Prime Minister Naftali Bennet shakes hand to Head of the Ra'am party Mansour Abbas during a plenary session at the assembly of the Knesset, the Israeli Parliament in Jerusalem, June 28, 2021. Photo by Olivier Fitoussi/Flash90 *** Local Caption *** ???? ???? ????? ????? ?????? ????? ?????? ?????? ????? ??? ???? ?? ???? ????? ??? ????? ????

RAAM : « Nous ne voterons pas les lois et nous ne participerons pas aux commissions »

Il y a des choses qui ont été convenues avant la formation du gouvernement qui ne leur résistent pas, « c’est ce que les responsables de RAAM disent à Channel 20. En même temps, le député Mazen Ghanaim a menacé ce matin que :  » Je vais démanteler le coalition si le gouvernement attaque Gaza. »

Walid Taha de Ra’am a tweeté il y a quelque temps qu’il avait informé la coalition que Ra’am ne participerait pas aux délibérations du comité et ne voterait pas les lois en séance plénière jusqu’à nouvel ordre. Des sources de RAAM disent à Channel 20 que : « Nous sommes fatigués de donner sans recevoir. Il y a des accords qui ont été convenus avant la formation du gouvernement qui ne sont pas  respectés. Nous exigeons que l’administration bédouine soit transférée du bureau du Premier ministre.

– ليد ול – Waleed Taha (@ Waleedt68) 11 juillet 2021

Dans le même temps, le député Mazen Ghanaim, également de RAAM, un partenaire de la coalition, a été interviewé ce matin à la radio « Makhan ». Au cours de l’entretien, il a évoqué une situation possible avec une attaque israélienne à Gaza. Le député Ghanaim a menacé de « démanteler la coalition si le gouvernement attaquait Gaza ».

Ghanaim a également déclaré qu’il n’y avait pas d’histoire d’amour entre Mansour Abbas et le nouveau gouvernement. Ghanaim a attaqué le Premier ministre et le président de l’opposition et a déclaré que « Bennett et Netanyahu sont tous les deux mauvais ». Il a ajouté que les médias hébreux sont là pour servir le gouvernement.

On se souviendra également que dans la nuit de lundi à mardi de la semaine dernière, la loi sur la citoyenneté est tombée à la Knesset après que 59 membres de la Knesset l’ont soutenue et 59 s’y sont opposées. Deux membres du parti Ra’am, Mansour Abbas et Walid Taha, ont soutenu la loi, et deux autres se sont abstenus – Mazen Ghanaim et Said Al-Kharomi.

Les réponses de l’appareil politique au soulèvement de RAAM.

La députée Miri Regev a  transféré le post de Waleed Taha qui avait tweeté : J’ai informé la coalition que les membres de la Knesset du parti RAAM ne participeront pas aux discussions des commissions et ne voteront pas les lois en séances plénières jusqu’à une nouvel ordre !

Miri Reguev : Pour information : Faire pression sur des ministres d’un gouvernement frauduleux, aux mains du Premier ministre.

Le député Yoav Galant a publié un post sur son compte Facebook dans lequel il écrivait : « Le gouvernement Bennett-Lapid est le gouvernement qui préfère des bons postes à l’intérêt de l’État. C’est le gouvernement qui, pour sa survie, met en danger la sécurité d’Israël en faveur du mouvement islamique. C’est triste, inquiétant et dangereux – et ce n’est que le début. »

Le député Ben-Gvir du parti sioniste religieux a également écrit que c’est : « Une autre preuve que Bennett et Lapid n’ont pas de mandat légitime du peuple d’Israël. Nous avons prévenu et cela se produit. Bennett et Lapid sont retenus captifs des Frères musulmans qui crachent au visage du peuple d’Israël. »

L’annonce par le terroriste Mazen Ghanaim qu’il renversera le gouvernement est une preuve supplémentaire que Bennett et Lapid n’ont pas de mandat légitime du peuple d’Israël. Maintenant, il est possible de comprendre pourquoi lorsque le sud sera en feu, le gouvernement n’attaquera pas vraiment Gaza : Mansour Abbas ne le permettra pas.

JForum

5 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.