait en Eretz Israël, qui il a contacté ou non… Il reste, à cette heure, inconnu des services de police et de renseignements d’Israël, alors que l’Unité 443, chargée de lutter contre le crime et la corruption, aurait tout lieu de s’en informer.

Selon ses confidences publiées en 2010, Redoine Faïd aurait également investi en Israël, pays pour lequel il affichait alors son admiration. Il en parle d’ailleurs la langue.

Le journaliste Frédéric Ploquin avait évoqué la question sur son blog hébergé par Marianne. A propos de sa disparition -début 2011- consécutive à un braquage raté qui s’est soldé par la mort d’une policière municipale, il écrivait ceci : « On le disait en Israël, pays où il s’était adroitement replié lors d’une première cavale, prompt à porter la kippa et à apprendre l’hébreu.  Autodidacte du braquage, il avait vite appris, peaufinant son savoir technique auprès d’un ancien militaire israélien. Et s’était rapidement hissé dans le petit cercle des braqueurs de fourgons blindés, l’aristocratie du crime organisé ».

Soupçonné, selon un enquêteur interrogé par Le Parisien, de s’être envolé pour Tel Aviv, celui-ci déclare, en 2013 : « Il est susceptible de se rendre à l’étranger et notamment en Israël, comme il l’a déjà fait ». Le pari était probable au regard du passé du délinquant : en 1998, le fugitif Redoine Faïd, présent « dans une agence de voyage du quartier de l’Opéra à Paris », avait été arrêté « alors qu’il achetait des billets d’avion pour Israël ».

Détail supplémentaire : dans son livre, Redoine Faïd racontait qu’il utilisait régulièrement la Suisse comme une « excellente couverture pour aller à l’étranger » avec des« faux papiers ». 

https://video.i24news.tv/details/_5804697340001

Selon BFM TV : « Le braqueur multirécidiviste Rédoine Faïd, 46 ans, s’est échappé du centre pénitentiaire de Réau en Seine-et-Marne, ce dimanche vers 11h30 à l’aide d’un hélicoptère. Il a été aidé de trois complices au total. Le déroulé de cette évasion spectaculaire.

———————————-

La France lance une chasse à l’homme massive pour un prisonnier évadé qui avait déjà fui en Israël

Près de 3 000 policiers à la recherche d’une évasion audacieuse en hélicoptère de Redoine Faid, qui a passé un temps de cavale habillé en juif ultra-orthodoxe en Israël

Cette photo prise le 1er juillet 2018 à Gonesse, au nord de Paris montre un hélicoptère français Alouette II abandonné par le voleur armé français Redoine Faid après son évasion de prison à Reau. (AFP / GEOFFROY VAN DER HASSELT)

Cette photo, prise le 1er juillet 2018 à Gonesse, au nord de Paris, montre un hélicoptère français Alouette II abandonné par le voleur à main armée français Redoine Faid, après son évasion de prison à Reau. (AFP / GEOFFROY VAN DER HASSELT)

 

 

REAU ,  France –  Des milliers de policiers français à travers le pays étaient en chasse, lundi pour retrouver un gangster notoire qui a, auparavant réussi à fuir en Israël, et qui vient de refaire une évasion spectaculaire de prison, dimanche, fuyant sa prison à bord d’un hélicoptère détourné, dans une opération de type commando.

Redoine Faid, 46 ans, a quitté la prison près de Paris avec l’aide de deux complices qui ont utilisé des bombes fumigènes et des meuleuses d’angle pour pénétrer dans le parloir de l’établissement où Faid parlait à un frère, qui a ensuite été placé en détention, selon le syndicaliste des personnels de prison, Martial Delabroye et une source judiciaire.

Les hommes ont rapidement réussi à s’échapper dans l’hélicoptère, lors d’une opération de seulement 10 minutes, a déclaré Delabroye à l’AFP, au pénitencier de Reau, dans la banlieue sud-est de la capitale française.

C’est la deuxième fois que Faid a réussi une évasion spectaculaire – en 2013, il s’est faufilé hors d’une prison du nord de la France en utilisant de la dynamite.

Le célèbre criminel français Redoine Faid pose devant une interview à la chaîne de télévision française LCI, alors qu’il faisait la promotion de son livre, à Boulogne-Billancourt, près de Paris, le 22 novembre 2010. (IBO / Sipa via AP)

Quelques “2 900 policiers et gendarmes ont été mobilisés” pour une chasse à l’homme à l’échelle nationale, a indiqué une source policière à l’AFP.

L’hélicoptère – détourné en kidnappant un instructeur de vol terrifié – a atterri vers 11h15 dans la cour de la prison.

Les deux hommes vêtus de noir et armés de fusils d’assaut lancent des bombes fumigènes avant de se frayer un chemin dans la salle de visite de la prison, en utilisant les outils électriques.

Les gardiens, qui n’étaient pas armés, se sont enfuis pour se mettre à l’abri et ont alors déclenché l’alarme.

L’hélicoptère a été retrouvé plus tard dans une banlieue nord-est de Paris à environ 60 kilomètres (37 miles) de la prison, a indiqué une source.

Une source policière a déclaré que le pilote de l’hélicoptère était un instructeur de vol qui attendait un élève, lorsqu’il a été enlevé par les complices de Faid. Il a été forcé de voler avant d’être plus tard libéré en état de choc.

Cette photo prise le 1er juillet 2018 à Gonesse, au nord de Paris, montre la police près d’un hélicoptère français Alouette II abandonné par le voleur armé français Redoine Faid après son évasion de prison à Reau. (PHOTO AFP / GEOFFROY VAN DER HASSELT)

Les hommes ont apparemment utilisé une voiture qui a été trouvée plus tard incendiée dans un parking de centre commercial, a indiqué la police.

La ministre française de la Justice, Nicole Belloubet, arrivée à la prison de Reau dimanche soir, a déclaré que les commandos “ont probablement utilisé des drones pour surveiller l’endroit … l’enquête en cours nous le dira”.

Cette photo prise le 1er juillet 2018 à Aulnay-sous-Bois, au nord de Paris, montre une voiture abandonnée par le voleur à main armée français Redoine Faid au parking d’un centre commercial O’Parinor après son évasion à bord d’un hélicoptère d’une prison de Reau. (PHOTO AFP / GEOFFROY VAN DER HASSELT)

L’évasion est survenue après qu’une cour d’appel a condamné Faid à 25 ans en avril pour avoir organisé un vol à main armée raté en 2010 dans lequel une policière avait été tuée.

‘L’auteur’

Faid est derrière les barreaux depuis la mi-2011 pour avoir enfreint les conditions de sa libération conditionnelle en raison de condamnations antérieures pour braquage de banque et cambriolage audacieux de véhicules de transport de fonds.

Dans les années 1990, il a dirigé un gang impliqué dans le braquage de banques et de camionnettes blindées. Il a été arrêté en 1998 après trois ans de fuite en Suisse et en Israël, selon les médias français.

Une couverture du livre ‘Braqueur’ de Redoine Faid. (Capture d’écran: Amazon.com)

Faid a écrit dans une autobiographie de 2010 qu’en Israël, il s’est déguisé en juif ultra-orthodoxe et a appris l’hébreu pour échapper à la police. Dans le livre il a dit qu’il avait appris ses techniques auprès d’un soldat israélien.

Lors de son évasion de prison en 2013, il a brièvement pris en otage quatre gardes avec un pistolet avant de s’échapper dans une voiture en attente pour prendre la fuite. Tous les otages ont été libérés indemnes.

Faid a été recapturé six semaines plus tard dans un hôtel d’une zone industrielle de la banlieue parisienne.

Une femme travaillant à l’hôtel a déclaré à l’AFP que le complice de Faid avait payé la chambre en espèces et que les deux hommes étaient là depuis plusieurs jours.

Faid avait déjà été libéré après dix ans de détention derrière les barreaux après avoir convaincu les agents de libération conditionnelle qu’il regrettait son passé criminel et qu’il était déterminé à recommencer à zéro.

La police l’a surnommé “L’Auteur” pour deux livres qu’il a co-écrits sur sa jeunesse délinquante.

Faid, qui bénéficie d’un véritable culte dans les banlieues difficiles de l’extérieur de Paris où il a grandi, a fait plusieurs apparitions à la télévision.

“Il est très poli”

Lors d’un festival du film à Paris en avril 2009, Faid a approché Michael Mann, le réalisateur du film de gangster 1995 “Heat” avec Al Pacino et Robert DeNiro, en lui disant: “Tu a été mon conseiller technique.”

Il a écrit qu’il avait regardé le film des dizaines de fois pour perfectionner ses prouesses de braquage de banque.

Un de ses surveillants a dit que Faid n’avait jamais eu de dispute avec le personnel, “mais nous devons toujours nous méfier.”

“Dans les recoins de son esprit, il n’a jamais abandonné l’idée de s’échapper. Derrière toutes ses manières – il est très poli – il a toujours caché son jeu », a déclaré le superviseur.

Delabroye, le représentant syndical de la prison, a déclaré que la cour où l’hélicoptère a atterri est la seule zone non équipée de filets anti-aériens parce que les détenus ne l’utilisent jamais – “sauf pour quitter la prison”.

AFP

6 COMMENTS

  1. Rachel* je ne suis pas d’aCcord quand vous dites qu’il aurait violé et tabasser des jeunes juifs ! « C’est juste un braqueur qui va au dela de la haine des origines juives ou autres c’est un braqueur qui fait sa Life de braqueur »

  2. Si non e vero, e ben trovato ! Il faut vite acheter les droits de cette saga, c’est un roman palpitant !
    Je trouve cette histoire tellement extraordinaire, qu’elle mériterait un vrai film d’aventure !
    Et en plus une évasion…. respect, c’est James Bond !

  3. Il a de faux air de Merah, le terroriste de Toulouse.
    On lui met une vespa dans les mains et c’est lui, non ?
    Pour peu qu’il fasse le V de la victoire et hop….

  4. S’habiller en ultra orthodoxe n’est peut-être pas la meilleure manière de passer pour un honnête homme insoupçonnable. La police israélienne possède un fichier très bien fourni d’ultra orthodoxes recherchés.

  5. Il n’a aucun lien avec la mafia israëlienne mais il a peut-être été formé par des militaires et agents israëliens à la retraite dans les années 90 et il s’est lié d’amitié avec certains.
    Lui, il va prendre perpétuité s’il est rattrapé; s’il avait violé une jeune fille et tabassé un jeune homme juif comme les crapules de Créteil jugés actuellement, il aurait été condamné à 10 ans de prison dont 5 avec sursis et 3 ans de remise de peine et s’il avait canardé des centaines de français à des terrasses de café ou à un concert rock comme au Bataclan, les journaleux lui auraient trouvé toutes espèces de circonstances atténuantes et auraient même essayé de le comprendre mais là, non.
    Je condamne bien évidemment ses crimes mais il faut reconnaître que cette évasion était un coup de maître : l’hélico, les kalachnikov, la disqueuse, les gaz lacrymo, les fumigènes, les brassards police… toute la panoplie quoi.

    PS : je voudrais rétablir les faits exacts : c’est son frère qui a tué la policière municipale et non lui; il aurait organisé le braquage, ce qui n’est pas sûr. Mais les journalistes nous ressortent la fable de La Fontaine “Le loup et l’agneau” : “Si ce n’est pas toi, c’est donc ton frère.”

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.